GALAXIES

Galaxies Nouvelle Série n° 47

Disons-le d’emblée : un excellent numéro.  Pour le dossier – on y reviendra – mais aussi pour la qualité des nouvelles retenues.   Pas de véritables «  stars »  cependant, mais huit auteurs intéressants. Amalgame,  de l’Italien Ivo Torello, est un conte cruel sur des corps physiquement liés. Tour de force littéraire, Aurore, de Didier de Vaujany, passe du rêve à la réalité, de la SF à la fantasy, de l’aventure à l’émotion. Cindy Van Wilder, Belge, dans Terre de brume, transpose brillamment en SF le drame des migrants. En neuf pages, faut le faire !

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°46

Après des dossiers sur la SF brésilienne (34), japonaise (39) ou arabe (43), voici un dossier dédié à la SF africaine. Si les deux premiers pouvaient se concevoir aisément, l’effet de surprise a joué pour la SF dans le monde arabe et rejoue certainement pour le continent noir, que l’on n’associe pas nécessairement avec les littératures de l’Imaginaire (sauf pour Tarzan). Bravo pour l’initiative, et bravo à Ketty Steward, maître(sse) d’œuvre.  

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 45

Les nanosciences sont les « études des phénomènes observés dans des objets, des structures, des systèmes dont les propriétés découlent de la taille nanométrique », soit un milliardième de mètre. « Les nanotechnologies, elles, réunissent l’ensemble des techniques et des mécanismes permettant d’observer, de mesurer, de fabriquer ou de manipuler la matière à l’échelle nanométrique ». Ainsi Denis Taillandier introduit-il le thème du dossier de ce 45e numéro.

Type: 

Galaxies nouvelle série n° 44

Bon numéro, très riche. Hormis les deux premières, moins percutantes (Claudio Chillemi et Nina Allan), les nouvelles retenues sont excellentes.   Brice Tarvel, dans L’échelle de Dieu, conte l’ascension d’un arbre-monde gigantesque, apparu tout à coup en Lozère, et qui abrite d’inquiétants sacs-ballons intelligents et... conquérants.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 43

La science-fiction arabe ? Voilà un sujet qui interpelle ! Déjà à Bellaing – et cela, Pierre Gevart nous le rappelle dans son éditorial –, la 36e Convention nationale française de science-fiction avait invité l’essayiste Kawthar Ayed, de l’Université de Tunis, à nous parler de ce sujet. Elle livre ici un petit Panorama de la science-fiction arabe (et tunisienne en particulier). C’est un texte intéressant car il retrace l’histoire de la SF dans le monde arabe, des Mille et une Nuits à nos jours.

Type: 

Galaxies Nouvelle série n° 42

Si ce numéro est consacré à Jean-Baptiste Baronian, il s’ouvre et se ferme par deux textes qui n’ont rien à voir avec le héros du jour. En guise d’apéritif est présenté le site 42, bien connu des amateurs de SF, comprenant étude et entretien mené par Pierre Gévart, et, in fine, figure une mini-nouvelle d’une mini-page d’Alyssia Ertrijckx, jeune écrivaine prometteuse de... 17 ans.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 41

Le numéro s’ouvre sur l’une des plus formidables nouvelles que j’ai lue depuis longtemps : The French Blackout, du jeune Nicolas Chrétien (né en 1986). Imaginant « les suites immédiates d’une explosion nucléaire aux origines indéterminées », elle provient d’un concours organisé par Jean-Pierre Andrevon, dans le cadre de son propre texte Les retombées. Ce qu’a réalisé Chrétien tient du prodige. Il présente un numéro de l’hebdomadaire World Magazine de mars 2037.

Type: 

Galaxies nouvelle série n° 40

Après le très réussi n° 39, le numéro suivant renoue avec le succès, mais de manière fort différente. La SF japonaise, on connaissait un peu, d’accord. Mais... la cosmanthropie ? Là, on cale, c’est sûr. Alors voilà, le dossier de ce n° 40, c’est « l’adaptation de l’homme à l’espace, au vide, sans scaphandre, ni aucune autre protection que celle de son corps, modifié, évolué » (P. Gevart). Le coordonateur est Jean-Pierre Laigle, éditeur, critique, écrivain, uchroniste et traducteur bien connu du milieu.  

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 39

La science-fiction japonaise ne m’a jamais passionné outre mesure, pas plus, a fortiori, que l’univers des mangas. C’est dire que je n’abordais pas ce numéro avec le plus fol enthousiasme. Mal m’en prit : voilà l’un des meilleurs numéros de Galaxies Nouvelle Série ! Comme quoi... Voyons cela de près.  

Type: 

Galaxies Nouvelle série n° 38

En ces temps de défense des droits de la femme (j’écris ceci le 8 mars), l’éditorial de Pierre Gévart interpellera, irritera ou... amusera. Parités, quotas dans Galaxies ? Peu importe, le talent seul compte, décrète-t-il.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - GALAXIES