Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
Guerre de Caliban (La), The expanse T2

On prend les mêmes et on recommence. A bord du Rossinante, Holden, Naomi, Alex et Amos parcourent toujours l'espace pour le compte de Fred Johnson. S'ils ont laissé loin derrière eux l'horreur de la protomolécule, cette substance extraterrestre envahissant les planètes et les hommes, le danger reste trop proche : sur Vénus, la créature extraterrestre se développe de plus en plus, envoyant ses armées de monstres à travers l'espace...

COREY James S. A.
09/11/2015 94
(Anthologie) (L')

Voici un recueil deux fois remarquable. Par la qualité des textes d’abord, mais aussi par sa thématique absolument originale. Le projet « L » comme ’Elle’ ou...’Hell’ (enfer) évoque, comme le dit la préfacière, Léonor Lara, les femmes, leurs blessures, leurs combats. Anthologie féministe ? Non, anthologie de défense des femmes, de leur statut, de leur dignité, assombrie, démolie par la violence conjugale, l’excision (lire La Bouche de Nathalie Dau, très gore) ou le crime d’honneur, pour ne citer que quelques éléments de leur situation dans la société actuelle. Thématique dure, évidemment.

BOUSQUET Charlotte
16/08/2009 4
(Pro)créations

Voici un ouvrage qui semble surprenant au départ, mêlant naissance physique et création artistique au travers de 22 nouvelles. Francis Berthelot dans Le cimetière des toucans nous parle d’un artiste qui va se donner littéralement la mort pour le toucambre des toucans. Une nouvelle fascinante et dérangeante, qui vous mange de l’intérieur. Hélène Calvez nous parle d’Emmanuel et de la nuit de Noël. Comment un poupon de porcelaine dans la crèche devient un véritable enfant. Un vrai compte de Noël, à lire aux enfants, le soir ad hoc, sous un sapin odorant.

CHENU Lucie
25/10/2007 17
+ Jacques Sadoul (1934-2013)

Après Chambon en 2003, Van Herp en 2004 et Goimard en 2012, voici le quatrième grand Jacques de la SF à nous quitter. Sommes-nous orphelins ? Un peu quand même : voilà des figures incontournables qui disparaissent, l’une après l’autre. Incontournables car elles ont, chacune à sa manière, éduqué au genre. Chambon par ses activités hors pair de critique et d’éditeur, Van Herp par sa recherche insatiable de liens avec le passé conjectural, Goimard avec son immense curiosité envers tous les domaines de l’imaginaire et Sadoul par son approche historique irremplaçable.

23/01/2013 4
100 (Les)

Depuis des siècles, plus personne n'a posé le pied sur terre.Le compte à rebours a commencé...2:48... 2:47... 2:46... Ils sont 100, tous mineurs, tous accusés de crimes passibles de la peine de mort.1:32... 1:31... 1:30... Après des centaines d'années d'exil dans l'espace, le conseil leur accorde une seconde chance qu'ils n'ont pas le droit de refuser : retourner sur terre.0:45... 0:44... 0:43...Seulement, là-bas, l'atmosphère est toujours potentiellement radioactive et à peine débarqués les 100 risquent de mourir.0:03... 0:02... 0:01... Amours, haines, secrets enfouis et trahisons.

MORGAN Kass
12/11/2020 96
100 (Les), 21e jour

Ils se croyaient seuls. Ils avaient tord.  5e jour Sous la menace d'un ennemi invisible, Wells s'efforce d'empêcher les 100 d'imploser, bien décidé à protéger les derniers humains sur Terre. 11e jour À bord de la Colonie, Glass ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre : elle veut profiter de la moindre seconde avec Luke. 17e jour Dans la forêt hostile, Bellamy ferait n'importe quoi pour secourir sa sœur Octavia, quitte à se sacrifier pour elle. 21e jour Après une cruelle série de drames, Clarke se demande si les 100 sont enfin en sécurité ou s'ils ne sont que des morts en sursis..  

MORGAN Kass
12/12/2020 96
10000 litres d'horreur pure

Ah, encore un auteur, belge qui plus est, que je n’avais pas encore eu le temps de découvrir ! Mais avec un titre pareil et une intro qui s’avère en phase totale avec mon expérience d’accro à la VHS, je ne pouvais pas passer à côté de cette petite perle d’humour noir bourrée de références.

GUNZIG Thomas
02/10/2007 7
11/22/63

J’avoue ne pas savoir quand est prévu l’édition française du nouveau roman de Stephen King, « 11/22/63 » sorti depuis une petite quinzaine sur les territoires anglo-saxons. Mais franchement, je n’avais pas envie d’attendre quelques mois encore pour partager avec vous, lecteurs de Phénix, le plaisir de lecture immense qui se dégage des neuf cent pages de ce thriller temporel totalement maîtrisé.

23/11/2011 7
12:21

Fin 2012. Les graffitis annonçant la fin du monde se multiplient sur les murs de Los Angeles. Le 11 décembre, le docteur Gabriel Stanton, éminent chercheur au Centre de contrôle des maladies infectieuses, découvre le cas d’un nouveau patient. S’exprimant dans une langue inconnue, il présente des symptômes terrifiants : insomnie, sueurs, crises d’épilepsie, hallucinations, pupilles minuscules... C’est une maladie à prions, le pire est à craindre.

THOMASON Dustin
12/01/2014 18
13 balles dans la peau

Vous en avez plus qu’assez des vampires habillés comme des princes, séducteurs et d’une politesse irréprochable. Bref, des dandys aux dents acérées ? Si oui, suivez-moi, mais avant, jetez un coup d’œil sur le marque-page. Une pub sur la BD de 30 jours de nuit. Ça donne déjà un avant-goût de ce qui nous attend. Une bourgade perdue au milieu de nul part. Une femme-flic dont la carrière se résume à ramasser les corps le samedi soir après les fermetures des discothèques. Un simple contrôle d’alcoolémie et sa vie bascule.

WELLINGTON David
18/09/2009 11

Pages