Le ciel était embrasé. On avait bien donné des explications à la télévision, histoires de guerres, de catastrophes, d’ennemis, d’alliés. Des noms, d’autres, beaucoup de noms qui se croisaient sans grande cohérence entre eux.Alors, du coup, les gens étaient dans la rue, le regard plongé dans le feu du ciel. Le grand embrasement. Ravage. La nuit était plus claire que le plein jour. Les lampadaires devenaient inutiles.

Type: 

Je ne vous ferai pas l’affront de vous rappeler l’histoire du lieutenant John Dunbar, ce soldat qui demande une affectation dans un avant-poste au milieu de nulle part, recontre les Indiens et finit par sympathiser avec eux au point de s’attacher à leurs coutumes. Je pense que la plupart ont vu le magnifique film qu’en a tiré Kevin Costner il y a maintenant 32 ans.

Type: 

XIIIe siècle, France.Condamné à tort au cours d’un procès expéditif, Samuel est sauvé in extremis par le Diable Noir, un étrange personnage, alchimiste ou sorcier selon la croyance, qui le prend sous son aile. Que penser de cet homme énigmatique qui lui fait des demandes invraisemblables, comme celle d’attraper trois mouches ? Prenant son nouveau maître pour un fou, le jeune homme s’exécute.Mais, porté par sa curiosité, il va braver l’interdit sans comprendre le destin qui lui est à présent réservé…  

Type: 

Angoisse glaciale

Base militaire de Thulé, nord du Groenland, 1990. Une expérience scientifique est menée, visant à développer une pilule qui permettrait de mieux résister au froid. Les conditions deviennent de plus en plus difficiles et les tensions montent, jusqu’au drame. Deux cobayes sont retrouvés assassinés et le coupable semble s’être suicidé. Il s’agit de Tom Cave, le père de Matthew.   Vingt-quatre ans plus tard, alors que sa demi-sœur est portée disparue, ce dernier reçoit une lettre extrêmement déconcertante : l’auteur n’est autre que feu son père.  

Type: 

Prix Masterton sélection du 1er trimestre 2021

Pour le premier trimestre 2021, le jury a sélectionné   Romans francophones Frédéric Czilinder : L’île des poupées maléfiques, Armada Louise Le Bars : Asphodel, Noir d’Absinthe Julia Richard : Carne, L’homme sans nom Patrick Schneckenburger : Dans la lueur des ténèbres, Librinova   Nouvelles Anthologie : Contes nippons, Kelach Anthologie : Freakshow, anthologie des arts forains, Armada Anthologie : Noir, Noir d’absinthe Pierre Brulhet : Dragon d’émeraude, Eleusis Rodolphe Le Dorner : 8, in Contes nippons, Kelach  Kevin Quigley : L’attraction des flammes, in Shining in the Dark, ActuSF

Sections: 

Prix Bob Morane, sélection du 1er trimestre 2021

Pour le premier trimestre 2021, le jury a sélectionné   Romans francophones Gillian Brousse : Spleen Cities, Noir d’Absinthe David Bry : La princesse au visage de nuit, L’homme sans nom Christophe Carpentier : Cela aussi sera réinventé, Au Diable Vauvert Estelle Faye : Un reflet de lune, ActuSF Ellie S. Green : L'héliotrope - Steam sailors, tome 1, Gulf Stream Dominique Lémuri : Sous la lumière d’Helios, Armada Jean-Christophe Portes : Intouchable, City Laurent Ryder : Ceux... - W.A.R. tome 1, Dragon d’Oc Adrien Tomas : Dragons et mécanismes, Rageot

Sections: 

Bring Me Love

On ne présente plus Bukowski, l’immense écrivain et poète américain adepte du mouvement Dirty Realism. Sa prose regorge de mal-aimés, de laissés pour compte, de miséreux, vivant dans la crasse le sexe et l’alcool.

Type: 

Belgariade, l'intégrale 2 (La)

Où l'on verra la conclusion de cette épopée et Belgarion affronter Torak le maléfique, décidant du sort des hommes, des Dieux et des Prophéties.

Type: 

Zombies : Après les ténèbres

Comme le titre l'indique, ce recueil de 13 nouvelles traite de zombies. Il ne s'agit toutefois pas de se contenter d'empiler des récits d'apocalypse, maintes fois vus et lus. Ici, Alexandre Ratel explore le thème en changeant de ton, de structure narrative, d'univers et de genre avec chaque nouvelle. Il ose même insérer des zombies là où on ne s'y attendrait pas, avec des incursions dans le passé. Une réécriture de l'Histoire assez inattendue mais plus qu'intéressante.

Type: 

Killdozer

Ça commence comme un rappel du passé, l’existence d’une civilisation éteinte, ses errements, la découverte d’une arme suprême. Une sorte d’énergie pure douée de conscience qui finit dans une gangue de protection, neutralisée  pour des siècles. Lorsque l’histoire commence, elle est censée se dérouler des milliers d’années plus tard sur une île où cette force a été enterrée. Sur place, une équipe de travaux public, emmenée par Tom Jaeger, est chargée de construire une future piste d’atterrissage. Ils ne sont qu’une poignée et manœuvrent les engins de chantier à leur disposition.

Type: 

Chroniques du pays des Mères

Le pays des Mères est un monde matriarcal où l’harmonie n’est que de surface. Un très beau récit.

Type: 
S'abonner à Flux de la page d'accueil