Mémoire

4400 (Les)

Une création de Scott Peters Les enlevés (2004-2007) Distribution : Mahershala(lhashbaz) Ali (Richard Tyler), Laura Allen (Lily Moore), Peter Coyote (Dennis Ryland, saison 1), Kaj-Erik Eriksen (Danny Farrell), Chad Faust (Kyle Baldwin), Patrick Flueger (Shawn Farrel), Joel Gretsch (Tom Baldwin), Brooke Nevin (Nikki Hudson), Jacqueline McKenzie (Diana Skouris), Conchita Campbell (Maia Rutledge)  

Sections: 
Type: 

Stargate Atlantis

Une création de Brad Wright et Robert C. Cooper (2004- 2009) Distribution : Joe Flanigan (Major John Sheppard), Torri Higginson (Docteur Elizabeth Weir), David Hewlett (Docteur Rodney McKay), Rainbow Sun Francks (Lieutenant Aiden Ford), Rachel Luttrell (Teyla Emmagan), Paul McGillion (Docteur Carson Beckett), James Lafazanos (Wraith), Jason Momoa (Ronon Dex, S2+)    

Sections: 
Type: 

Etonnante aventure de la mission Barsac (L')

L’utopie présentée sous son jour le plus sombre Au sein des mystères d’Afrique, une expédition se retrouve prisonnière dans une cité inconnue. Un monde oppressif s’impose à ses membres sous l’égide d’une science particulièrement avancée.

Type: 

Génial Olivier (17 albums)

Génial Olivier est une série d'albums écrits et dessinés par Jacques Devos. Il met en scène un garçon nommé Olivier Delabranche, surnommé Génial Olivier, inventeur aussi doué que malchanceux. Malgré son intelligence hors norme pour tout ce qui touche à l'informatique et l'électronique, il n'en reste pas moins un cancre de premier ordre.

Sections: 
Type: 

Joyeuses aventures d'Aristide Pujol (Les)

Inutile d'y aller par quatre chemins : voici un roman tout simplement formidable, écrit au début du siècle précédent (1912) et ressorti tout récemment des tiroirs du directeur de la collection Baskerville chez Rivière Blanche, j'ai nommé Jean-Daniel Brèque. Un roman unique, qui doit tout (ou presque) à son personnage, l'inénarrable Aristide Pujol, gaillard provençal « jamais plus heureux que quand il est ruiné » à mi-chemin entre le père Brown et Tartarin de Tarascon.

Sections: 
Type: 

Masters of Horror

Un peu dans la lignée de Chairs de poule ou Les contes de la crypte mais version adulte... Le principe de cette série était pour le moins original et intéressant. Il s'agissait de proposer des épisodes horrifiques complètement indépendants les uns des autres, réalisés par les plus grands noms du cinéma d'horreur : John Carpenter, Dario Argento, Tobe Hooper, Joe Dante, John Landis, Brad Anderson ou encore Stuart Gordon.

Sections: 
Type: 

L’étrange Noël de Monsieur Jack, de Tim Burton et Henry Selick

Le monde de l’animation n’a jamais manqué d’aborder le monde de Noël. Du Noël de Mickey au Pôle Express, en passant par de nombreux longs et courts métrages, des studios ont consacré leurs dessins et leurs algorithmes à la période des fêtes… Et aux aventures du Père Noël. Mais lorsque l’imaginaire de Tim Burton, le talent d’animateur d’Henry Selick et le sens du rythme de Danny Elfman se conjuguent pour nous raconter une histoire originale où le monde d’Halloween télescope celui de Noël, tous les éléments d’un pur chef-d’œuvre sont alignés.

Sections: 
Type: 

Un fauteuil pour deux de John Landis

Le fantôme du Noël passé ! Je vous parle d’une époque où Dan Aykroyd surfait sur le succès de son travail pour le Saturday Night Live. Une époque où Eddie Murphy était encore un jeune comédien afro-américain en passe de bousculer le petit monde d’Hollywood avec son personnage culotté, à l’humour acéré. Une époque où les studios étaient d’accord d’ouvrir leur portefeuille pour produire une comédie grinçante, drôle et dramatique à la fois, visant à démonter le monde de la finance et des yuppies. Ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, ce n’était pas « mieux avant ».

Sections: 
Type: 

Kiss Kiss Bang Bang de Shane Black

Je vous l’avais dit, Shane Black s’invite plusieurs fois dans cette sélection de films à (re)découvrir durant la période de Noël. Ici, le scénariste de  L’arme fatale passe derrière la caméra et réussit une passe de trois.

Sections: 
Type: 

La vie de Brian des Monty Python

Difficile de parler de Noël en passant à côté de ce qui constitue, selon le rite catholique du moins, la raison même de cette « fiesta de la noche » : la naissance du petit Jésus.

Sections: 
Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Mémoire