Critiques

Mers mortes

Dans ce roman de fiction parascientifique (il est difficile de le classer autrement), après l’évaporation des mers, les rares survivants de l’humanité (qu’il y en ait quand presque toute l’eau du globe a disparu sans laisser de trace demande une forte suspension d’incrédulité) sont assiégés par les « marées », le retour de mers et d’animaux fantômes qui volent les âmes des humains. Quelques rares exorcistes, dont le héros, Oural, aidé par le fantôme d’un dauphin femelle, Treilla, peuvent les détruire et défendre les derniers bastions de l’humanité.

Type: 

Il était une fois ABBA

Parce que les contes de fées commencent par " Il était une fois... ", voici l'histoire du groupe suédois ABBA. Une formidable aventure musicale qui a uni deux couples, dans la vie et sur scène, et fait danser la planète entière avec des refrains intemporels qui, aujourd'hui encore, procurent beaucoup de bonheur.

Type: 

Farenheit 451

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres, dont la détention est interdite. Le pompier Montag se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable. Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement poursuivi par une société qui désavoue son passé.  

Type: 

Carnet de vol d'une hôtesse de l'air

Fabienne est hôtesse de l'air à Air France depuis plus de 30 ans. Dans son bureau du ciel à 10 000 mètres d'altitude, elle en a vu des vertes et des pas mûres et a vécu des moments inoubliables, émouvants, tristes ou franchement hilarants.

Type: 

Trilogie spinoziste

Quand Spinoza défie Hegel, cela se traduit pour J.B. Pouy par des affrontements où les balles sifflent et le sang gicle !

Type: 

Belgariade, l'intégrale 1 (La)

Le monde était jeune alors, les dieux vivaient en harmonie et les hommes ne formaient qu’un seul peuple. Aldur le Sage façonna un globe au pouvoir immense, l’Orbe. Mais Torak, le Dieu Jaloux, s’en empara, plongeant l’univers dans le chaos. Sa félonie fut punie : le joyau lui brûla visage et main, et il fut jeté dans un sommeil tourmenté. Ainsi les hommes se divisèrent, les dieux se retirèrent et l’Orbe fut caché.Les siècles ont passé sur les royaumes du Ponant et l’histoire est devenue légende. Mais les présages l’annoncent : Torak va se réveiller. Et l’Orbe a disparu pour la seconde fois.

Type: 

Itinéraire d'un prépuce coupé

Je côtoie l'auteur, dont Gérald Connard est le double plus ou moins maléfique, depuis quelques temps sur les réseaux sociaux. Je dois avouer qu'au départ je n'étais pas particulièrement attirée par ses écrits. En raison de son nom de plume, un peu trop "beauf" à mon goût, mais également en raison de ses titres provocateurs. Je m'étais persuadée toute seule comme une grande que sa littérature ne m'intéresserait pas.

Type: 

Lady astronaute

Cinq textes pour illustrer la conquête de l’espace et mettre en valeur cinq femmes.

Type: 

100 (Les)

Depuis des siècles, plus personne n'a posé le pied sur terre.Le compte à rebours a commencé...2:48... 2:47... 2:46... Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort.1:32... 1:31... 1:30... Après des centaines d'années d'exil dans l'espace, le conseil leur accorde une seconde chance qu'ils n'ont pas le droit de refuser : retourner sur terre.0:45... 0:44... 0:43...Seulement, là-bas, l'atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir.0:03... 0:02... 0:01... Amours, haines, secrets enfouis et trahisons.

Type: 

Le blob

Le blob est un film réalisé par Chuck Russel et sorti en 1988. Il présente la particularité d’être le remake de l’excellent Danger planétaire (The blob en VO) sorti 30 ans auparavant. C’est un pari risqué d’oser reprendre les bases d’un film aussi apprécié des fans pour en moderniser la vision. Le synopsis est classique : une météorite percute la terre, libérant une créature informe qui ingurgite tous les habitants qu’elle croise dans une petite ville des Etats-Unis. Les survivants se retrouvent coincés dans une ville mise en quarantaine.

Sections: 
Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques