GOULLET Gilles

Julian

Dans ce récit d'un futur qu'on peut qualifier de dystopique, le narrateur, ami et souvent associé au héros dans ses aventures, nous narre comment Julian Comstock, neveu d'un président des États-Unis d'Amérique, va s'opposer à son oncle et, quand celui-ci aura suffisamment irrité ses partisans pour que ceux-ci le renversent, lui succéder. Mais, dans ce futur où l'Amérique est sous la coupe de l'Église du Dominion, qui soumet le pays à une discipline conservatrice et bornée, Julian rêve de libérer la pensée et l'innovation. Il méritera bien son surnom d'Apostat.

Type: 

Fleuve des dieux (Le)

En 2047, l’Inde s’est divisée en petits États indépendants qui souffrent d’une terrible sécheresse qui dure depuis trois ans. Les eaux du Gangâ, le fleuve qui sert à laver les péchés, sont au plus bas. Elles sont pourtant suffisantes pour emporter le corps d’une jeune femme tuée pour lui voler ses ovaires. Dans la cité de Vârânaci, la violence règne et le chaos menace, car la guerre avec l’Awadh semble inévitable.

Type: 

A travers temps

Encore un roman de voyage dans le temps qui heureusement évite les paradoxes temporels, sauf dans l’épilogue. Le héros principal admet qu’on ne peut pas changer le passé. Quant à changer le futur, cela dépend du point de référence qu’on prend...

Type: 

Mysterium

Tout allait bien à Two Rivers, cette petite ville du Michigan. Tout allait bien, c’est-à-dire qu’il ne s’y passait pas grand-chose. Jusqu’au jour où le gouvernement y installa cette espèce de base, sur le site de l’ancienne réserve indienne. Usine d’armement ? Laboratoire de recherche ? Au début, on a pensé que ça ferait redémarrer l’économie, que ça créerait des emplois. Mais non. Le personnel arrivait par camions, était parqué dans des baraques, ne se mêlait pas à la population. Bizarre... Inquiétant, même.  

Type: 

Julian

Apostat. Fugitif. Conquérant. Il s’appelle Julian Comstock ; il est le neveu du président des États-Unis. Son père, le général Bryce Comstock, a été pendu pour trahison (on murmure qu’il était innocent de ce crime). Julian est né dans une Amérique à jamais privée de pétrole, une Amérique étendue à soixante états, tenue de main de maître par l’église du Dominion. Un pays en ruine, exsangue, en guerre au Labrador contre les forces mitteleuropéennes, pour les dernières ressources naturelles.

Type: 

Spin

Ce roman a eu le « Hugo » et il le mérite ! L’idée de base : la Terre, tout d’un coup déphasée par rapport au reste de l’univers, est assez énorme et bien exploitée pour le justifier. L’histoire est racontée par un ami de celui qui, dans ce volume, s’avère être le personnage central, l’homme qui va mettre en route et mener à bien la recherche des causes du Spin et des Hypothétiques qui en sont les auteurs. Et le narrateur prépare l’étape suivante, celle qui sera racontée dans Axis.

Type: 

Spin

Dans un avenir proche, le Spin, une fine membrane entoure la Terre et cache le soleil, la lune et les étoiles. Au-delà de cette membrane ,le temps s’écoule beaucoup plus vite. Des centaines de milliers d’années s’écoulent alors que sur Terre seules quelques décennies sont passées. Pendant la journée, une illusion de soleil apparaît tandis que la nuit devient totalement obscure. C’est ce phénomène qui pendant une nuit va bouleverser la vie de trois enfants. Le livre les suit sur une période de trente ans. Il y a Jason et Diane, jumeaux du couple E.D.

Type: 

Little Egypt

Mourly Vold. Mourly Vold, c’est le nom improbable d’un jeune Américain qui vécut dans les années 1920. Rapidement orphelin de père, le jeune garçon fut durement touché par le sort puisqu’il était également mal voyant, à tel point qu’il dû intégrer une école pour déficients visuels. Mais l’envie de vivre de l’enfant était intense, et son intelligence, nettement au-dessus de la moyenne, lui permit de devenir célèbre grâce aux téléphones.

Type: 

Axis

Comme pour la plupart des lecteurs qui ont aimé Spin, j’ai attendu avec impatience cette suite. Mais s’agit-il bien d’une suite ? L’histoire qui se passe 30 ans plus tard sur Equatoria nous présente d’autres personnages, d’autres situations. L’humanité a émigré sur Equatoria alors que le Spin a cessé. Le livre précédent se terminait sur une fin ouverte et ne nécessitait pas de suite. Axis est la deuxième partie d’un triptyque, qui se terminera avec Vortex.

Type: 

Vision aveugle

A la lecture de la quatrième de couverture, on devine qu’il s’agit d’un livre de hard science qui va nous plonger au-delà des limites de notre système solaire, à la découverte d’un artéfact. Oui… oui… c’est le genre de sujet qu’on a déjà eu l’occasion de lire à travers des romans comme « Rendez-vous avec Rama » de Arthur C. Clarke ou « Eon » et « Eternité » de Greg Bear. Serait-ce une version revisitée d’un de ces romans ? Pas vraiment.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - GOULLET Gilles