Critiques

Noirhomme T1

Alceste aurait pu devenir un brillant journaliste. Il aurait pu écrire le scoop du siècle, en dénonçant les fraudes fiscales du Barond Liaud. Mais il a tout abandonné, sa liberté, sa carrière, sa légitimité pour épouser la fille du Barond. Grave erreur ! Car nul ne peut se mentir à lui-même, surtout pas lorsque le Noirhomme a retrouvé votre trace. Il apparaîtra lors de vos nuits. Il deviendra le cauchemar de vos journées. Et si vous refusez toujours de l’écouter, vous finirez comme Alceste, dans un asile de fous.

Sections: 
Type: 

Enfants de Darwin (Les)

C’est le genre d’œuvre qu’on aborde avec un respect d’autant plus grand qu’on a déjà lu L’Échelle de Darwin, dont ce livre est la suite, qui raconte l’évolution de la vie des « enfants de Sheva », ces enfants qui sont, peut-être, les premiers représentants de l’espèce qui doit succéder à l’Homo Sapiens Sapiens. Seulement le lecteur qui parvient à avaler ce nouveau pavé ne peut s’empêcher de remarquer un certain nombre de défauts au livre.

Type: 

Lames de Yulinn T1 (Les)

La Première Guerre mondiale vient d’éclater sur Morkhisis, planète féerique. L’empereur Gorgull’ l’immonde a décidé d’éradiquer de la surface de son globe la race des gnomes, et de résider en maître absolu sur celle-ci. Rien ne peut l’arrêter, malgré le courage de certains rebelles. _ Cependant, un espoir subsiste : Yulinn, la mère de la création. Le chevalier Jahrann de Breephene, disciple de celle-ci, doit retrouver les cinq lames afin que la prophétie s’accomplisse pour que les desseins du fils du Mal soient contrés.

Sections: 
Type: 

Pierres du rêve (Les)

Bon, la SF n’est pas toujours une littérature sérieuse avec des réflexions spéculatives entrelacées des dernières théories scientifiques. Quand le détective de service fait, sans cesse, référence à son idole Humgart Bophrey, que tous les noms de référence sont tordus de la même manière (mais pas les noms de voitures ?), et que l’histoire s’embarque vers une parodie loufoque d’une aventure de Bogart, avec blondes « supervixens » et truands en tous genres, vous savez qu’il n’y aura rien à retenir de l’histoire sinon l’amusement qu’elle vous aura apporté.

Type: 

Dead or Alive

Mortal Kombat Fight club

Sections: 
Type: 

Rage

Homme mutant au faciès de loups, « Kama » se laisse guider par sa rage de vivre et sa soif de justice dans une mégalopole qui, suite à une guerre chimique et bactériologique, se décline en zones d’influences contrôlées par différentes milices. Sa sœur se trouve dans la zone interdite, celle du plus puissant des gangs, "le clan des singes". Pourquoi ce clan puissant, qui fait véhiculer une drogue mélancolique dans toute la conurbation, a t-elle kidnappé sa sœur pour la retenir à l’épicentre de la catastrophe ?

Sections: 
Type: 

Contrat (Le)

Randonnée pour un tueur La poursuite impitoyable

Sections: 
Type: 

Du sang pour Manitou

Avec Du Sang pour Manitou, Graham Masterton retourne aux origines de son style et effectue une fois encore la fusion presque parfaite entre la terreur, l’humour british totalement décalé et des préoccupations contemporaines. L’histoire débute comme un thriller horrifique « classique » alors qu’une étrange et meurtrière épidémie semble frapper New York. Certains habitants souffrent de fièvre et vomissent des flots de sang… qui s’avère ne pas être le leur.

Type: 

Hostel Chapitre II

Destination finale   Mise à prix

Sections: 
Type: 

Bob Morane T42 et T43

Bob Morane fait tranquillement le plein de sa jaguar à la station service. Mais lorsqu’il repart, une étrange lumière bleue l’assaille et il se retrouve en 1937, au cœur des massacres de Nankin par les Japonais. Dans le même temps, ses amis Sophia et Bill Ballantine se retrouvent réciproquement à Pearl Harbour, en 1941, et à Shangai, en 1932. Sans le savoir, ils viennent d’être projetés dans le temps par « la patrouille du temps » afin d’empêcher la guerre du pacifique. Automatiquement, le nom « Bob Morane » ne vous est pas inconnu.

Sections: 
Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques