Critiques

Ce qu'il nous reste de Julie

Vingt ans.Cela fait vingt ans que Sébastien a quitté Sainte-Geneviève, sa petite ville natale du sud de la France. Trop de démons l'y tourmentaient. Aujourd'hui, comble de l'ironie pour un écrivain, c'est un livre qui le renvoie à ce passé qu'il s'est toujours efforcé d'oublier. Le Temps d'un été. Tout dans ce roman, qui s'annonce comme le succès littéraire de l'année, lui fait penser à Julie.Des références troublantes, des anecdotes qu'elle seule connaissait... À tel point qu'il en est persuadé : c'est elle qui l'a écrit. Julie, son amour d'adolescent. Celle qui a tant compté.

Type: 

Fiole au cerbère (La)

Presque 40 ans que j’attendais la parution en France d’une traduction de ce roman que signalait, déjà, Jacques Sadoul dans son Histoire de la Science-Fiction et que connaissaient et appréciaient autant que les amateurs américains qui, après la parution en 1918, en ont eu plusieurs rééditions, en particulier celle de 1952 qui a révélé aux amateurs le vrai nom de l’autrice, Gertrude Barrows Bennett, disparue en 1948, alors qu’ils croyaient que Francis Stevens était un pseudonyme d’Abraham Merritt.

Type: 

Bureau des affaires occultes (Le)

Automne 1830, dans un Paris fiévreux encore sous le choc des Journées révolutionnaires de juillet, le gouvernement de Louis-Philippe, nouveau roi des Français, tente de juguler une opposition divisée mais virulente.Valentin Verne, jeune inspecteur du service des mœurs, est muté à la brigade de Sûreté fondée quelques années plus tôt par le fameux Vidocq. Il doit élucider une série de morts étranges susceptible de déstabiliser le régime.Car la science qui progresse, mêlée à l’ésotérisme alors en vogue, inspire un nouveau type de criminalité.

Type: 

Mystères de Montmartre (Les)

Jean-Louis Bouquet (1898 -1978) est connu des amateurs soit pour ses travaux dans les films (scénariste, monteur, adaptateur et réalisateur), soit pour ses nombreux contes fantastiques, auxquels la revue Gandahar vient de consacrer son numéro 30. Mais il est aussi l'auteur de nombreux romans « policiers », plus des aventures picaresques de ses héros et des occasions de présenter des scènes pittoresques de la vie parisienne que de vrais mystères.  

Type: 

Dernier été en ville (Le)

"Si l'on est ce que l'on est, ce n'est pas grâce aux personnes que l'on a rencontrées mais à celles que l'on a quittées."

Type: 

Toboggan

Toboggan, c’est l’histoire d’un couple. Lui, Stanley, un ancien metteur en scène/réalisateur, retiré de tout, qui laisse sa vie se dérouler loin des lumières du spectacle. Elle, c’est Solene, de 27 ans sa cadette, une jeune fille qui se cherche, entre une mère suicidée, un père haï, une tante un peu trop présente parce que c’est elle qui tient les cordons de la bourse. Une rencontre au hasard, et un amour fou, démesuré, presque fusionnel. Lui voudrait la protéger, presque la mettre sous verre, il voudrait qu’elle soit son dernier amour, elle voudrait au contraire s’émanciper, se révéler.

Type: 

Days

Chez Days, vous pouvez tout acheter : un livre rare, un tigre albinos, les filles du rayon Plaisir. Tout... pourvu que vous disposiez de la somme nécessaire sur votre carte de crédit. Car Days est le plus grand magasin du monde, presque une ville. Ce matin, Frank a décidé de démissionner. Il travaille chez Days, à la sécurité. Il a le permis de tuer. Mais il ne peut plus se voir dans un miroir.

Type: 

Une enquête à Locmaria

Mais qui est le nouveau propriétaire mystère de la plus belle maison de Locmaria, celle de la pointe de Kerbrat ?

Type: 

Comme les lions

Il existe des livres pour lesquels les termes de « roman noir » semblent avoir été créés. Comme les lions de Brian Panowitch en fait partie.

Type: 

Duchess

" Depuis quand tu veux être comme les autres ? Tu es une hors-la-loi. ​"

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques