Critiques

Belle sauvage (La), Trilogie de la Poussière T1

Nous sommes au cœur du monde de Lyra, un préquel 10 ans avant A la croisée des mondes. Lyra n’est qu’un bébé traqué par toutes les forces en présence. Elle est abandonnée dans un couvent proche de l’auberge des parents de Malcolm. Un jour, une grande inondation détruit le couvent et toute la campagne entre Oxford et Londres. Malcolm avait été averti par un gitan, mais personne ne voulait le croire. Aidé d’Alice, la petite servante de l’auberge, il arrive, malgré ses onze ans, à sauver Lyra et à partir à bord de son canoé, La Belle Sauvage, sur les flots torrentiels.

Type: 

Nous sommes légion (Nous sommes Bob) T1

Quand l’espoir de l’humanité réside dans une IA inaboutie, souvent moqueuse et imprévisible. Un bon récit de SF !

Type: 

Justice académie, Le club des super-héros

Quand on a été baignée, de 6 à 10 ans, par le Club des cinq et le Clan des sept, on comprend que les jeunes d’aujourd’hui puissent aussi avoir leur « club/clan ». Mais endoctrinés aux films Marvel et aux super-héros, c’est sous la forme d’un groupe composé de Batman, Superman et Wonderwoman qu’ils vont se frotter. Format livre de poche mais mix entre textes et planches graphiques, voilà le premier tome donc des aventures de ces trois personnages qui, ici, ont du mal à trouver une synergie entre leurs personnalités.

Type: 

Autonome

Nous sommes dans un futur daté trop loin, 2144, parce que les changements techniques, scientifiques, politiques et sociologiques nécessaires au cadre ne demanderaient pas vraiment aussi longtemps et qu’il n’est fait aucune allusion au dérèglement climatique, pas même pour prétendre qu’il aurait été résolu. Mais ce n’est pas vraiment important.

Type: 

Chiens des Cairngorms (Les)

Ian Holm et Roy Grist viennent de sortir de prison, mais l’enfermement n’a pas calmé leur colère. Ces deux vieillards y ont été envoyés suite à la dénonciation de leurs propres enfants. À peine sorti de prison, Grist, le plus pervers des deux, décide de retrouver ses deux fils Johnny et Eddie, occupés à un très lucratif commerce de combats de chiens. Le vieux veut sa part, ce qu’il considère comme son juste dû, évidemment.

Type: 

Panorama de la littérature fantastique américaine

Essayiste, anthologiste, critique et traducteur : nombreuses sont les étiquettes qui peuvent être accolées à Jacques Finné, écrivain belge et professeur de traduction à l'Institut de Zurich de 1972 à 2006. Spécialiste du fantastique, il avait fait paraître un Panorama de la littérature fantastique américaine en trois volumes, aux Editions du Céfal, à Liège, dans la collection « Bibliothèque des Paralittératures », intitulés respectivement Des origines aux pulps (1993), De la mort des pulps aux années de renouveau (1999) et Du renouveau au Déluge (2006).  

Type: 

Rouille

Même s’il s’agit d’un dix-neuvième siècle différent, où en 1897 en France règne Napoléon IV, où il y a des usines sur la Lune qui extraient des métaux, le lunium et l’éternium, où Paris est divisé entre les beaux quartiers, sous le dôme, et des quartiers populaires, les fabriques, la Foire,... où survit une population misérable et où le crime fleurit malgré les efforts du Préfet de police avec ses mécachiens et ses policiers équipés de pistolets à air comprimé, bref un décor de pur steampunk, le roman reprend tout à fait les codes et les rythmes du feuilleton.

Type: 

Peur sur la ligne

Peu de peur mais pas mal d’humour dans cette enquête divertissante.

Type: 

41 centimètres

Deux-cent-et-une pages d’une intrigue des plus étonnantes ! 41 centimètresest un roman qui surprend par son résumé, et l’intérieur de l’écrit lui est fidèle. Je remercie les éditions du Basson de m’avoir fourni l’exemplaire, mais qui malheureusement ne m’a pas convaincue.   Résumé :

Type: 

Scarabée et les étoiles (Le)

C’est l’histoire de la disparition de l’Humanité, repoussée à 350 millions d’années dans l’avenir grâce à un voyage dans le temps, racontée par le dernier homme. Manas est né en 2063, dans un monde, ou plutôt une partie du monde encore habitée alors que la Guerre Nucléaire de 2020 a détruit la quasi-totalité de la planète, n’épargnant qu’une partie de l’Asie qui a recueilli les survivants venus des autres continents.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques