Critiques

Étoiles mortes

Formé de trois romans parus au Fleuve Noir, réunis en un seul volume lors de leur reparution chez J’ai Lu, ce roman qui se passe plusieurs siècles avant Étoiles mourantes, le roman écrit avec Yal Aherdhal, raconte comment un artiste, Closter, remet en cause l’accaparement par un Cartel de Propriétaires de la possibilité de coloniser d’autres planètes grâce aux Animaux-Villes.

Type: 

Nuit de feu (La)

Éric-Emmanuel Schmitt est un dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur français naturalisé belge, né le 28 mars 1960 à Sainte-Foy-Lès-Lyon.

Type: 

Mes vrais enfants

Une vie banale qui se partage en deux et offre deux mondes parallèles.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 45

Les nanosciences sont les « études des phénomènes observés dans des objets, des structures, des systèmes dont les propriétés découlent de la taille nanométrique », soit un milliardième de mètre. « Les nanotechnologies, elles, réunissent l’ensemble des techniques et des mécanismes permettant d’observer, de mesurer, de fabriquer ou de manipuler la matière à l’échelle nanométrique ». Ainsi Denis Taillandier introduit-il le thème du dossier de ce 45e numéro.

Type: 

Pourvu que ça brûle

À la fois récit autobiographique, genèse de ses thrillers et collection d’anecdotes vécues lors de ses différents voyages, l’auteur français Caryl Férey propose avec Pourvu que ça brûle non pas une fiction, mais « un carnet de route très rock » (pour un fan de musique rock en général et des Clash en particulier, on en attendait pas moins !).   Un mot sur l’auteur

Type: 

Échos dans le temps

Le thème des voyageurs temporels et des paradoxes associés est assez classique depuis Le voyageur imprudent et ce roman en est une nouvelle illustration, à laquelle s’ajoutent quelques réflexions sur un avenir plutôt réaliste, c’est-à-dire ni paradisiaque ni infernal, mais qui inclut une oligarchie plus ou moins bienveillante et, toujours, utilisatrice du mensonge contre ceux qui ne se conforment pas à sa volonté. C’est pour cela que des savants qui avaient peur de l’usage qui serait fait de leur découverte ont fui dans notre temps, et Kort doit les poursuivre.

Type: 

Revival

Il y a différents auteurs. Il y a ceux qui vous font suivre la narration. D'autres vous mettent dans la peau du héros. Et enfin, arrivent ceux qui vous imprègnent et vous malaxent le cerveau. Ils sont comme des aliens. Une fois qu’ils ont glissé leurs doigts gluants dans les tréfonds de mon cerveau, j’ai été envahi. Alors, pendant tout le livre, pendant toute l’histoire, mes synapses brisées sont reconstituées afin d’ouvrir la route à mes neurones qui n’attendaient que ça.

Type: 

En son absence

Mars 2005. Il fait très beau ce matin-là dans le petit village de Montange, au cœur des Ardennes belges. Comme un air de printemps en avance. Bénédicte, quinze ans, revient même sur ses pas pour changer sa doudoune d’hiver contre une veste légère. Un jour plus froid, sans doute aurait-elle marché plus vite pour aller attraper le bus qui, chaque matin, la conduit au lycée dans la ville voisine. Là, non, elle s’attarde, prend le chemin des écoliers... Bénédicte ne montera jamais dans le bus. Où est-elle passée ? Que lui est-il arrivé ? Commencent quatre jours d’une insupportable angoisse.  

Type: 

Révolte des Côg’R (La)

Nous sommes dans un lointain futur et l’Humanité s’est répandue sur de nombreuses planètes. Erwa vit tranquillement sur une planète agricole sans technologie, et est un des meilleurs chasseurs grâce à son « Cog », ses dons de prescience, lesquels l’avertissent de ne pas participer au « Voyage », le plus grand honneur réservé aux meilleurs. La rencontre avec des humains différents, venus du ciel, va lui permettre de savoir ce qui se cache derrière ce « Voyage » et de mener la révolte de son peuple.  

Type: 

Trop vite

« Non mais allô quoi, t'es chroniqueur et tu lis Nabilla, allô ! C'est comme si je te dis que t'es pilote de course et que t'as pas de voiture ! »

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques