Littérature de l’Imaginaire

Titre Datetrier par ordre croissant uid de l'auteur
Mères noires (Les)

Maurice a toujours été rendu responsable par sa mère, une demi-folle violente et passionnée de surnaturel, de la mort de son frère jumeau, Jacques, à la naissance. De brimades en privations, d’humiliations en tortures, Maurice subit les assauts cruels de sa mère et l’impassibilité éthylique de son père.

FRANCAIX Pascal
24/08/2006 18
Black Velvet

Que dire après la lecture secouante de ce premier roman d’Alain Dorémieux, mythique directeur de "Fiction" et défricheur des "Territoires de l’Inquiétude" (Denoël) ? Dégoût ? Fascination ? Les deux sans doute. Je m’explique. Tout débute, comme chez Jean Ray, par la découverte d’une ruelle "ténébreuse". Anna est attirée par une lueur curieuse, celle – elle s’en rendra compte plus tard – d’un embryon probablement extraterrestre. Commence alors une étrange ballade entre cet être (qui ne sera jamais décrit de manière précise) et la jeune fille.

DOREMIEUX Alain
24/08/2006 4
Entre chien et louve

 

GUDULE, DUGUËL Anne
24/08/2006 4
Royaume perdu (Le)

Amateurs de "mondes perdus ayant gardé une âme d’adolescent aventureux, réjouissez-vous : voici un ouvrage pour vous !

FOSTER Alan Dean
24/08/2006 4
Livre des merveilles (Le)

Cinquième recueil de nouvelles de Dunsany (1878-1957), "The Book of Wonder" parut en 1912, et sa traduction française en 1924. En voici une superbe édition par Terre de Brume, maison rennoise, qui fera, je l’espère, renaître l’intérêt pour ce très grand auteur, dont nous ne connaissions que "La Fille du Roi des elfes" (Denoël), et des nouvelles éparses traduites par Julien Green ("Merveilles et démons : contes fantastiques", Le Seuil).

DUNSANY Edward-John
22/08/2006 4
Vampires : Dracula et les siens

  Les livres " Omnibus ", véritables briques de références et de… référence, ne m’ont jamais déçu ! Et celui-ci, consacré au thème séculaire du vampire, ne faillit pas à la règle. Les plus grands auteurs se retrouvent au sommaire de ce recueil éminemment précieux pour tout amateur de "dents longues" qui se respecte : Bram Stoker, Sheridan Le Fanu, Anne Rice, E.T.A. Hoffmann, Richard Matheson, S.P. Somtow…

MARIGNY Jean, BOZZETTO Roger
22/08/2006 18
Noir comme l'amour

L’introduction de ce nouveau recueil de nouvelles fantastiques est éloquente quand elle pose la question de savoir si les écrivains ayant participé à cet ouvrage oseraient faire lire leurs créations à leurs parents ! On peut dire – sans crainte de se tromper – qu’au travers de cette "Bible Noire", la vertu (dans tous les sens du terme) en prend un sacré coup !

COLLINS Nancy
22/08/2006 18
Virtual world

D’un côté, vous avez un parc d’attractions virtuel, avec un requin de synthèse capable de dévorer les clients imprudents. Un requin que les créateurs du parc n’ont pas introduit dans leur programme. De l’autre côté, vous avez un requin de synthèse mis au point par deux petits génies de l’informatique et dans lequel pourrait traîner un élément militaire qui améliore les "performances" de la bestiole.

CORTHOUTS Christophe
22/08/2006 18
Etalombres (Les)

Un western psychologique. Je ne vois pas comment qualifier autrement cette 24e ( !) livraison de Miss Cherryh pour les éditions J’ai Lu. Si cela vous semble incongru, ayant lu Chanur et consorts, permettez-moi de vous conforter dans votre opinion. On n’y croit pas un instant, et ce n’est pas faute d’y avoir mis la dose. L’intrigue s’éternise sur les errances d’une demi-douzaine de cavaliers liés télépathiquement à leurs montures sur un monde frigorifié où la moindre bestiole répand à tout va ses pensées plus ou moins profondes, et plus ou moins dangereuses.

CHERRYH C.J.
22/08/2006 18
Monde perdu (Le)

En ces temps de jurassiqueries, il est bon de saluer la réédition de ce chef-d’œuvre incontournable de la SF tendance "lost-race tale" (comme le dirait Lauric Guillaud). De sorte que le texte passionnant du père de Sherlock Holmes soit vraiment lu et connu par tous, même (et surtout) par ceux qui n’en connaîtraient que la belle adaptation en BD par Patrick Sanahujas (Éditions Lefrancq).

CONAN DOYLE Arthur
21/08/2006 4

Pages