Critiques

Jocaste - Claire Lacombe - Berty Albrecht

Trois pièces de théâtre, monologue ou diptyques courts, sur les femmes et leur engagement par une auteure belge. Jocaste, célèbre mère d’Œdipe, est un modèle de femme qui doit composer entre sa vie amoureuse, ses désirs, son rôle de mère et surtout son image dans un monde patriarcal. L’histoire l’a rendue célèbre pour avoir épousé son fils et la condamne pour cela - quand bien même, elle ne l’avait plus vu depuis son enfance.

Type: 

Un jour, une étoile

Sans spoiler Saru et son clan vivent à M'Martre, cité en ruine partagée entre clans rivaux. Mais tous les clans vivent dans la peur des maraudeurs, monstres métalliques qui enlèvent les hommes de plus de six mille cinq cents septante jours... Le même jour, Saru perd son frère, enlevé par un maraudeur, et trouve une capsule tombée du ciel avec, à son bord, une créature étincelante à la voix d'ange. Cette créature lui fera découvrir la réalité de son monde et le danger qui les menace tous, danger que Saru et elle devront conjurer.  

Type: 

Île au manoir (L’)

Présenter un livre destiné aux lecteurs de 10 à 11 ans, à qui s'adresse cette nouvelle collection, sachant de plus que cette présentation ne sera pas lue par les futurs lecteurs, mais par parents et amis plus âgés qui leur proposeront le livre, et que l'auteur de cette présentation a quelque peine à se remettre dans la peau de l'enfant qui découvrait les livres des bibliothèques verte et rose de Hachette, alors nettement plus exigeants que les rééditions récentes, n'est pas évident.

Type: 

Outsider (L')

Terry Maitland est une personnalité de la petite ville de Flint City, Oklahoma. Marié, deux filles, entraîneur de baseball, un personnage sans histoire. C’est pourtant lui que les témoins affirment avoir vu en compagnie du jeune Frank Peterson, juste avant que l’on ne retrouve le corps du jeune garçon violé et horriblement mutilé. L’inspecteur Ralph Anderson en est convaincu : il tient le coupable. Après une arrestation très médiatisée, alors que les preuves s’accumulent contre Maitland, celui-ci continue de clamer son innocence. Il semble même posséder un alibi en béton.

Type: 

Provenance

Ce roman se situe dans le même univers que la trilogie de l’Ancillaire, mais nous donne un point de vue assez différent. Il dissout l’impression qu’on pouvait avoir eue d’un empire du Radch qui aurait avalé toutes les communautés humaines et qui en serait devenu le représentant de l’Humanité dans son ensemble face aux Presgers, puisque nous avons ici, plus ou moins affectées par le Conclave convoqué à la suite de la déclaration d’indépendance des IA, plusieurs communautés humaines, dont celle de l’héroïne, Ingray Aughskold, en train de s’affronter à propos du contrôle de certaines portes.

Type: 

Ensorceleur des choses menues (L’)

Une aventure parfois épique, parfois banale, mais toujours captivante.

Type: 

Faim et la soif (La)

Paris, juin 2015. Dans un appartement aux allures de chapelle, une jeune femme s'est tailladé les veines. Avant de commettre l'irréparable, elle a cherché à s'arracher les yeux. Plus étrange encore, ces liasses de feuilles froissées sur lesquelles elle a griffonné le même nom : Nosferatu. Un mot roumain qui renvoie aux non morts, aux vampires et au Diable.  

Type: 

Initiés (Les)

Décidés à fêter dignement la fin de l’années scolaire, cinq jeunes, deux garçons et trois filles, ont prévu un séjour entre amis en louant une vieille maison au milieu des bois. Elle ne paie pas de mine, mais ce n’est pas leur objectif principal. Ils ont surtout envie de s’amuser. Ce qu’ils ignorent, c’est que l’endroit - la maison, la forêt autour, jusqu’au village - est maudit, et que tous les 25 ans, des jeunes disparaissent. Leurs corps sont retrouvés atrocement mutilés, sauf un seul qui disparait sans laisser de traces.

Type: 

Enfant du cimetière (L')

Conte gothique pour les enfants, Pierre Brulhet nous entraine dans un cimetière qui fonctionne comme un village. Là est abandonné un nouveau-né qui grandit parmi les esprits, ses parents d’adoption. Quand les vivants veulent l’emmener dans leur monde, l’enfant s’enfuit pour retrouver sa famille et son amoureuse et pour aider les siens à résister contre la destruction de leurs tombes/maisons. La couverture de Clovered C me rappelle beaucoup les films de Tim Burton et c’est tant mieux puisque le récit est aussi dans le style.

Type: 

Dimanche des mères (Le)

Le dimanche des mères, c’était autrefois une journée de repos exceptionnelle laissée aux employés de maison pour aller voir leurs parents. En ce 30 mars 1954, Jane Fairfield, enfant trouvée et donc sans mère à visiter, pourrait passer sa journée à se promener. Mais cette journée va être bouleversée par un coup de téléphone...   Entrelaçant le récit de la journée d’allusions de plus en plus précises à la vie ultérieure de Jane, Graham Swift nous propose une longue réflexion sur la création littéraire.  

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Critiques