MANCHU

Cantoria

Nous sommes dans un autre monde. Sur la planète Cantoria, la source d’énergie fondamentale à partir de laquelle fonctionnent tous les appareils, jusqu’aux astronefs, est la voix humaine. Certains chanteurs sont les membres respectés du clergé de la déesse Astrale, d’autres ne sont que le prolétariat, les bas-chanteurs qui travaillent à remplir les piles d’énergie vocale.

Type: 

1961 Gagarine, La guerre secrète de l'espace T2

  Voici le deuxième tome de ce cycle consacré à la conquête spatiale. Hautière, Cuvelier et Pinchon nous proposent l’envoi du premier homme dans l’espace en 1961, c’est-à-dire Youri Gagarine. Dans le premier tome qui se passait en 1957, on avait eu droit à la course que mènent Américains et Russes pour être les premiers dans l’espace. Ce sont les Russes qui ont été les plus rapides avec la mise en orbite du Spoutnik. Après cette victoire sur l’occident, les Russes décident d’envoyer une chienne dans l’espace. Ce sera Laïka. Ce vol prépare l’envoi du premier homme dans l’espace.

Sections: 
Type: 

Vestiges, QuanTika T1

Il est difficile de parler d’une œuvre qui n’est que le début d’un cycle et qui s’achève sur un suspense : en général je déteste être laissé ainsi dans l’attente. Mais il faut bien dire que la mise en place progressive d’un certain nombre de questions et d’attentes est menée d’une façon remarquable et qu’on est en droit d’attendre une suite du même niveau.

Type: 

Enfers virtuels T1 et T2 (Les)

Le dernier livre du cycle Culture de Iain M. Banks est paru en deux tomes dans la collection Ailleurs et Demains de Laffont. Au total, plus de 700 pages pour une histoire qui nous plonge dans un univers bien familier pour les amateurs du cycle. On pourrait se demander pourquoi deux volumes, alors qu’en anglais, il est sorti en un volume ? Ceux qui ont lu le tome précédent du cycle (Trames), se souviennent que malgré son épaisseur, il est sorti en un volume chez Ailleurs et Demains.

Type: 

Ad noctum

  D’une écriture efficace à 2 mains, ce roman se présente sous la forme trompeuse d’un recueil de nouvelles. La trame principale porte sur l’exploitation de l’organique en concurrence avec l’exploitation bionique. La trame secondaire porte sur une guerre sino-américaine. Tel que dans le Maître du Haut-Château de P. K. Dick, le gagnant de la guerre n’est que reflet entre miroirs parallèles. Cette trame s’efface pour d’autres conflits : pour l’eau, pour la suprématie économique et idéologique, etc.

Type: 

Trilogie de l'espace (La)

Derrière ce titre se cachent trois romans d’Arthur C. Clarke parus entre 1951 et 1955. Il s’agit de Les iles de l’espace, Les sables de Mars et Lumière cendrée. Trois histoires que Milady a eu la bonne idée de réédité sous la forme d’une intégrale en format poche (mais la poche doit être grande). Reste que cette initiative peut combler la disparition de la collection "Trésor de la science-fiction" chez Bragelonne. Je dirai même que ce serait une excellente idée de nous rééditer les classiques du genre en intégrale Milady. Le format est pratique et le prix démocratique.

Type: 

Destination Ténèbres

Destination ténèbres de Frank M. Robinson nous propose une histoire de vaisseau générationnel. Le livre sort… avec 20 ans de retard sur sa version anglo-saxonne. La grande question qu’on peut déjà se poser, c’est de savoir si cette édition francophone en valait la peine. Réponse à la fin de cette chronique.

Type: 

Destination Ténèbres

Ce roman, paru en 1991, a donc mis 20 ans à traverser l’Atlantique. Ce qui n’est rien au regard des 2000 ans de voyage de l’Astron (mesurés en temps du vaisseau) sur lequel le jeune Moineau se réveille à l’infirmerie après avoir dévissé d’une falaise sur Sethi IV. Amnésique, il essaye de comprendre où il est, de s’adapter aux demandes contradictoires de ses compagnons de voyage, au nombre desquels quelqu’un qui a tenté et tentera de nouveau de le tuer.

Type: 

Rainbows End

Le monde est désormais polarisé entre superpuissances régionales dont les sociétés sont entièrement vouées à la technologie. Chaque instant est dédié à la communication et même une enfant peut créer sa propre réalité. Difficile alors pour un vieillard victime de la maladie d’Alzeihmer de ne pas être marginalisé. Robert Gu, célèbre poète américain, est ainsi totalement déboussolé lorsqu’il émerge des traitements de la maladie. Et s’il a retrouvé la santé, il a perdu sa poésie.

Type: 

Vestiges de l'automne (Les)

Il s’agit, en une novella achevée et un projet de roman, de la conclusion de la « trilogie » inachevée du Nouveau Printemps (La Fin de l’Hiver, La Reine du Printemps). Le projet de roman est présenté en bilingue (traduction d’abord, texte original ensuite pour les puristes).

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - MANCHU