Jean-Luc Bizien en quelques mots, c’est qui ? Je suis né en 1963 au Cambodge… mais j’ai du sang vietnamien, ce qui m’a appris dès le plus jeune âge à réunir les opposés – même les plus irréductibles. Ancien guitariste, ancien enseignant, j’ai exercé quelques autres boulots ici ou là. Depuis 2000, je suis auteur à temps complet. J’ai publié un peu plus d’une centaine d’ouvrages en 23 ans de carrière, dans tous les genres (des albums jeunesse, comme des romans adulte, sous mon nom ou sous pseudonyme). Je suis le 13e membre de la Ligue de l’Imaginaire (j’espère ne pas lui avoir porté malheur).

Type: 

Paris n’est plus la ville lumière d’antan, dévorée de l’intérieur par un terrible virus dont on ne connait pour l’instant pas grand-chose. Elle est devenue une cité murée, enfermée autour d’une immense clôture dont les limites sont le boulevard périphérique, et du haut de laquelle des snipers écartent tout danger cherchant à s’échapper vers l’extérieur… À l’intérieur ? Des survivants, surtout des jeunes garçons et des jeunes filles, pas encore « infectés », et surtout des monstres, résultat de l’infection qui se propage : goules, vampires et loups-garous.

Type: 

Hier les oiseaux

C’est l’histoire d’une catastrophe due à la pollution et d’un monde post-catastrophiste. Parce qu’ils voient arriver la fin de l’espèce humaine et celles de nombreuses espèces animales dont les oiseaux, par la stérilité généralisée en plus des autres accidents et catastrophes, sans oublier guerres et crimes, les membres d’une riche famille américaine ont entrepris de créer une oasis de survie autour de leur ferme et de l’hôpital qu’ils y ont installé, à l’aide du clonage.

Type: 

Homme plein de misère (Un)

Les barbares s’approchent pour tout conquérir, balayant tous ceux qui s’opposent à eux. Ils se révèlent pourtant nobles et cultivés. Paradoxal ? Comme tout le roman.

Type: 

Physique quantique pour les nuls (La)

Niels Bohr avait dit : « Quiconque n’est pas choqué par la théorie quantique ne l’a pas comprise ». Et bien aborder ce domaine, même en tant que simple lecteur, reste une gageure. Mais heureusement, avec une physicienne qui écrit aussi des livres pour enfants, cela devient tout d’un coup beaucoup plus simple à appréhender. On est émerveillé par cette science qui a vu le jour au début du XXe siècle. L’émerveillement était déjà là lors de la lecture du Big Bang chez le même éditeur.

Type: 

Cthulhu - les créatures du mythe

Les éditions Bragelonne et Sans Détour offrent un formidable cadeau à ceux qui, comme moi, se passionnent pour Lovecraft : un superbe livre illustré, reprenant deux ouvrages signés par Sandy Petersen, Les monstres de Cthulhu et Les créatures des Contrées des rêves. Véritable bestiaire des créatures qui peuplent l’univers de Lovecraft, chaque page présente après un petit texte d’introduction du maître, un descriptif de la bête en question, son habitat, sa répartition géographique, ses habitudes et mode de vie, ainsi qu’une échelle de comparaison de grandeur par rapport à l’homme (!).

Type: 

À cœurs battants

C’est le récit des émotions et des peurs de quelques adolescents pris dans l’horreur de la répression brutale (litote) d’une manifestation. Venus manifester ou témoigner à une manifestation, quelques jeunes, dont un clochard avec son chien massacré par les CRS déchaînés, vont vivre des heures d’horreur, dans notre monde de la loi d’urgence permanente et de la brutalité généralisée. Quelques interludes présentent un officier de police raisonnable, qui essaye de limiter les excès et libérera l’un des héros, mais la manifestation n’est qu’une extrapolation de celle du 1er mai dernier.  

Type: 

Boudicca

L'épopée d'une reine celte dans une période violente et sanglante de l'Histoire de l'Angleterre. Un roman prenant.

Type: 

Requiem pour un fou

Un prêtre exorciste agent des services secrets du Vatican. Un curé qui a compris qu’il avait fait le vœu de célibat et non de chasteté. Un homme d’église qui manie la langue d’Audiard avec amour. C’est Requiem... pour un fou !  

Type: 

PETROSKY Stanislas 01

Photo profil FB : S. Petrosky

Type: 
S'abonner à Flux de la page d'accueil