ANTHOLOGIE

Anthologie Utopiales 2013

Pour la quatrième année, Actu SF nous propose l’anthologie des Utopiales, contenant des textes d’un certain nombre d’auteurs invités (dont deux, William Gibson et Jean-Pierre Andrevon, n’ont pas pu venir pour raison de santé). On y trouve des textes plus ou moins anciens, parfois inédits en français, extrêmement variés, et qu’il serait difficile de présenter tous.

Type: 

Chansons de la terre mourante T2

Ce deuxième volume ne dépare pas le premier, que ce soit par les auteurs ou par la qualité des textes, qui évoquent tous avec talent l’univers de Vance. Certains se rapprochent plus du style de Vance, comme Matthew Hugues nous l’avait déjà montré dans son « Brillion noir », d’autres s’en éloignent davantage, comme Neil Gaiman qui commence par présenter l’histoire comme les souvenirs racontés dans un bar par un échappé de la fin des temps.

Type: 

Virus

Virus Les virus entrainent une dégénérescence de leur hôte. Que le corps soit biologique ou mécanique, que l’intelligence soit humaine ou artificielle, le virus est un ennemi que l’hôte combat. L’utopie en sursis d’Isabelle Guso raconte l’histoire d’une femme qui lutte pour sauver sa petite fille, atteinte d’un virus mortel. Un récit de qualité qui révèle de belles surprises.

Type: 

ANTHOLOGIE : Dimension préhistoire

Les relations entre la Préhistoire et l’Imaginaire sont variées : soit un homme préhistorique se retrouve dans son futur, soit un homme moderne se rend dans la Préhistoire. Le récit peut aussi se dérouler tout simplement à cette époque reculée et en décrire les événements quotidiens. C’est la voie que suivra le plus illustre des écrivains du genre, Rosny Aîné, celle que Marc Guillaumie, auteur de l’intéressante postface, nomme joliment « le merveilleux anthropologique ». De tous temps, la préhistoire attirera les professionnels de l’Imaginaire, de Kipling à Burroughs jusqu’à Carsac ou Pelot.

Type: 

Sales bêtes !

Anthologie de 20 nouvelles sur le thème des « animaux étranges et délires zoomorphiques ». J’épingle ceux qui m’ont le plus marquée. J’ai beaucoup aimé l’humour et la profondeur de « τρ » (Herr Mad Doktor) même si cet acronyme en grec est peut-être hermétique pour beaucoup. Il y a dans cette novella de 50 pages, une poésie, une tristesse et surtout une belle quantité de jeux de mots qui m’ont fait la lire d’une traite.

Type: 

Elfes et Assassins, Imaginales 2013

Les anthologies des Imaginales présentent un certain nombre de textes des auteurs français de fantasy et aussi de science-fiction rédigés autour d’un thème qui change chaque année. Ce thème est la juxtaposition de deux catégories de personnages plus ou moins liées ; si dans les cas antérieurs les couples choisis (Rois et Capitaines, Magiciennes et Sorciers, Victimes et Bourreaux, Reines et Dragons) étaient assez classiquement assortis, le couple de cette année paraît nettement moins cohérent, et certains des récits de l’anthologie vont privilégier nettement l’un ou l’autre des personnages.

Type: 

Chansons de la terre mourante T1

Il s’agit d’une anthologie, - dirigée par Gardner Dozois, que les Français ne connaissent pas assez, et George R. R. Martin -, de nouvelles écrites par différents auteurs en hommage et continuation des volumes de cette série de Jack Vance. Ce livre, que Vance a pu lire et auquel il a pu inclure une préface, aura donc été son cadeau d’adieu, avant sa disparition. Dire que ces hommages et ces rajouts sont vraiment indispensables serait excessif ; d’abord, pour les apprécier, il faut avoir lu Un monde magique , Rhialto le merveilleux, les deux volumes de Cugel l’astucieux.

Type: 

Destination Mars

Pour Destination Mars, Marc Bailly avait contacté plusieurs auteurs. Comme il avait déjà lu plusieurs de mes nouvelles, il m’a proposé d’en écrire une, qui plus tard a été retenue. Par la suite, Marc Bailly m’a demandé d’écrire un essai sur Mars dans la littérature imaginaire, avec une contrainte sur le nombre de signes. J’aurais certainement voulu écrire un essai beaucoup plus long et exhaustif, mais les impératifs de l’édition ne le permettaient pas. J’ai dû faire des choix. Curieusement, une partie du texte s’est perdu dans les méandres du Web.

Type: 

Anthologie Destination Mars : interview à plusieurs voix

Quelques auteurs des nouvelles de «  Destination Mars » répondent en chœur (autre critique Destination Mars) Pourquoi Mars vous fascine-t-elle ? Jean-Pierre AndrevonMars ne me fascine pas spécialement. C’est un souvenir de lectures de gosse, une nostalgie qui peut encore fonctionner, mais seulement pour des écrits. Thierry Di RolloÀ cause de sa couleur, ce rouge orangé très intense. Et puis aussi par ses paysages désolés, à perte de vue.

Type: 

Destination Mars

La belle illustration de couverture de Pierre Le Pivain fait déjà s’envoler le lecteur vers ce monde mythique qu’est Mars : une grande faille rouge, un visage sculpté, un vaisseau, une base illuminée… Mars du passé, Mars du futur se chevauchent. Telles seront aussi les douze nouvelles retenues, qui couvrent, tous styles confondus, les nombreux fantasmes qu’évoque la planète rouge depuis E. R. Burroughs ou H. G. Wells.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - ANTHOLOGIE