Interviews

ROZENFELD Carina 04

Comment t’es venue l’idée de ce roman ?Toujours difficile de trouver l’origine d’une idée tellement les éléments se mêlent… Je pense que c’est parti de l’idée d’avoir des cours du futur. Je pensais à cela par rapport aux cours d’histoire de mon fils au collège. Je me disais que ce serait drôle une histoire où l’on a des cours d’histoire du futur. Après, il faut trouver un sens et une utilité à ce point de départ. Ensuite, le reste s’est tricoté un peu à mon insu, les choses se mettant en place naturellement une fois que je suis partie de là.

Type: 

BAILLY Samantha 01

Premier thriller, est-ce une évolution naturelle dans ton écriture ? Cette évolution découle d’un concours de circonstances : les éditions Rageot cherchaient de nouveaux auteurs pour leur collection thriller jeunesse. Guillaume Lebeau, le directeur de collection, m’a proposé de soumettre un synopsis et c’est ainsi que l’histoire a commencé ! Je ne me serais pas naturellement tournée vers ce genre dans l’immédiat, mais j’ai saisi l’occasion en me disant que c’était une nouvelle expérience, un challenge.

Type: 

NATHY 01

Bonjour Nathy. Pourrais-tu te présenter brièvement à nos lecteurs ?Bonjour, merci de m’accueillir pour cette interview. Bien sûr même s’il n’y a pas grand-chose à dire. J’ai plusieurs casquettes, celle de graphiste en premier lieu depuis douze ans, celle d’auteur et finalement celle d’éditrice depuis mars 2013. Mais ma principale activité, c’est l’illustration et la création de contenu 3D.

Type: 

WITWICKI BARBET Émilie 01

Bonjour Émilie. Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?Bonjour ! Je suis tombée dans le chaudron des mots lorsque j’étais toute petite. Élevée à coups de contes de fées, d’histoires épiques, de légendes effrayantes et de musique soul, je suis aujourd’hui enseignante et j’aime à transmettre le goût de la lecture et de l’écriture à mes élèves.

Type: 

GUNZIG Thomas 02

Ton roman peut s’apparenter à une critique de la société. L’écrivain ou l’homme que tu es, est-il choqué par le monde ?Oui, bien entendu... Comment ne pas être choqué au quotidien par le monde. Il contient plein de choses merveilleuses, mais il est aussi terriblement brutal et cruel... Tu as un regard critique concernant notre société de consommation. N’es-tu pas un « homo consommateur » ?Je suis un pur consommateur. D’ailleurs j’adore les grandes surfaces, j’aime aussi m’acheter des choses, ça va du liquide vaisselle à un gadget high tech.

Type: 

FAKHOURI Anne 01

Comment t’est venue l’idée de ce roman ?Comme pour chaque roman, d’un grand brassage d’images et d’émotions. Je suis partie de la question des enfants roumains dans le métro, qui me préoccupe particulièrement, et de celle des enfants-soldats. De l’exploitation des enfants, en général. Et également de ce sentiment que la France n’est plus tout à fait une terre d’accueil… Le reste était là : Samuel est très librement inspiré d’un ado cher à mon cœur, mon neveu, le XVIIIe est l’arrondissement où nous avons vécu...

Type: 

COLLINS Christophe 03

Bonjour Christophe. Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ?Dois-je en déduire que certains lecteurs ne me connaissent pas encore ? Toute bêtise mise à part, je m’appelle donc Christophe Collins/Corthouts, j’ai 43 ans, je suis écrivain « à temps plus que partiel », je suis fou d’imaginaire, de cinéma, de musique rock… Et plus largement de tout ce qui touche à la culture geek. Je suis aussi une « éponge » et je ne cesse jamais de collecter des tas d’infos sur les univers qui m’intéressent.

Type: 

Anthologie Destination Mars : interview à plusieurs voix

Quelques auteurs des nouvelles de «  Destination Mars » répondent en chœur (autre critique Destination Mars) Pourquoi Mars vous fascine-t-elle ? Jean-Pierre AndrevonMars ne me fascine pas spécialement. C’est un souvenir de lectures de gosse, une nostalgie qui peut encore fonctionner, mais seulement pour des écrits. Thierry Di RolloÀ cause de sa couleur, ce rouge orangé très intense. Et puis aussi par ses paysages désolés, à perte de vue.

Type: 

DI ROLLO Thierry

Thierry Di Rollo est un auteur à part. Il jongle avec les genres passant de la fantasy (Bankgreen), à la science-fiction (Le syndrome de l’éléphant), le fantastique (La profondeur des tombes), au roman noir avec Les solitudes de l’ours blanc que nous vous présentons ici.Un auteur complet à la voix originale et personnelle.

Type: 

LE ROY Philip 05

Pour la 2e fois, on retrouve la Brigade des fous, qu’est-ce que cela te fait de leur redonner vie ?Je suis comme dans la peau du docteur Frankenstein en train de faire revivre six petits monstres. Quand tu avais écrit le 1er tome, tu pensais déjà à une suite ? Cela dépendait du succès de la mission « BLACKZONE » ! Une telle Brigade existe-t-elle dans la réalité ?Oui, mais son existence est aussi secrète que les comptes en Suisse de nos ministres.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Interviews