Le prince des dandys

Type: 

Ce livre est une préquelle de Qui a peur de la mort ? c’est-à-dire que, bien que son action soit de très loin antérieure, au point que l’histoire racontée explique comment a pu apparaître le monde d’Onyesonwu à partir d’un futur rapproché du nôtre, en particulier comment, à partir des Mémoires de Phenix Okore, aura été écrit le Grand Livre contre lequel se battra, dans de nombreux siècles, Onyesonwu, les deux histoires sont profondément différentes tout n étant semblables. Quel effet cela peut-il faire au lecteur de les lire dans l’ordre « chronologique », de lire d’abord Le livre de Phenix ?

Type: 

Alors qu’il rentre chez lui un soir, Paul Davis croise le chemin de son collègue Kenneth Hoffman qui zigzague sur la route. Intrigué par son comportement, il le suit pour découvrir qu’Hoffman transporte dans le coffre de sa voiture le cadavre de deux femmes, deux maîtresses, qu’il a assassinées et qu’il a l’intention d’enterrer. Mû par un réflexe de défense, Hoffman fracasse la pelle sur le crâne de Davis avant d’être arrêté. Huit mois plus tard, Paul est sorti du coma mais demeure très diminué. Hallucinations, troubles de mémoire, stress post-traumatique.

Sections: 
Type: 

Vie volée de Martin Sourire (La)

Désespérée ne pas avoir déjà enfanté, la reine Marie-Antoinette se console en adoptant des orphelins. Comme ce gosse recueilli au bord d'une route et qu'elle prénomme Martin. Mutique et solitaire, il gagne très vite une réputation de sauvage et grandit comme vacher près du Petit Trianon, dans une ferme modèle où la monarque se rêve en bergère. Mais est-ce vraiment la place de Martin ? Quand arrive l'année 1789, sa rencontre avec le peuple brutal, miséreux et grondant va bouleverser son destin...  

Type: 

Thomas le Rimeur

La légende de Thomas le Rimeur, le poète qui aurait vécu sept ans au Pays des Elfes et des Fées, sert de base à ce curieux roman d’Ellen Kushner ni nous raconte quatre points de vue différents sur la vie, ou faut-il dire les vies, de Thomas, car il y a trois histoires distinctes, trois aventures différentes de Thomas, sa vie d’aventurier, de vagabond et de coureur de jupons avant son enlèvement, sa vie chez les Elfes, et sa vie ultérieure, son « embourgeoisement » qui ne peut effacer les conséquences de ses vies antérieures.  

Type: 

Petits hommes de la pinède (Les)

Mort en 1951, Octave Béliard est désormais dans le domaine public, ce qui permet de redécouvrir ses œuvres fantastiques et « proto-sciencefictives », dont les deux romans visiblement tous deux inspirés par H. G. Wells (cité dans le deuxième).  

Type: 

Petit traité du lecteur

Quand on flâne entre les rayons d'une librairie, on oublie souvent que les libraires sont là et nous observent. Et quand l'un d'eux épingle nos bizarreries et nos manies d'une plume malicieuse, il peut en faire un joyeux jeu des sept familles, caustique et cocasse.Vous reconnaîtrez-vous dans un des lecteurs de ce savoureux recueil de portraits et d'anecdotes ?Le résumé est alléchant. Grande dévoreuse de livres, j’ai hâte de voir si je me retrouve dans un des lecteurs, hâte de voir ce que le libraire voit et observe.  

Type: 

Métro 2033

Trois volumes : Rive gauche (2020), Rive droite (2021), Cité (2022)

Type: 

Ville des histoires (La)

C’est la deuxième enquête de John Nyquist, qui a quitté sa ville natale de Soliade et essaie de se faire une nouvelle clientèle à Histoireville, une ville où tout le monde écrit et peut être impliqué dans les récits des autres et où l’Institut est supposé coordonner ces histoires. Paradoxalement, quartiers et rues voire immeubles sont nommés avec des noms d’écrivains du monde « normal », comme si toute cette littérature locale était sans effet... J’aurais aimé voir des écrivains locaux.

Type: 

Bleu

Alors qu’une violente tempête se prépare près de Nantes, les météorologues redoutent la conjonction de ce phénomène avec la grande marée d’équinoxe, promesse de crues exceptionnelles. Rapidement, leurs prédictions se révèlent justes et la montée conjuguée des eaux maritimes et de la Loire devient totalement incontrôlable. Mais, plus inquiétant encore, les hôpitaux de la région se retrouvent subitement submergés par des cas d’encéphalite fulgurante qui poussent les malades au suicide. Une situation aussi dramatique qu’inexplicable…

Type: 

Peste écarlate (La)

La peste écarlate est un court roman post-apo de Jack London, écrit en 1912 : il envisage l’écroulement de la civilisation moderne et la quasi-disparition des humains à cause non pas de la guerre mais d’une épidémie particulièrement meurtrière à laquelle s’ajouteront, bien sûr, l’égocentrisme généralisé et la haine des humains pour leurs semblables, la compétition exacerbée, pillages et massacres... Le tout est raconté, plusieurs décennies plus tard, par un des rares survivants, adopté par une des rares tribus qui occupent encore les plaines de Californie.

Type: 
S'abonner à Flux de la page d'accueil