ANTHOLOGIE

Nutty Apocalypse

Bonjour ma petite dame ! Bienvenue dans mon rayon Apocalypse. Ah, vous voulez un repas bien copieux, d’accord. Ici, je n’ai que du mouton. Bien élevé. On va même jusqu’à leur mettre un short afin d’éviter toute pensée tendancieuse. Pour entamer le repas, je vous propose du post apocalyptique traditionnel.   Nous sommes après le grand chambardement et le reste de l’humanité se bat pour tout et pour rien. Ici, nous sommes dans le style Le livre d’Éli. Je vous en mets 3,7 ? D’accord ma petite dame.

Type: 

Dimension Merveilleux scientifique T3

Ce troisième volet de l’anthologie complète et étend à l’évocation d’auteurs et de personnages européens ce renouveau du Merveilleux scientifique qu’avaient acccompagné les deux volumes précédents. Il peut bien sûr être lu seul, ou avant les autres, sans vraiment que leur lecture en soit perturbée, même si la lecture dans l’ordre ajoute, peut-être, une certaine progressivité à la découverte, ou à la redécouverte, de cette branche de la littérature qui ne se prétendait pas encore genrée.  

Type: 

Femmes de sang, Histoires de goules

Jacques Finné, le distingué anthologiste et préfacier, déplore le peu de place accordé à la goule par rapport à ses collègues vampires, loups-garous ou fantômes. Il n’a pas tort. La goule fait un peu effet de parent pauvre des monstres fantastiques, « gagne-petit, solitaire, mal-aimée ». A-t-on peur des morts ? Mais le zombi est mort aussi et connaît un beau succès.

Type: 

Destinations, anthologie des Imaginales

Cette année l'anthologie des Imaginales porte le titre Destinations et est divisée en trois parties : Destins, Nations, Destinations. Elle regroupe 14 auteurs, des récits qui vont de la fantasy la plus débridée à la science-fiction la plus spéculative, du passé de notre monde à l'avenir de mondes lointains. Sans déflorer les nouvelles qui, parfois, veillent à surprendre leurs lecteurs, sans non plus prétendre imposer mes préférences sur vous pourriez partager, ou pas, je me contenterai de vous inviter à découvrir le sommaire :   Destins Aurélie Wellenstein : Bucéphale au pays des ombres

Type: 

Au bal des actifs, demain le travail

Disons-le tout net : cette anthologie ne se limite aucunement à l’évolution du travail, ou plutôt de l’emploi, mais vise toutes les transformations possibles de la société, toutes les formes d’utopies ou de dystopies (y a-t-il vraiment différence entre les deux mots, quelle utopie ne possède pas assez d’aspects négatifs, de « côtés sombres », pour être aussi une dystopie, et quelle dystopie ne conserve pas une lueur d’espoir, que ce soit dans sa chute ou dans son évolution ?).  

Type: 

Wild Cards

Les univers partagés, dont la plupart sont nés dans les années 80 du siècle dernier et dont certains survivent, sont une particularité de la littérature SF américaine, car je ne vois pas d’exemples dans d’autres littératures. C’est autre chose que les franchises, autre chose que les simples reprises ou partages d’idées. Et la plupart de ces univers partagés sont inconnus du public français : aucune traduction de Theives’ world, le plus ancien d’entre eux ; un seul volume traduit, les nouvelles de Megan Lindholm, pour Liavek. Un seul, le roman de Carolyn J.

Dangerous Women

1° volume regroupant les auteurs masculins

Type: 

Dimension Merveilleux scientifique 2

Dès la préface de Serge Lehman, l’essentiel est dit : il s’agit de présenter et d’alimenter le retour d’une vision de l’avenir et de la littérature qui, depuis 1950, était quelque peu passée de mode au nom de la préséance de la vision américaine de la « science-fiction ». Et ce en présentant des textes qui, non seulement, doivent reprendre cette vision, mais aussi doivent intégrer des références aux personnages ou aux auteurs de cet épisode littéraire.

Type: 

Moisson d'épouvante - T1

20 récits de fantastique et de terreur - anthologie présentée par Yves-Daniel Crouzet. En coédition avec Dreampress. L'épouvante a mille facettes. Mille malices. Yves-Daniel Crouzet a choisi d'en retenir les meilleures pour votre plus grand plaisir.

Type: 

Anthologie Imaginales 2016 : Fées et automates

Sur ce sujet, cette nouvelle opposition entre deux thèmes apparemment incompatibles, 14 auteurs ont écrit 13 textes assez variés, allant de la poésie pure ou de la féérie classique à la science-fiction, cyberpunk, post-apocalyptique ou même space opera. Mais, à de rares exceptions près, les fées y apparaissent systématiquement comme des victimes innocentes de la méchanceté humaine ou de celle de certains hommes, tandis que la position des automates est plus variée.  

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - ANTHOLOGIE