Second opus de l’auteur dans la collection Livres libres qui publie des auteurs belges, nous voici emportés – comme dans "Superflus" – direction la Colombie.

Type: 

Nous sommes au vingt-sixième siècle. Un scientifique découvre un robot dans une décharge. Il le prend sous son aile et le répare. Il doit découvrir le pourquoi du comment en est-il là. Il sait juste qu'il doit extirper ses amis d’un danger qui les menace. Un manga très célèbre adapté par le père Rodriguez et produit par le pépère Cameron, il y a de quoi faire baver. Il y a du beau monde, Christoph Waltz, Jennifer Connelly, Mahershalalhashbaz Gilmore (Predators) et Casper Van Dien (Starship Troopers). Cela promet du grand spectacle.

Sections: 

Voyagez à travers le monde avec 20 histoires surprenantes de Cendrillon, Blanche-Neige et La Belle et la Bête, toutes différentes et toutes merveilleuses ! Ces "belles" de tous les pays, héroïnes inoubliables, vous accompagneront pour la vie. Russie, Nouveau-Mexique, Tibet, Nigeria, Allemagne, Bretagne, Corse, Danemark, Niger, Ecosse, Louisiane, Grèce, Norvège, Egypte, Japon, Canada.  

Type: 

Cobayes

Tout commence par une banale opération du genou dans un hôpital réputé. Mais Carl ne se réveillera pas de l’anesthésie. Et l’IRM confirme le décès de ce jeune homme pourtant en parfaite santé. Complication post-anesthésique, invoquent les médecins.

Type: 

Halloween de David Gordon Green

Le revoilà. Michael Myers le retour. La seule rescapée, Laurie Strode (Jamie Lee Curtis) va s’occuper une bonne fois pour toutes, Hummm (ça, ça dépend du box-office) du tueur d’Halloween. La date de sortie est bien choisie. 24 octobre 2018. Le réalisateur a une bonne carte de visite, mais pas de grands succès et pas mal de séries. Bien entendu que j’ai une chtite bande-annonce. Oh la la, j’en voyais déjà qui commençaient à pleurer.

Sections: 

POCHESCI Bruno 01

Salut Bruno ! Le moins que l’on puisse dire à ton sujet, c’est que tu es un auteur prolifique. Depuis 2013, tu défrayes la chronique avec plus de cinquante nouvelles semées un peu partout, sans parler de tes nombreux prix.L’année dernière paraissait chez Rivière Blanche ton premier roman, Hammour, lequel a reçu un accueil enthousiaste de la part de tes lecteurs.Tu reviens à présent avec un recueil de nouvelles, L’amour, la mort et le reste, ainsi qu’une novella, Scories, respectivement parus chez Malpertuis et aux Éditions 1115. Raconte-nous un peu comment sont nés ces projets.

Type: 

Tous les oiseaux du ciel

Comme je l’ai écrit ailleurs, un livre qui commence par l’évocation favorable de Robert A. Heinlein et de ses juvéniles ne saurait être totalement mauvais. Il est même, finalement, assez intéressant, surtout si on prend en compte ce qui le différencie de son modèle et qui n’est pas, comme on pourrait le croire, l’utilisation de la magie, que RAH a su faire intervenir, non seulement dans Route de la gloire, mais aussi dans Magic, Inc. (non traduit) et dans certaines nouvelles.

Type: 

Solaris n° 206

Pas de thème particulier pour ce numéro de printemps 2018. Pascale Raud, rédactrice en chef, décrit son numéro comme « peu ensoleillé, et même exceptionnellement sombre. Dommage ? Je ne le crois pas : la science-fiction n'est-elle donc pas faite pour inquiéter et pour questionner ? ».  

Type: 

Je sens grandir ma peur

Un garçon et une fille, dans une voiture lancée à travers la campagne enneigée. Il est absorbé par la route, elle est perturbée par des souvenirs brumeux, ainsi que par d ‘incessants appels provenant de son propre numéro. Parfois, ils parlent. S ‘aiment-ils ? Quelques heures plus tard, les voilà attablés face à leurs hôtes, ses parents à lui, dans une ferme reculée. La maison est glaciale, la mère se plaint d ‘entendre des voix, le couple stocke au sous-sol des peintures inquiétantes. Le fossé entre les deux amants se creuse, sous le poids de tous les non-dits.

Type: 

Flamboyants de Kaliurang (Les)

De l’Indonésie, en littérature comme au cinéma, finalement je ne connaissais rien. Honte à moi, j’aurais presque commis l’énorme erreur de penser à Marguerite Duras, avant de me rappeler qu’il s’agissait de l’Indochine. Erreur impardonnable… Le roman de Jean Malingreau vient donc à propos combler mes lacunes littéraires sur la région, et je remercie infiniment les Editions l’Harmattan de m’avoir permis cette lecture.

Type: 
S'abonner à Flux de la page d'accueil