Rouille

Même s’il s’agit d’un dix-neuvième siècle différent, où en 1897 en France règne Napoléon IV, où il y a des usines sur la Lune qui extraient des métaux, le lunium et l’éternium, où Paris est divisé entre les beaux quartiers, sous le dôme, et des quartiers populaires, les fabriques, la Foire,... où survit une population misérable et où le crime fleurit malgré les efforts du Préfet de police avec ses mécachiens et ses policiers équipés de pistolets à air comprimé, bref un décor de pur steampunk, le roman reprend tout à fait les codes et les rythmes du feuilleton.

Type: 

Peur sur la ligne

Peu de peur mais pas mal d’humour dans cette enquête divertissante.

Type: 

41 centimètres

Deux-cent-et-une pages d’une intrigue des plus étonnantes ! 41 centimètresest un roman qui surprend par son résumé, et l’intérieur de l’écrit lui est fidèle. Je remercie les éditions du Basson de m’avoir fourni l’exemplaire, mais qui malheureusement ne m’a pas convaincue.   Résumé :

Type: 

Scarabée et les étoiles (Le)

C’est l’histoire de la disparition de l’Humanité, repoussée à 350 millions d’années dans l’avenir grâce à un voyage dans le temps, racontée par le dernier homme. Manas est né en 2063, dans un monde, ou plutôt une partie du monde encore habitée alors que la Guerre Nucléaire de 2020 a détruit la quasi-totalité de la planète, n’épargnant qu’une partie de l’Asie qui a recueilli les survivants venus des autres continents.

Type: 

Mère des eaux (La)

Emily a tout tenté pour devenir mère et après une nouvelle fausse couche, elle part avec son mari, Christopher, se resourcer et prendre possession de l’héritage d’une grand-mère qu’elle n’a pas connue. Emily est une enfant adoptée et un vieux notaire de Louisiane l’a pistée pour lui faire part du décès de sa parente et de l’existence de sa mère biologique. Mais quand on entre dans une communauté refermée sur elle-même, entourée de mystère autour de ses croyances religieuses, où l’esprit de sa mère est absent de son corps handicapé, rien n’est prévisible.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 53

Avant de s'étendre sur l'univers de Bibi Fricotin, héros du dossier, il faut s'attarder sur quelques nouvelles remarquables. Par exemple La langue commune, l'indicatif présent, le connu, beau texte post-tsunami de Niana Allen, qui ouvre le numéro, ou Dans la peau, de Lilie Bagage, monde où tout dépend du tatouage (gare à celui qui est ‘désencré’ !), ou le curieux Rendez-vous en Iram, de l'écrivaine somalio-suisse Sofia Samatar. Ce n'est pas tout.

Type: 

Promesse (La)

Ex-flic as de la police de Melbourne, Darian Richards s’est retiré dans un coin perdu du Queensland, meurtri par la vie, gravement blessé par balle, épuisé par des années de traque de criminels dont le dernier a réussi à lui échapper. Alors qu’il imagine se faire oublier, des jeunes filles disparaissent une à une. Toutes identiques, très jeunes, très blondes. La police locale ne semble pas très motivée pour rechercher les disparues et mène l’enquête mollement.

Sections: 
Type: 

Uter Pandragon

Depuis longtemps de nombreux auteurs ont repris les thèmes des romans de la Table Ronde, en particulier retravaillé les personnages de Merlin et d’Uter Pendragon (rappelons que Pendragon était un titre ou un surnom) ou celui d’Artus. Je me souviens, en particulier, du Once and Future King de T.E White, et de la « trilogie de Merlin », de Mary Stewart (comportant quatre romans dont le dernier, The Wicked Day, raconte par la voix de Mordred ce qui est arrivé après la mort de Merlin).  

Type: 

Neuvième naufragé (Le)

Imaginez : vous rencontrez sur le net des fans de voile dans toute l’Europe. Via un groupe Facebook, vous décidez de partir ensemble, à 10, faire un tour en Méditerranée. 9 personnes au départ, et très vite l’organisateur se révèle un personnage imbuvable, égoïste, obsédé et la zizanie s’installe, puis la haine… surtout quand le voilier fait naufrage sur un ilot volcanique n’appartenant légalement ni à l’Espagne, ni au Maroc, ni à la France… Imbroglio diplomatique en vue.

Type: 

Pages