ANTHOLOGIE

Mondes de Masterton (Les)

Après les enfants de Masterton, voilà que Marc Bailly nous propose les mondes de Masterton. Nouvelle anthologie qui rend hommage à l’auteur anglais de fantastique. Cette fois-ci, ce ne sont pas les vainqueurs du prix Masterton qui présentent les nouvelles, mais une kyrielle d’écrivains qui aiment l’auteur et les univers qu’il a créés. Il y a une certaine logique dans cette démarche entreprise par Marc Bailly et Rivière Blanche. Les deux livres consacrés à Masterton sont un pendant du prix du même nom. De plus, ils ont été faits avec la bénédiction de l’auteur. Que peut-on rêver de mieux ?

Type: 

Destination Univers

L’Univers a longtemps fait rêver mais la fièvre de la découverte spatiale s’est peu à peu éteinte, pas chez tout le monde, heureusement. Deux écrivains reconnus, Jeanne-A Debats et Jean-Claude Dunyach, ont pris la direction de ce recueil pour proposer huit nouvelles axées sur le grand espace, les voyages intersidéraux et les rencontres du troisième type.

Type: 

Enfants de Masterton (Les)

L’anthologie présentée par Marc Bailly chez Rivière Blanche reprend neuf nouvelles fantastiques qui ont remporté le prix Masterton. Le prix a été créé en 2000 par Marc Bailly et est décerné chaque année par un jury de professionnels francophones de la littérature. Le prix est attribué à trois catégories distinctes : un roman francophone, un roman étranger traduit en français et une nouvelle.

Type: 

Ombre tapie dans le coin et autres histoires de fantômes (L')

Jacques Finné, grand spécialiste de l’époque victorienne (et edwardienne) avait livré une passionnante anthologie de nouvelles fantastiques écrites par des femmes dans Les Fantômes des Victoriennes, parue chez le même éditeur en 2000.

Type: 

Dimension E.C. Tubb

Guerre, anthologie d'une belligérance (La)

Passée la très belle illustration de couverture de Simon Goinard Phelipot, le lecteur pénètre dans un recueil abondant (14 nouvelles), touffu sans doute mais passionnant. Petit liminaire : la lecture n’est pas conseillée aux dépressifs, le thème n’étant pas vraiment divertissant. En effet, les nouvelles sont dures, parfois gore et parfois même insoutenables. Je préfère avertir.

Type: 

Dragons

Avant de parcourir ce recueil superbe, deux remarques d’emblée. Il n’y a pas de nom d’anthologiste, donc personne ne sait qui a rassemblé ces dix-huit textes autour d’un seul thème. A lire la liste des auteurs, l’on s’aperçoit qu’ils sont tous Français et, sans doute pour la plupart, jeunes. J’avoue que bon nombre m’étaient même inconnus. Il est donc d’autant plus grave que nulle introduction ou préface ne les annonce. Ce n’est pas comme cela que l’on promeut de nouveaux talents. Une simple petite présentation en dix lignes eut suffi pour situer chacun.

Type: 

Chasseurs de fantasmes

Les fantasmes sexuels ne représentent qu’un sujet bien marginal dans la littérature SFFF, malgré quelques tentatives ponctuelles ou la figure des vampires, qui est bien souvent couplée à l’activité sexuelle. Jeanne-A Debats et Michaël Fontayne ont donc réalisé pour Griffe d’Encre ce recueil de onze nouvelles afin d’appréhender le sexe dans la littérature de l’Imaginaire. Ce sujet incontournable de la vie a séduit de nombreux auteurs dont quelques valeurs sûres, telles Ayerdhal, Dunyach, ou encore Li-Cam.

Type: 

De Brocéliande en Avalon

Depuis toujours passionnée par le mythe arthurien, Lucie Chenu nous propose un petit voyage à l’ouest de la France avec des auteurs d’expression française et anglaise. On retrouve ainsi : Jean Milleman : Retour sous le hêtre Adma Roy : Lancelot aux enfers Deiddre Laurin : Près du mur Rachel Tanner : Locataires découpés Nathalie Dau : Owein Lionel Davoust : L’île close Magan Lindholm : Le quadragénaire et la dame d’argent Pierre Bordage : Fort 53 Léa Sihol : Désaccordé (tuned in Dagdad)

Type: 

Aube & Crépuscule

L’être humain voit sa vie s’accomplir comme la course du soleil, s’élevant dès l’enfance vers l’éphémère zénith de sa vie, avant de disparaître au soir de sa vie. L’anthologie dirigée par Magali Duez est consacrée aux deux extrémités de ce cycle, l’enfance et la vieillesse. Le recueil présente plusieurs auteurs connus, telles Hélène Cruciani (Expéron) ou Jeanne-A Debats, récente lauréate du Grand Prix de l’Imaginaire (La Vieille Anglaise et le continent).

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - ANTHOLOGIE