CODEVILLE Arnaud

Parasite

Fin de l’été 82 dans le Nord. Entre amis, Alexandre, Ben, Chloé et Samuel se retrouvent pour une balade en vélo. En s’enfonçant dans la forêt, ils découvrent un vieux monastère en ruine qu’ils décident d’explorer. En dessous du monastère, une crypte murée, une salle avec de multiples squelettes de militaires allemands et une statue, effroyable. Ils commettent l’erreur de l’approcher de trop près…

Type: 

Parasite

Au coeur de la forêt de Raismes, près de Valenciennes, quatre adolescents repèrent un monastère en ruine. Ils y découvrent une crypte condamnée, où résonnent encore les pratiques d’un culte païen. Ils ne sont pas seuls. Tapie dans l’ombre, une menace les guette…    Parasite… Un parasite est un organisme qui s’infiltre en vous. Il vit à vos dépens et met votre organisme en danger, l’affaiblissant, le pompant, modifiant l’être que vous êtes pour se nourrir et user de vous. Quoi de plus terrifiant qu’être à la merci d’un hôte indésirable ? Quoi de plus terrible qu’être livré à ce parasite ?

Type: 

CODEVILLE Arnaud 01

Bonjour... Pourrais-tu te présenter à nos lecteurs ? Bonjour, je suis Arnaud Codeville, j’ai 35 ans, marié et père de deux enfants. Je suis l’auteur de La Tour de Sélénite sortie le 1er juin 2015, mon premier roman. Plus de 2000 lecteurs ont déjà été conquis.   Petite question toute simple : pourquoi l'écriture ? L’écriture est venue grâce au jeu de rôles que je pratique depuis 20 ans. J’ai toujours aimé raconter des histoires et l’année dernière, j’ai eu le déclic en terminant l’intégrale 2 du Trône de fer. Je me suis dit : tente ta chance, et me voilà.  

Type: 

1974

À Sebourg, petit village du Nord de la France, c’est l’effervescence. Les pompiers mettent le feu au 16 de la rue Jean Jaurès. La plupart des habitants se massent pour admirer le spectacle. Tous redoutent la vieille demeure et tous se réjouissent de la voir disparaître à jamais du paysage et pour cause : elle serait hantée… Parmi la foule de curieux, un homme assiste à l’incendie. Il est sans doute le seul à être aussi fasciné par l’agonie de la bâtisse… Pour rien au monde, il n’aurait raté ce moment.  

Type: 
S'abonner à RSS - CODEVILLE Arnaud