Critiques

Mystère du masque sacré (Le)

Lorsqu’il ne se passionne pas pour le polar historique avec son personnage de Victor Dauterive, Jean-Christophe Portes sait nous trousser de très bons romans d’aventures à l’ancienne. En témoigne ce Mystère du masque sacré, paru au… Masque justement. Une catégorie qui n’a guère le vent en poupe depuis des années, la littérature actuelle étant trustée par des enquêtes à n’en plus finir de policiers siégeant au Quai des Orfèvres ou au Bastion, selon l’époque, et pourchassant des tueurs en série à longueur de pages. Et je dirais : grand bien lui fasse !

Type: 

Mission secrète de Sinouhé l'Egyptien (La)

Il y a trois mille ans, un génial et anonyme romancier signe une œuvre qui devient un best-seller sous les pharaons. 

Type: 

Etoffe dont sont tissés les vents (L’)

Autour de La horde du contrevent, avec deux nouvelles d’Alain Damasio et de Mélanie Fievet, ce livre est une étude philosophique appuyée de divers textes complémentaires sur les références philosophiques et idéologiques non seulement du texte de la Horde, mais aussi des œuvres qui s’y sont ajoutées (musiques, BD, analyses).  

Type: 

Entrevue choc avec un vampire

Dans un salon illuminé de chandeliers, un vampire super bien coiffé force le journaliste d'une radio locale à écouter l'interminable récit de sa vie. Comment deux siècles plus tôt, il fut séduit par un inconnu d’une beauté très supérieure à la moyenne, et emporté dans un tourbillon ébouriffant de mort et de passion. De La Nouvelle- Orléans aux Carpates : plongez dans un périple parsemé de personnalités toxiques, de multiples contrariétés et de lamentations métaphysiques hyper profondes, sur les traces mythiques de Ceux Qui Peuvent Bronzer !  

Type: 

Ineffaçables

Bruxelles 2016.

Type: 

Composite

Comme le précédent roman d’Olivier Paquet, Les machines fantômes, ce roman nous montre des machines, des intelligences artificielles, qui essaient de contrôler la société. Mais, là, quelques humains, programmeurs informatiques, vont intervenir dans un conflit entre les machines.

Type: 

Émergence 7

Un beau récit de catastrophe superbement illustré, qui explore les émotions de l’adolescence avec sobriété et justesse.

Type: 

Terre demeure (La)

Paru en 1949, c’est-à-dire bien après Ravage, de René Barjavel ou Quinzinzinzili de Régis Messac, que Stewart n’a probablement pas lus, ce récit de la renaissance d’une humanité presque anéantie (décimée est trop faible) par une épidémie (on peut s’interroger sur les caractéristiques nécessaires pour qu’une épidémie soit aussi meurtrière, une longue durée d’incubation seule pourrait expliquer son extension à toute l’humanité, mais ce n’est pas le sujet du livre) s’inspire certainement plus de Thoreau.

Type: 

Anarchy in the U.S.E.

Une société totalitaire recouvre l’Europe, que l’on découvre à travers le destin des deux héros. Un roman engagé qui peine pourtant à susciter l’émotion.

Type: 

After®

Roman post-cataclysmique, After® nous présente, d’abord, une société utopique limitée à un village à l’ombre d’un baobab où un millier de personnes (on découvrira qu’il s’agit, en fait, de machines animées par des personnalités post-humaines) mènent une vie apparemment paradisiaque, mais dans le respect de règles strictes, d’un Dogme. Mais le héros, Cami, se pose des questions.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques