GALAXIES

Galaxies Nouvelle Série n°13

Un numéro riche, très riche. Si la nouvelle initiale d’Aliette de Bodard, The Jaguar house, in shadow, basée sur des retours en arrière successifs, m’a paru fort alambiquée, les trois autres sont excellentes.Pas de drapeau pour Pluto, par exemple, de Robert J. Sawyer, repose sur une idée simple : après 61 présidents, les Etats-Unis n’ont à présent…plus de gouvernement du tout. Et tout va bien. Mais comment accueillir un équipage d’astronautes, parti deux cent dix ans auparavant ? Martin Lessard, auteur québecois, décrit, dans Clause 207.1, une société entièrement dominée par le crédit.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°12

Décidé avant la mort d’Edwin C. Tubb (le 11 septembre 2010), ce numéro est devenu un hommage à un écrivain encore un peu méconnu, du moins chez nous. Concocté par Richard D. Nolane, il débute bien classiquement par une courte biographie. Naissance à Londres en 1919, passage par la SF populaire, percée en Amérique grâce à l’appui de Donald A. Wollheim, début de la série Dumarest en 1967, traversée du désert puis retour de fortune dans les années 2000. Adepte du Space Opera, Tubb a écrit 140 romans et 230 nouvelles, ce qui en fait un auteur des plus prolifiques.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°11

Numéro surtout intéressant par son dossier sur la nouvelle SF russe.Rappelons-nous les deux anthologies publiées par Rivière blanche, “Dimension URSS” et “Dimension Russie”.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°10

Bel hommage de Pierre Gevart, rédacteur en chef, à l’ami Alain le Bussy, qui venait de disparaître… : “Avec Alain, l’Homme sortait toujours grandi”. Merci, Pierre.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°9

Entièrement consacré à une grande figure de la SF française : Michel Jeury. _ Né en 1934, Jeury fut l’un des fleurons de la nouvelle SF issue de mai 68, symbole de cette littérature éclatée, nouvelle et moderne, issue de Ph. K. Dick, très politisée aussi, qui connut un certain succès mais qui fit également fuir bon nombre d’amateurs ’traditionnels’ du genre. Après un passage par le roman spéculatif, puis le roman de terroir, il revint à ses premières amours et fait paraître actuellement May le Monde dans la collection ’Ailleurs et demain’ de Gérard Klein.

Type: 

Galaxies Hors Série : Mundanes

Avec grande pompe, le rédacteur en chef, Pierre Gevart, annonce la naissance d’un nouveau courant, le genre Mundane. Diantre, de quoi s’agit-il ? En fait, la revue-soeur britannique, Interzone, avait publié en 2008, un numéro spécial consacré à cette nouvelle tendance : en voici le reflet. Sous l’égide de Geoff Ryman, âme du mouvement, cette tendance veut faire « de la SF la meilleure des SF possibles », soit « épurée de tout le fantastique, de toute la magie non dite, de tout ce qui pouvait paraître scientifiquement peu probable ». Un retour à la SF hard science pure et dure ?

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°8

Un numéro moins brillant que le précédent, qui était exceptionnel, il est vrai.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°7

Un numéro riche, très riche.Dès la splendide couverture de Guillermo Romano, dessinateur d’Amérique latine, continent prodigieux auquel est consacré le dossier.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°6

Une jolie couverture de Kristophe Noël prélude à ce copieux nouveau numéro, avec pas moins de six nouvelles et un dossier consacré à Jacques Barbéri. La belle et poétique nouvelle de Julian West tout d’abord, Noces océanes, illustre d’étranges amours aquatiques... Orson Scott Card, dans Guéris-toi toi-même, est fidèle à lui-même, donc un brin prêchi-prêcha, pour nous conter la curieuse fin des hommes de Néanderthal. Un court récit de Vladimir Pokrovski précède De l’autre côté du Mur, superbe texte évocateur de SF fantastique se déroulant sur Titan de Justin Stanchfield.

Type: 

Galaxies Nouvelle Série n°5

Voici déjà le cinquième numéro de la nouvelle série, dirigée par Pierre Gevart. Et il est très riche, tant en nouvelles qu’en articles de fond. Côté nouvelles, les auteurs ne sont pas des stars, mais les textes sont excellents. La première, de Laurent Queyssi, renouvelle subtilement le thème de l’Arche stellaire avec beaucoup de sensibilité. La vie synchrone d’Alain Dartevelle, auteur belge rare, est une fable cruelle sur l’exploitation de populations indigènes.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - GALAXIES