Interviews

DUBOIS Ursula 01

Bonjour Lana. Nous allons commencer cette interview par ton activité sur la toile. Tu es l’administratrice du forum littéraire « L’alchimie des mots » qui est un lieu d’échange convivial mais bien plus que cela. Peux-tu nous en parler un peu plus ?Bonjour à tous. Tout d’abord, je tiens à dire que je suis un peu émue (Si, si.) car c’est la toute première fois qu’on me propose une interview.

Type: 

TARVEL Brice 01

Comment est né « Dépression » ?C’était à une époque où les éditions Carrère prévoyaient de sortir un magazine de BD. J’avais un contrat pour scénariser une série d’aventures dessinée par Edouard Aidans. Quelques planches furent réalisées, mais jamais publiées car l’éditeur renonça au projet. Me retrouvant ainsi sans travail, désirant depuis longtemps écrire pour Fleuve Noir, je me mis à l’ouvrage. C’était la mode des premiers romans gores. J’écrivis « La Chair sous les ongles », puis « Dépression » dans la foulée. À moins que ce ne soit l’inverse.

Type: 

COLLINS Christophe 02

Pour la sortie du nouveau livre de Christophe Collins, L’équerre et la croix, je lui ai demandé de répondre à quelques questions. Voici l’interview.

Type: 

WALLAERT Claire 01

Bonjour Claire. Peux-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?Avec plaisir, tout d’abord je m’appelle Claire Wallaert, je suis maman d’une belle petite fille qui porte le doux nom de Gwenn et j’ai le mari le plus extra du monde.

Type: 

GUILLAUME Céline 03

Le Moyen-Age encore et toujours, pourquoi cette période, pourquoi cette fascination ?Je ne peux expliquer cette fascination pour le Moyen-Âge. Je sais simplement que cette période si riche en enseignements m’attire depuis ma plus tendre enfance.Je m’y sens bien, en harmonie avec moi-même. Peut-être est-ce une façon de fuir ce siècle dans lequel je ne trouve pas ma place.

Type: 

MONGET Yannick 01

Dites-nous quelques mots à votre sujet ? Qui êtes-vous, comment en être venu à l’écriture ?Avant tout, je travaille pour la sensibilisation aux problèmes environnementaux, mais également à la promotion de solutions pour y faire face au sein du groupe Symbiome que je préside. Mon travail consiste à faire de la prospective. Simuler les effets du réchauffement global par exemple, à partir de données scientifiques, émanant principalement des Nations-Unies.

Type: 

VAST Patrick 01

BOUCHARD Nicolas 01

Quelques mots sur vous, pour vous présenter ?Je suis né en 1962, j’habite la région de Limoges. J’ai commencé à écrire mon premier roman de science-fiction en 1996 et, par chance, il a été édité aux éditions Encrage l’année suivante. Depuis, je continue l’écriture de romans, sachant que par exemple la nouvelle est un art pour moi assez étranger, un peu mystérieux et extrèmement difficile : j’admire les bons novellistes, étant plutôt un adepte de la forme longue.

Type: 

KAAN Jess 02

Presque toutes les nouvelles dans « Fissures » présentent des personnages inaccomplis dans leur vie, au vécu parfois douloureux (viol, culpabilité face à la mort,…). Est-ce une fatalité, selon toi, cette quête perpétuelle d’épanouissement ?Pourquoi une « fatalité » ? Dans ta question, je ressens la fatalité comme un terme péjoratif, négatif, l’absence d’alternative. Que l’on ait la Foi ou non, notre vie ce n’est pas, à mon sens, uniquement nous lever, manger, déféquer, dormir, perpétuer l’espèce sinon quelle tristesse !

Type: 

CHAUMETTE Jean-Christophe 02

« Le Maitre des Ombres » possède une évidente parenté avec « L’Arpenteur de Mondes », ou encore « L’Aigle de Sang » paru en son temps chez Pocket. Est-ce une histoire à laquelle tu avais pensé à l’époque ?Oui, la parenté est certaine. Initialement, « Le Maître des ombres » devait paraître chez Pocket Terreur, ainsi d’ailleurs que « Le Dieu vampire ». Mais le départ du regretté Patrice Duvic a tout chamboulé. Les deux manuscrits sont restés dans mes tiroirs jusqu’à ce que je trouve d’autres éditeurs.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Interviews