Films & séries

Titre Date uid de l'auteur
Le Hobbit : la désolation de Smaug

Suite de l’épisode 1, on poursuit le chemin des nains et de Sacquet vers la montagne où se trouve Erebor, le royaume des nains. Quelques détours via le monde des Elfes, Lacville et un combat contre Smaug qui garde jalousement son trésor au cœur même de la Montage solitaire. *

12/12/2013 17
Embrassement (L')

Après les 74e Hunger Games gagnés par Peeta Mellark et Katniss Everdeen, du District 12, la révolte gronde. Pendant leur tournée de la victoire, nos héros se rendent bien compte qu’ils sont manipulés par le pouvoir central et qu’ils incarnent une volonté de renouveau dans l’ensemble de Panem. Le président Snow en personne n’a pas hésité à menacer Katniss si celle-ci ne jouait pas le jeu des puissants.

29/11/2013 17
Shaun of the Dead (2005)

« Shaun et les Zombies : une comédie romantique avec des zombies » Je sais, c’est une honte mais je viens seulement de découvrir ce film anglais bourré d’humour !!! Entre parodie et hommage... J’ai nommé l’histoire du brave Shaun (Simon Pegg), petit Anglais glandouilleur et dur au réveil, qui doit sauver sa dulcinée et sa brave môman des griffes des méchants zombies (ah... ouais… c’est vrai… on prononce pas les mots en z..) ...pas très rapides qui sillonnent les rues de Londres... Il se fera aider par son pote Ed (Nick Frost) et les deux colocs lourdingues de son amoureuse...

10/11/2013 18
Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman

Série de science-fiction consacrée à Superman et Lois Lane. Le choix du titre est judicieux, dans le sens où Lois Lane est effectivement un des deux éléments moteurs de cette série qui ne verra que quatre saisons.

27/10/2013 3
Galactica (1978)

Battlestar Galactica, c’est dans une salle de cinéma que j’ai découvert ce film en 1978. Il utilisait un système Sensurround qui devait faire trembler les sièges des spectateurs. Je ne me souviens pas avoir ressenti de tremblement, mais seulement un effet sonore. Par contre, sur l’écran j’ai vu un film avec de bonnes idées à exploiter. L’histoire se défendait et les effets spéciaux étaient à la hauteur des moyens investis. Enfin presque... car les trajectoires des chasseurs étaient toujours les mêmes (merci John Dykstra), et les explosions se répétaient.

20/10/2013 3
X-files, aux frontières du réel

Le 10 septembre 1983, lorsque les premières notes du générique de X-Files résonnent sur les écrans des téléspectateurs branchés sur la chaîne FOX, personne ne sait qu’un véritable phénomène mondial est en train de voir le jour. Au départ pourtant, l’idée semble évidente... Tellement évidente qu’il est surprenant que personne ne s’y soit frotté plus tôt : mêler dans un même univers, les codes de la série policière (le duo mal assorti, les enquêtes qui rebondissent d’indices en indices, les personnages secondaires récurrents...) et ceux de la série fantastique, comme La quatrième dimension.

13/10/2013 7
SeaQuest DSV/Seasquest 32

C’est à grand renfort de publicité que la chaîne NBC annonce, pour la rentrée 1983, une ambitieuse série d’aventures et de science-fiction produite par le « wonder boy » d’Hollywood en personne : Steven Spielberg. En réalité, Seaquest DSV (Seaquest police des mers sous nos latitudes francophones) est un concept imaginé par Rockne S. O’Bannon qui intéresse le réalisateur des Aventuriers de l’Arche perdue. Il accepte donc un poste de producteur exécutif sur la série, davantage pour y apporter sa caution qu’un réel poids artistique.

06/10/2013 7
Caravane de l'étrange (La)

Une production de HBO, cette série – ovni télévisuel comme souvent chez HBO après des séries comme Six Feet Under, Les Soprano ou le récent Trône de fer – a révolutionné le petit écran lors de sa sortie.

29/09/2013 17
Au-delà du réel

Est-ce que vous vous souvenez de cette série télé qui prenait le contrôle de votre téléviseur ? Sortie en 1963 aux États-Unis, elle n’est arrivée sur nos écrans qu’en 1972 sur la première chaine de l’ORTF. Tout au long des 49 épisodes en noir et blanc de 52 minutes, cette série originale nous captivait déjà rien qu’avec son générique :

22/09/2013 3
Vanishing on 7th street (l'Empire des ombres)

De Brad Anderson (qui nous a gratifié entre autres du terrible « Le Machiniste » en 2004) avec Hayden Christensen, Thandie Newton et John Leguizamo (l’incomparable et crapuleux mais si désespéré Vinnie de « Summer of Sam » de Spike Lee, autre grand film dont la chronique viendra certainement un jour prochain...) La ville de Détroit est déserte pour une raison inexplicable. Une coupure d’électricité survient dans un cinéma et un employé, Paul, (John Leguizamo) se retrouve seul dans la pénombre, arpentant les couloirs à la recherche d’autres êtres vivants...

08/09/2013 18

Pages