DURASTANTI Pierre-Paul

Waldo

Bien que simple novella sur, comme souvent chez Heinlein, le passage à l’âge adulte d’un adolescent, ce texte est un roman culte depuis sa parution en 1942. Et sa traduction était réclamée depuis plusieurs décennies par les amateurs de Robert Heinlein. D’abord parce que le nom de Waldo est devenu un nom commun, comme l’imaginait déjà l’auteur qui expliquait comment les télémanipulateurs inventés et construits par le héros avaient pris son nom.

Type: 

Danses aériennes

C'est un recueil de nouvelles situées dans des avenirs plus ou moins probables, où interviennent inventions et innovations scientifiques, découvertes d'autres mondes, progrès ou catastrophes variées. Mais l'objet en est, toujours, d'insister sur la psychologie et les réactions des principaux personnages face à des situations souvent impossibles dans la réalité présente. Voire de chercher comment les humains confrontés à de telles situations pourraient différer des humains actuels.

Type: 

Empereur de l'espace (L')

Voici la première aventure écrite en 1940 du cycle Capitaine Futur de Edmond Hamilton. C’est les éditions du Bélial qui nous font découvrir (ou redécouvrir pour ceux qui l’ont lu en anglais), les aventures du capitaine Futur. Un deuxième tome est sorti en même temps que L’empereur de l’espace, c’est A la rescousse. Pour ceux qui l’ignorent, le Capitaine Futur a été adapté en dessin animé en 1979 sous le nom de Capitaine Flam.  

Type: 

Ménagerie de papier (La)

Je n’avais pas encore lu d’œuvres de Ken Liu, à part Mono no Aware. Quand les 42 m’ont envoyé ce livre, je me suis rué dessus, et je dois dire que je n’avais pas ressenti un tel choc depuis Les seigneurs de l’Instrumentalité.  

Type: 

Wild Cards

Les univers partagés, dont la plupart sont nés dans les années 80 du siècle dernier et dont certains survivent, sont une particularité de la littérature SF américaine, car je ne vois pas d’exemples dans d’autres littératures. C’est autre chose que les franchises, autre chose que les simples reprises ou partages d’idées. Et la plupart de ces univers partagés sont inconnus du public français : aucune traduction de Theives’ world, le plus ancien d’entre eux ; un seul volume traduit, les nouvelles de Megan Lindholm, pour Liavek. Un seul, le roman de Carolyn J.

George R. R. Martin présente Wild Cards

Difficile d’expliquer le scénario. En effet, l’action se situe dans le temps avec l’impression de se situer entre les deux guerres. Les noms utilisés, le matériel militaire sont sortis tout droit de cette époque. Les ballons dirigeables et les chercheurs m’ont donné cette impression. Néanmoins, deux périodes temporelles se croisent dans un imbroglio savamment distillé.

Type: 

Lord Darcy (Intégrale)

Bien qu’il ait produit un très grand nombre de textes, Randall Garrett est quasiment inconnu en France. Selon André-François Ruaud, auteur de la préface, seules les nouvelles du cycle de Lord Darcy et quelques romans et nouvelles issus d’une collaboration avec Robert Silverberg et publiés sous le pseudo Robert Randall, méritent la lecture. N’ayant personnellement rien lu en dehors de ces séries, je ne le contredirai pas sur ce point.

Type: 

Vandales du vide (Les)

Le Belial inaugure une nouvelle collection de livres consacrés aux pulps de science-fiction. Le premier roman Les vandales du vide est écrit par Jack Vance, et traduit par Pierre-Paul Durastanti. Pour ajouter une note vintage à celui-ci, la couverture est dessinée par Caza, un illustrateur habitué depuis des décennies à mettre en valeur des scènes des romans de Jack Vance et d’autres auteurs. On ne pouvait pas mieux rêver.

Type: 

Dragon de glace

Très bel ouvrage que ce livre.   D’abord, c’est un livre en « dur » avec une couverture rigide et une sur-couverture richement illustrée aussi à l’intérieur, le titre brillant et léger relief. Le papier est blanc crème et les dessins en bleu foncé. Une réussite graphique.   L’histoire est celle d’une enfant qui est la seule à dompter un dragon de glace. C’est un joli conte dans la veine des contes d’enfants mais avec la touche de fantastique de George Martin. Le récit convient même aux plus jeunes, à qui on fait encore la lecture, le soir avant d’éteindre la lumière.  

Type: 

Kirinyaga

Un auteur de space opera exotique

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - DURASTANTI Pierre-Paul