Critiques

Redhand T2

Redhand atteint les rives du mur côtier de Silacaea, la cité dont le port descend et monte au gré d’une gigantesque écluse. Alors que celui-ci vient de trouver un boulot, qu’il prend un peu de bon temps dans un bar, un magicien endort subitement l’assemblée. Pendant ce temps, une voleuse s’empare de leurs bourses. Mais la magie n’agit toujours pas sur Redhand. Il intervient. Une bagarre s’engage. La garde débarque. Redhand est contraint-forcé de fuir avec le duo de voleurs. Après un instant de repos dans la ville basse, il rencontre le Seigneur Radric, maître de la cité.

Sections: 
Type: 

Devil's Reject (The)

La horde sauvage

Sections: 
Type: 

Superman Returns

Les lois de l’attraction

Sections: 
Type: 

Terreur sur la ligne

Danger immédiat Ring

Sections: 
Type: 

Nos voisins les hommes

La ligne verte

Sections: 
Type: 

Boogeyman

Hantise Terreur nocturne

Sections: 
Type: 

Poséidon

Lame fatale

Sections: 
Type: 

The Grudge

Venue à Tokyo pour y effectuer un stage de fin d’études, Karen, une jeune Américaine, doit remplacer au pied levé une infirmière à domicile, cette dernière ne s’étant pas rendue à son travail et, ce, sans prévenir, ni donner la moindre explication. Arrivée à l’adresse indiquée, Karen découvre la vieille dame dont elle est censée s’occuper dans un piteux état sans compter que la maison dans laquelle cette dernière vit semble avoir été laissée à l’abandon depuis un certain temps.

Sections: 
Type: 

Blade Trinity

Ennemi public N°1  

Sections: 
Type: 

Wonderful

"Vous êtes sur Blue FM, il est tard, la neige tombe à nouveau et l’on m’a demandé de vous résumer ce qui se passe ici. Eh bien, c’est la pagaille : demain, c’est la fin du monde, et Londres est au bord de l’effondrement. La Lune se fissure, des gens sont enlevés, de mystérieux hommes en noir arpentent les rues de la capitale à la recherche d’un film que personne n’a jamais vu. Dans quelques jours, le grand marathon de danse de Trafalgar Square ouvrira ses portes. Les espions n’ont jamais été aussi nombreux, ils grouillent, s’affrontent, nous scrutent et nous manipulent.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques