Critiques

Petite fille et le doberman (La)

Nathalie, 6 ans, et son doberman ont fui la maison parentale. Ils arrivent dans la ville d’Almoha où toute la vie tourne autour des terribles tempêtes qui dévastent régulièrement la planète. Les privilégiés peuvent bénéficier de la protection des maisons blindées ; les autres, dont Nathalie, sont condamnés à errer dans les rues en attendant que le vent les emporte. La petite fille trouve refuge dans un musée blindé et commence son exploration de la ville.

Type: 

Naufrage d'une chaise électrique

Ce troisième opus du cycle de la planète des ouragans permet au lecteur de retrouver Nathalie, l’héroïne du premier volume, et Cédric son Doberman en tant que protagonistes et plus comme personnages secondaires comme c’était le cas dans le second livre.

Type: 

Cités de l'espace (Les)

Comme le signale Jacques van Herp dans sa belle préface, Pierre Barbet fut l’un des rares auteurs français à être traduits et publiés aux États-Unis. À l’instar de Francis Carsac, dont les Éditions Lefrancq publient également les œuvres, Pierre Barbet (1925-1995) est un scientifique (il était pharmacien) dont l’œuvre allie la rigueur aux qualités de conteur. Il est particulièrement connu pour sa brillante fantaisie uchronique "L’Empire du Baphomet" (J’ai Lu).

Type: 

Pirates des Caraïbes, Le secret du coffre maudit

L’île au trésor

Sections: 
Type: 

Monster House

La maison de l’horreur Halloween Le passe-temps favori de D.J. Walters, un jeune garçon de 12 ans, consiste à épier les faits et gestes de Mr Nebbercracker, le vieux monsieur qui habite la maison d’en face et qui terrorise tous les enfants du quartier depuis de nombreuses années. D.J. a remarqué que tous les objets et les animaux qui ont le malheur de se retrouver sur la pelouse située devant la maison du voisin disparaissent sans laisser de trace et il se demande aussi ce qui a bien pu arriver à la femme du vieux grincheux.

Sections: 
Type: 

Wolf Creek

La nuit du chasseur

Sections: 
Type: 

Tideland

Habitué des galères cinématographiques en tout genre, Terry Gilliam était resté longtemps absent de nos grands écrans depuis l’arrêt de The Man Who Killed Don Guichotte (voir l’excellent Lost in la Mancha pour plus de détails). On ne peut pas dire que Brother Grimm fut pour autant une agréable séance de retrouvailles, le film ayant été l’objet de plusieurs conflits et d’abandons/retours au poste successifs de son metteur en scène.

Sections: 
Type: 

Stay

A propos d’Henry

Sections: 
Type: 

Thorinth T4

Alors que l’empereur savoure sa victoire, une créature sylvestre s’attaque à la tour. Elle la perce de part en part. Elle libère Madalis de ses chaînes, puis la propulse aux devants de l’assemblée. Le Bouffon prend la fuite, tout aussi courageux qu’il est. Quant à l’Empereur, il en appelle à son garde-fou, mais la créature se retourne contre lui. Madalis la contrôle. La foule est décontenancée. C’est la cohue. L’assemblée chasse le Tyran et acclame son nouveau maître : « Vive l’Impératrice !

Sections: 
Type: 

Mandalay T1

Au XVI ème siècle, San Win, un puissant seigneur birman, désire fonder un temple démesuré qui marquera son passage en ce monde. Dans les entrailles de la terre, sous les premières fondations, il découvre un ancien temple. Trois miroirs en ornent le centre. Le premier fait appel à Zumiwa, le dieu souterrain. Le second annonce la venue de Tiamin, la reine des insectes. Le troisième absorbe l’âme de celui qui prononce la prophétie et confère à ce dernier, contre sa damnation éternelle, de terrifiants pouvoirs. San Win commet l’irréparable. Devenu un dieu vivant, il sème la mort autour de lui.

Sections: 
Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques