Littérature de l’Imaginaire

Titre Date uid de l'auteur
Cité perdue de Faar, Bobby Pendragon T2 (La)

Ah, cette fois-ci, le voyageur de la Seconde Terre, Bobby Pendragon suit le terrible Saint Dane sur Cloral. C’est le territoire préféré de son « oncle » Press. Un territoire sans terre émergée où la vie est organisée sur des cités qui sont arrimées dans la mer, des fermes sous-marines et le flume défendu de terribles quigs-requins. Sur ce territoire, notre héros de 14 ans va vivre des drames et des joies et surtout va apprendre à annoncer à d’autres êtres qu’ils sont élus pour devenir les voyageurs.

MACHALE D.J.
12/01/2008 17
Prix Bob Morane 2008 - Finalistes

Pour la 10e fois consécutive, les Prix Bob Morane seront décernés cette année. En plus des catégories habituelles, des prix « spéciaux » seront remis pour souligner ce dixième anniversaire. Le meilleur auteur francophone de ces dix dernières années, le meilleur auteur traduit et le « best of » du Prix Bob Morane dans chacune des catégories de vainqueurs. Voici en primeur les finalistes de l’édition 2008. Romans francophones - Laurent Genefort : L’Ascension du serpent – Bragelonne - Jérôme Noirez : Leçons du monde fluctuant – Denoël - Thomas Day : Le trône d’ébène – Bélial

12/01/2008 14
Prix Masterton 2008 - Finalistes

Romans Français - Maxime Chattam : Prédateurs – Albin Michel - Philip Le Roy : Léviatown - Baleine - Thomas Gunzig : 10000 Litres d’Horreur pure - Au Diable Vauvert Romans traduits - Graig Spector : Underground - Bragelonne - Kelley Armstrong : Morsures - Bragelonne - Shaun Hutson : Lettres mortes - Bragelonne Nouvelles - Sylvie Miller / Philippe Ward : Noir Duo - Rivière Blanche - La tour : anthologie de Sybille Marchetto - Parchemins Traverses - Le club diogène : Vilaines romances - La Clef d’argent

12/01/2008 14
Reconstitué

J’ai entamé ce livre par une série d’impressions négatives, que la lecture de la suite m’a permis d’atténuer ou de contredire :  d’abord, la traduction du titre m’a choqué. Traduire The Resurrected Man par Reconstitué faisait d’abord une référence totalement indue au titre déjà utilisé par Anne McCaffrey, et changeait de façon notable l’impression a priori sur le contenu du roman.

WILLIAMS Sean
10/01/2008 18
Lune vous salue bien (La)

Troisième et dernier ( ?) volet du cycle lunaire de Johan Heliot. Et, je dois le dire d’emblée, décevant. A mon grand dam, car j’ai toujours apprécié le grand talent de cet écrivain, auquel j’ai même consacré une petite monographie, parue dans la collection « Mini-Phénix ». Le premier volume se déroulait sous un Napoléon III survivant, le second lors de l’expansion nazie dans les années 1930.

HELIOT Johan
08/01/2008 4
Guerre des fleurs (La)

Théo, un brave gars un peu paumé, voit sa vie basculer quand sa femme perd leur enfant. Cette dernière décide alors de faire un break. Le break s’éternise et Théo se retrouve seul avec sa mère comme unique famille. Et comme on dit jamais deux sans trois, une autre mauvaise nouvelle vient le frapper alors qu’il a un genou à terre. Sa pauvre mère est atteinte d’un cancer. Elle décède quelque temps après le laissant seul avec son chagrin. Il s’enfonce dans une terrible dépression et se réfugie dans un livre qui lui a été légué.

WILLIAMS Tad
06/01/2008 11
Poisson bleu nuit (Le)

Comme Mélanie Fazy , la talentueuse préfacière – et auteure bien connue – j’ai tapé ‘Armand Cabasson’ sur Google. C’est vrai, il est psychiatre et se penche sur les problèmes des enfants en difficultés. Cela se ressent très fort dans cet admirable recueil. Il est aussi écrivain de thrillers… napoléoniens. Cette fibre historique imprègne cinq des douze nouvelles : deux se déroulent durant la Guerre de Sécession, deux au Moyen-Âge et une au temps du Japon héroïque. Toutes ont en commun une frayeur subite et la destruction d’idées reçues face au surnaturel.

CABASSON Armand
04/01/2008 4
GENEFORT Laurent 01

Heureux de te lancer dans une saga de fantasy "pour adultes" ? Eh bien, j’avais déjà fait un diptyque avec « Les Eres de Wethrïn » pour les éditions Octobre, donc ce n’est pas vraiment une découverte pour moi. Ce qui l’est, c’est le registre : plus sombre, plus violent, plus marqué par le destin. Cela fait pas mal d’années que je voulais ce genre de rupture - ce qui ne m’empêchera pas de poursuivre les aventures d’Alaet, dès que l’occasion se présentera.

GENEFORT Laurent
02/01/2008 7
Ascension du Serpent, Hordes T1 (Les)

Quel plaisir de renouer à la fois avec un genre littéraire et avec un auteur ! Je m’explique : alors que j’étais encore jeune critique pour Phénix, ma première interview « à l’étranger » fut celle de Laurent Genefort, réalisée dans l’ambiance d’une brasserie parisienne, un jour de juillet. Laurent était alors une valeur montante de la SF française, alignant avec une régularité de passionné les romans ‘Fleuve Noir’ où se mêlaient actions, décors finement détaillés et personnages marquants… Le tout avec un sens consommé de l’originalité et du rythme.

GENEFORT Laurent
02/01/2008 7
Mémoires de Zeus (Les)

Ces « Mémoires de Zeus » sont l’œuvre d’un auteur que l’on imagine mal, a priori, trouver sa place dans les pages de « Phénix Web ». Maurice Druon, en effet, prix Goncourt en 1948, auteur de la célèbre saga historique « Les Rois Maudits », adaptée à la télévision, ancien Ministre des Affaires Culturelles, membre de l’Académie française, n’a pas le profil type de l’écrivain de science-fiction classique. Ses prises de position conservatrices en matière culturelle sont de surcroît de nature à échauder l’amateur de mondes imaginaires.

DRUON Maurice
31/12/2007 2

Pages