Critiques

Divine proportion (La)

Dans une France remodelée par les ambitions démesurées du président Rollin, science et politique se sont alliées, semant dans leur sillage meurtres et souffrances.Lorsque Léna part couvrir un événement dans un orphelinat pour son journal, elle est loin de se douter que sa rencontre avec la petite Cerysette va bouleverser sa vie.Après la disparition de l’enfant, elle tente de la retrouver, aidée par un flic aux méthodes discutables à quelques jours de la retraite. Leur enquête va les mener dans le quartier des réfugiées américaines, où de sombres révélations les prennent de court.

Type: 

Fracture (La)

Stacey Haney, infirmière divorcée mère de deux enfants, a du mal à vivre décemment entre son travail qui lui mange une grande partie de son temps, les remboursements de l’emprunt pour sa ferme et l’élevage de ses animaux. Elle rêve de retaper cet endroit, berceau de sa famille, et d’assurer un avenir décent à son fils et à sa fille, mais son salaire ne suffit pas. C’est aussi une idéaliste, profondément américaine, qui rejette l’envoi de jeunes en Irak et la dépendance des USA à des fournisseurs d’énergie.

Type: 

De synthèse

C’est un livre qui est à la limite de la science-fiction. Il aurait très bien pu être publié en littérature « mainstream », puisqu’il s’agit de la narration, par l’héroïne, de son évolution psychologique, qu’on peut aisément qualifier de psychotique, vers une vie hors du monde réel, totalement vouée aux images.

Type: 

Divine proportion (La)

Dans une France remodelée par les ambitions démesurées du président Rollin, science et politique se sont alliées, semant dans leur sillage meurtres et souffrances.Lorsque Léna part couvrir un événement dans un orphelinat pour son journal, elle est loin de se douter que sa rencontre avec la petite Cerysette va bouleverser sa vie.Après la disparition de l’enfant, elle tente de la retrouver, aidée par un flic aux méthodes discutables à quelques jours de la retraite. Leur enquête va les mener dans le quartier des réfugiées américaines, où de sombres révélations les prennent de court.

Type: 

Ce qui révèle, Spire T3

Ce troisième volume raconte donc la fin de l’histoire de la Spire ou, comment le Buro en fait disparaître l’essence en la faisant renter dans l’ORCI et abandonner le rôle initial. Comme les volumes précédents, il entremêle et présente successivement plusieurs récits dont la disparition de Cornelis, qui réapparaîtra, et celles définitives de Hummel, puis de Léonor, et leurs conséquences. L’épilogue offre, avec la réapparition de Cornelis désireux de fonder une nouvelle compagnie, une lueur d’espoir.  

Type: 

Suppliciées du Rhône (Les)

Lyon, 1897.

Type: 

Rosewater Insurrection et Rosewater Rédemption

Comme dans de nombreuses trilogies, le tome 1 ayant présenté le cadre, le tome 2 multiplie les interrogations et les problèmes. De plus, contrairement au tome 1 qui n’avait, en fin de compte, qu’un seul narrateur même s’il entremêlait les périodes, celui-ci présente plusieurs points de vue, mais simultanés. Car il s’agit d’une crise nouvelle, et multiple, puisqu’elle comporte deux attaques contre l’extra-terrestre et la lutte entre le gouvernement nigérian et le « maire » qui prétend représenter Rosewater.

Type: 

Furtifs (Les)

Ce roman est, d’une certaine façon, une synthèse des deux œuvres anciennes, La horde du Contrevent et La zone du dehors. À La horde…, il reprend, d’abord, le réenchantement du monde, mais aussi l’écriture chorale, alternant les récits des différents personnages, d’abord de ceux qui forment la Meute, les chasseurs de furtifs. À La zone…, il reprend le caractère dystopique, la description d’une anticipation cauchemardesque à plus ou moins court terme. Nonobstant quelques grumeaux, le mélange prend.  

Type: 

Aux douceurs du temps

À la fin du XIXe siècle, Juliette, fille d'une famille modeste, hérite de la confiserie de son oncle à Clermont-Ferrand. Malgré l'interdiction de son père, elle se lance dans cette aventure et devient sa propre patronne. Son commerce étant prospère, elle embauche Pierre, dont elle tombe amoureuse et avec qui elle a une fille. Mais très vite, Juliette doute de l'honnêteté de son conjoint.

Type: 

Archives de l’Exode

Bien que situé dans le même univers, et mettant en scène la sœur du capitaine Ashby, ce roman ou, plutôt, ce quasi-documentaire qui nous présente la Flotte de l’Exode, devenue le foyer de la plus grande partie des humains acceptés dans l’Union Galactique, n’est pas une suite des précédents romans qui se passent dans cet univers, L’Espace d’un an et Libration.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques