GALAXIES

Galaxies n° 68

On commence avec un nouvelle agréable sur une chamane dans Que restera-t-il de ton âme ?  de Sylwen Norden, le 2e Prix le Bussy. Confinement de George Bragadireanu (trad. Valentin Branesco), une nouvelle d’un auteur roumain est plutôt terrifiante car très en relation avec la situation sanitaire de ce 2020 qui finit, enfin ! Le Carnet du Voyageur Immobile de « Bert Domeh, copiste » est un ensemble de dessins d’une grande beauté et complexité qui n’est pas sans rappeler à la fois les plans du Moyen Âge mais aussi les mandalas, ces dessins à colorier pour adultes.

Type: 

Galaxies n° 66

Ce numéro est consacré aux villes du futur et particulièrement à l’architecture du gigantesque.

Type: 

Galaxies n° 65

Je ne vais pas me voiler la face : dans une chronique sur les nouvelles qui étaient la spécialité de notre regretté Bruno, je ne pourrai jamais égaler ses connaissances dans le domaine. Ce numéro propose deux articles : Comic’s : Superman Byrne Again par Franck (Zaïtchick) Jammes et Sans oublier le point de vue de Dieu (anamorphose et science-fiction) par Pierre Stolze. Ce dernier n’est disponible que sur la version numérique (tout comme les Augmentations de Line le Goff et La Pharce de Maître Apfelstrudel de Jacques Périer-Defrenne).

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 55

Comme annoncé à l’Eurocon d’Amiens, la livraison suivante de Galaxies est entièrement consacrée à l’Afrique, et s’intitule d’ailleurs Regards d’Afrique. Il ne s’agit pas d’un Spécial Afrique bis, d’une suite au Galaxies n° 46 d’août 2017, mais, comme le dit joliment Ketty Steward, conceptrice du numéro, d’« une photographie grand-angle de l’Afrique vue d’ici, d’ailleurs, aujourd’hui et demain. » Non pas un recueil de nouvelles d’auteurs africains, ou de nouvelles sur l’Afrique, des essais et des interviews, mais un peu de tout cela, assemblé en un état des lieux momentané.

Galaxies Nouvelle Série n° 54

Si l'Eurocon 2018, couplée avec la Convention nationale française, a été une belle réussite (voir ma chronique dans ces colonnes), ce numéro spécial « Eurocon Nemo 2018 », qui forme en même temps le numéro du dixième anniversaire de la revue, paraît un peu décevant.  

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 53

Avant de s'étendre sur l'univers de Bibi Fricotin, héros du dossier, il faut s'attarder sur quelques nouvelles remarquables. Par exemple La langue commune, l'indicatif présent, le connu, beau texte post-tsunami de Niana Allen, qui ouvre le numéro, ou Dans la peau, de Lilie Bagage, monde où tout dépend du tatouage (gare à celui qui est ‘désencré’ !), ou le curieux Rendez-vous en Iram, de l'écrivaine somalio-suisse Sofia Samatar. Ce n'est pas tout.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 52

D’habitude, un numéro de revue s’ouvre par une série de nouvelles, puis se concentre sur une thématique ou un auteur dans un dossier et enfin se conclut par diverses chroniques et critiques.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 51

Après le numéro spécial 50e anniversaire, Galaxies revient à la normalité.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 49

Comme l’explicite le titre du dossier Rêves et Science-fiction, toutes les nouvelles éditées ressortent du monde du rêve.  

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n° 48

Dossier consacré à José Miguel Sanchez Gomez, dit Yoss, écrivain cubain né en 1969, passionné par la chose politique, ainsi qu’il ressort de son interview réalisée par Guillaume Parodi. Outre la politique, le sexe est omniprésent dans son œuvre. Jacques Fuentealba a rédigé une courte bibliographie de Yoss, avec un résumé des principaux romans.  

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - GALAXIES