HAUCHECORNE Anthelme

Journal d’un marchand de rêves

Cela fait maintenant plusieurs années que je suis Anthelme Hauchecorne et je dois bien reconnaître qu’il est devenu à mes yeux une référence dans le petit monde SFFF francophone. Jamais aucun de ses ouvrages ne m’a déçu. Je n’hésite d’ailleurs pas à le comparer à Serge Brussolo avec qui il partage cette même vision délirante et fantasmagorique de la littérature. Qu’en est-il donc de ce Journal d’un marchand de rêves édité par l’Atelier Mosesu dans la collection Pepper, dirigée par Sophie Jomain elle-même.

Type: 

HAUCHECORNE Anthelme 01

Fin 2014, tu confiais à l’équipe de Phénix tes projets pour l’année à venir, incluant l’écriture du Carnaval aux corbeaux. Un an et deux mois après, celui-ci est publié. Comment as-tu fait pour être aussi rapide ? Ce livre a dû bénéficier d’un gros travail d’affinage, ne fusse que pour la caractérisation des personnages au phrasé poétique. Est-ce une écriture spontanée ou as-tu eu des difficultés pour l’écrire ?

Type: 

Nibelung (Le), Le carnaval aux corbeaux T1

Oye, Oye braves gens ! Le ticket d’entrée pour le carnaval maudit, c’est par ici !

Type: 

Âmes de verre

Ce roman, qui n’est en fait que l’amorce d’une suite, a tout l’air d’un scénario de jeu de rôles sur un thème assez classique : une ville dans laquelle, au milieu des gens « normaux », que les narrateurs qualifient de « Dormeurs », inconscients de la présence d’envahisseurs qualifiés de Daedalos ou, plus simplement, de Streums (le verlan les appellerait streumons, non ?), invisibles à la majorité des gens, certains « Éveillés », conscients de l’existence et des méfaits de ces Daedalos, ont fondé un groupe de lutte, la Vigie.

Type: 

Punk's not Dead

À quoi l’Apocalypse ressemblerait-elle, contée par un punk zombi ? Qu’adviendrait-il si le QI des Français se trouvait d’un coup démultiplié ? Un grand sursaut ? Une nouvelle Révolution, 1789 version 2.0 ? Est-il sage pour un mortel de tomber amoureux d’un succube ? Les gentlemen du futur pourront-ils régler leurs querelles au disrupteur à vapeur, sans manquer aux règles de l’étiquette ? Comment se protéger des cadences infernales, de la fatigue et du stress au travail, lorsque l’on a le malheur de s’appeler « La Mort », et d’exercer un métier pour laquelle il n’est pas de congés ?

Type: 

Baroque'n'roll

Quinze univers, autant de portes en attente d’être poussées. Une seule clé. Celle qui se languit entre vos doigts. Suivre le procès opposant un diablotin syndiqué à son sinistre patron, jouer à réveiller les morts, vous laisser bercer par la fée des mauvais rêves, aider deux enfants à se défaire d’un croquemitaine ou vous mettre au vert avec le Diable lui-même...

Type: 

Baroque n'roll, cercueil de nouvelles

Je ne suis pas d’accord avec le sous-titre : à moins de considérer les nouvelles de l’auteur comme des vampires qui sortent de leur cercueil, ce livre n’est pas un cercueil et les nouvelles qu’il contient ne sont pas mortes et enterrées.

Type: 

Tour des illusions (La)

C’est de la science-fiction du modèle « gore » illustré autrefois par les cauchemars de Brussolo, avec savant fou, riche criminel, monstre doté d’une intelligence prodigieuse par une expérience démente, société paranoïaque et lois « sécuritaires » qui assassinent les pauvres... Et l’annonce d’une société secrète, les Usuriers, qui n’apparaissent que par allusions dans ce récit mais dont la recherche fera l’objet des suites annoncées.

Type: 

Hors Série N°1 : Spécial Nouvelles

  SOMMAIRE Ellea TicémonLe Samhain des DryadesIllustré par Charline Loïc DuretLa LettreIllustré par Sophie Leta Anthelme HauchecornePrimalIllustré par Annick de Clercq Meddy LignerComme un caméléonIllustré par Isabelle Klancar Alain FillionLa Peur BlancheIllustré par Michèle Laframboise Annette LucianiJeux InterditsIllustré par Sophie Leta Illustration de couverture : Annick de Clercq Vous pouvez télécharger le numéro

Sections: 
S'abonner à RSS - HAUCHECORNE Anthelme