Critiques

Comment mon père est mort 2 fois

Roman ado à deux voix : on suit Soën, jeune Réunionnais de 14 ans, qui apprend la mort suspecte de son père. Dans le passé, on découvre la vie de son père, via son journal, lui qui a choisi d’enseigner en Turquie plutôt que de faire son service militaire. Nous, génération de Midnight Express, on saisit très bien les dangers de cette société sous tension sociale interne, mais aussi tampon entre l’Ouest et l’Est qui s’enlisent dans une guerre froide depuis la Seconde Guerre mondiale.

Type: 

Laisse tomber

On attribue à Jean Gabin la citation suivante : " Pour faire un bon film il faut trois choses : premièrement une bonne histoire, deuxièmement une bonne histoire, troisièmement une bonne histoire". Et il ajoutait : "Le reste c’est de la littérature d’empapaouteurs de mouches". Cette littérature d’empapaouteurs de mouches, il y a longtemps que Nick Gardel l’a envoyée au terminus des prétentieux, et il le prouve une nouvelle fois avec ce petit joyau d’humour noir.

Type: 

Chien de madame Halberstadt (Le)

Batiste est écrivain. Nous le rencontrons devant son ordinateur et un écran blanc : il ne parvient plus à écrire. Plus rien ne va depuis quelque temps. Il n’a plus aucune inspiration, sa femme l’a quitté pour se jeter dans les bras du dentiste, ses amis l’ont suivie et ont laissé Baptiste seul.  En plus de cela, son dernier livre ne se vend pas. Il a beau, chaque heure, consulter les indices de vente sur Amazon, rien ne bouge, aucun signe positif... son dernier roman est nul.

Type: 

Texto

Contrairement aux autres romans de Glukhovsky, celui-ci ne contient pas la moindre trace d’anticipation. Il s’agit d’une version moderne de Crime et châtiment, dans le Moscou de 2016, d’une analyse poussée de la société actuelle et de la vie des Russes, sans la moindre extrapolation scientifique ou technique. Les appareils utilisés sont les appareils existants, le héros pourrait être un individu ordinaire. Arrêté sous une fausse accusation par un policier ripou, Ilya vient de passer sept ans en relégation. Il rentre enfin chez lui pour trouver sa mère morte.

Type: 

Je n’existe plus

Ah là j’ai été fort surprise. Le résume de quatrième de couverture présente une histoire relativement classique de la science-fiction. Le voici : Dans un futur très très lointain, sur la planète Noriange. Armance Fredixen 41 et Al Stalina 27 ont créé une petite agence de recherches spatio-temporelles. Mais à la suite d’une expérience, voilà qu’Armance a des ennuis : on ne la reconnaît plus, on ne la remarque plus, elle semble petit à petit devenir transparente. Bientôt, elle risque de s’effacer sans laisser de traces.

Type: 

Gît dans les cendres, La cour d’Onyx T2

Marie Brennan explore les deux Londres du 17ème siècle, la réelle et la féérique, dans une aventure qui mêle la politique et la magie.

Type: 

Ghost virus

Samira s’est longuement observée dans le miroir, avant de verser de l’acide sulfurique sur son front. Qu’est-ce qui l’a poussée à commettre un tel acte alors que cette jeune femme avait toute la vie devant elle ? Si la police penche pour le suicide, les meurtres atroces qui ravagent bientôt Londres les poussent à revoir leur jugement. 

Type: 

Loterie et autres contes noirs (La)

Ceux qui lisent Stephen King, et en particulier Anatomie de l’horreur, savent combien l’auteur apprécie particulièrement Shirley Jackson, considérant son livre la Maison hantée comme étant un des meilleurs jamais écrits. Décédée à seulement 48 ans, cette auteure aura tout de même eu le temps, en quelques livres et recueils de nouvelles (6 romans et 200 nouvelles), de marquer la littérature d’horreur et de fantastique.

Sections: 
Type: 

Jamaiplu

Quel est le point commun entre : une jeune femme qui parle aux animaux une vie de chien un scénario mortel un enfant trop curieux des fantômes rigolards des zombies très affectueux un goûter entre filles et un extraterrestre en pot ? Réponse : Josiane Balasko   Avec ce recueil de nouvelles drôles, tendres ou amères, l'actrice préférée des Français, artiste aux multiples talents, jette un regard sensible et acerbe sur notre temps.   

Type: 

Chasseurs de sève (Les)

Piérig est sourcier, dans un monde où savoir reconnaître les différentes essences de ce fluide est vital. De retour auprès de ses proches après plusieurs jours d’absence, il assiste, impuissant, au massacre de son village. Capturé par la tribu adversaire, il découvre que c’est pour lui qu’ils sont venus, ou plus exactement, pour son don de sourcier.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques