McDONALD Ian

Nouvelle Lune, Luna, T1

Comme dans nombre d’autres livres, Ian McDonald imagine un monde presque post-Singularité : un monde, ici la Lune, habitée par un million sept cent mille personnes venues de différentes parties de l’univers et qui, sous l’égide des Cinq Dragons, cinq sociétés industrielles qui monopolisent les principales activités de la Lune, ont créé un des habitats originaux. La consommation d’air, d’eau, d’énergie et autres « fondamentaux » est surveillée : chaque Lunien a d’ailleurs un implant oculaire qui surveille sa consommation et ses droits.

Type: 

Petite déesse (La)

La petite déesse nous emmène, à travers sept nouvelles, dans une Inde futuriste où la pauvreté se mêle à une technologie poussée à l'extrême, déchirée entre son histoire mythique et la réalité du monde qui la rattrape.   

Type: 

Maison des derviches (La)

Ce drame en cinq actes, correspondant aux cinq journées de l’action, nous présente un certain nombre d’habitants du même immeuble, un ancien tekke (monastère de derviches), dans un Istanbul d’un futur uchronique, d’ores et déjà rendu impossible par les années récentes. Alors que la Turquie s’apprête à fêter l’anniversaire de son entrée dans l’Union Européenne, ces différents personnages, dont les histoires personnelles variées vont interférer, vont être confrontés à une menace contre toute la Turquie.

Type: 

Maison des derviches (La)

J'ai découvert Ian McDonald il y a quelques années maintenant, avec Desolation Road, et je me souviens avoir été enthousiasmé par l'audace, l'inventivité et le ton plein d'humour de l'auteur, qui osait, osait et osait encore, que ce soit sur la forme (le style, génial, et une intrigue menée de façon plutôt originale) ou le fond (des idées à en revendre, un univers unique...). Je me souviens avoir été déçu, plus tard, à la lecture d’État de rêve, un recueil de nouvelles où se côtoyaient le bon et le moins bon – parfois enchanteur, parfois lénifiant.  

Type: 

Fleuve des dieux (Le)

En 2047, l’Inde s’est divisée en petits États indépendants qui souffrent d’une terrible sécheresse qui dure depuis trois ans. Les eaux du Gangâ, le fleuve qui sert à laver les péchés, sont au plus bas. Elles sont pourtant suffisantes pour emporter le corps d’une jeune femme tuée pour lui voler ses ovaires. Dans la cité de Vârânaci, la violence règne et le chaos menace, car la guerre avec l’Awadh semble inévitable.

Type: 

Maison des derviches (La)

La Turquie a fait son entrée dans la Communauté européenne en 2012. Les technologies les plus modernes gouvernent Istanbul, dans laquelle les destins se font et se défont à un rythme soutenu. Adnan est trader pour la société Özer mais il a mis au point, avec trois complices, une arnaque au gaz portant sur plusieurs millions. Il lui manque pourtant l’élément principal pour lancer son opération : l’argent.

Type: 

Roi du Matin, Reine du Jour

A l’aube de la Première Guerre mondiale, Emily Desmond est une jeune fille de bonne famille irlandaise. Pourtant, Emily a parfois un comportement qui confine à l’extravagance. Elle a en effet la sensation d’entendre l’appel d’êtres surnaturels qui semblent vouloir l’emporter dans leur monde merveilleux. Emily est attirée mais la peur de l’inconnu la retient. Et puis ses parents la surveillent, même si son père, Edward Garret Desmond, renommé astronome, n’est pas exempt d’excentricité.

Type: 

Brasyl

Trois histoires différentes, dans des époques différentes de l’histoire du Brésil. Nous suivons, en alternance  les problèmes en 2006 de Marcellina Hoffman, productrice de télévision qui veut lancer une émission qui ferait le procès de Moacir Barbosa, le gardien de but considéré comme responsable de la défaite de l’équipe brésilienne à la Coupe du monde de football de 1950 ;  les conséquences de la rencontre, en 2032, d’Edson avec Fia Kishida, hacker particulièrement efficace avec les ordinateurs quantiques, poursuivie par des assassins venus d’ailleurs ;

Type: 

Roi du matin, reine du jour

Ce roman, qui date de 1991 et est le troisième de l’auteur, qui n’a certainement pas encore atteint la maîtrise dont il fait preuve dans Chaga et Kyrinya (deux merveilles non traduites à ce jour), a obtenu en 1992 le Prix Philip K. Dick. Il le mérite largement par son sujet qui est la remise en cause de la rationalité du monde par des incursions venues d’un monde imaginaire, matérialisé par certaines héroïnes.

Type: 
S'abonner à RSS - McDONALD Ian