Littérature blanche

Titre Date uid de l'auteur
Opération vautour

Mace McLain est un homme dans la trentaine, séduisant et riche. Il est avocat spécialisé dans les affaires, les fusions d’entreprises et les fonds de placements, surtout immobiliers. Il brasse des millions de dollars. Quand son patron le convoque dans son bureau, lui confie la création d’un fonds de placement "vautour" et lui fait miroiter une place d’associé (alors qu’il n’a ni 40 ans, ni 7 ans de maison), il ne se rend pas compte qu’il a mis le doigt dans un engrenage.

FREY Stephen W.
03/11/2008 17
COLIN Fabrice 01

Dites-nous quelque chose à votre propos ? Qui êtes-vous ?Un autodidacte tourné vers l’avenir. Comment en êtes-vous venu à l’écriture ?Pratiquement par hasard. Il y a quinze ans, j’écrivais des scénarii de jeux de rôle pour des sommes dérisoires, et je m’amusais beaucoup. J’ai rencontré un éditeur (Stéphane Marsan, alors chez Mnémos) qui m’a encouragé à essayer le roman. J’ai suivi son conseil. A quel âge avez-vous commencé à écrire ?Aucune idée – tout dépend de ce qu’on entend par là. J’ai publié mon premier scénario de jeu de rôle à 15 ans : j’étais très fier. Et mon premier roman à 26 ans.

COLIN Fabrice
18/10/2008 17
Mémoire du vautour (La)

5 parties en boucle.

COLIN Fabrice
18/10/2008 17
Croix en feu (Le)

Après la guerre de Sécession, Scébanja, un ancien esclave noir ayant combattu avec l’armée Nordiste, revient dans son Sud natal. Il est simple comme un enfant et pense que le monde a changé d’un coup de fusil, comme la guerre a changé les lois, banni la ségrégation , affranchi les esclaves. Il a gagné sa liberté et de l’argent mais on est libre quand on s’intègre, pas quand on s’impose à des civilisations profondément hostiles. Pierre Pelot évoque ici le tout début du Ku Klux Klan et le racisme qui n’est jamais vraiment sorti de l’esprit de tous les Américains.

PELOT Pierre
07/10/2008 17
Misèrere

Retour en très grande forme pour Jean-Christophe Grangé, en cette période où les polars laissent pourtant souvent la place à la « grande » littérature. Après une excursion un rien lourdingue dans les méandres de la rédemption, Grangé revient certes en terrain connu, mais dans une formule qu’il connaît à merveille. Soit deux flics totalement atypiques - pensez… un vieux briscard à la retraite et un jeune loup en pleine cure de désintox – lancés dans les méandres d’une enquête criminelle qui mélange politique, ancienne dictature, musique classique et assassin pas comme les autres.

GRANGE Jean-Christophe
29/09/2008 7
Next

Souvent en avance sur son temps, Michael Crichton se fait toujours un plaisir de prendre le grand public à contre-pied, tout en secouant les certitudes de certains donneurs de leçons.

CRICHTON Michael
21/09/2008 7
Je te retrouverai

 

IRVING John
07/09/2008 17
Très sale boulot (Un) et Abandon sans scupule

Je crois avoir déjà développé l’argument quelque part – avec le temps, je me répète, je le sais… - mais dans la vie, il est tout de même bon, de temps à autre, de se rouler une petite fois dans la fange ! De laisser tomber les mets fins pour une bon « boulets-frites-mayo » sans le moindre scrupules diététique, de s’envoyer une bière fraîche en lieu et place d’un petit rouge capiteux, de mettre son cerveau entre parenthèses pour vivre pleinement une expérience certes basique, mais roborative !

WOODS Stuart
05/09/2008 7
Livre des trépassés (Le)

  Le feu d’artifices ! Ze bouquet final ! Le troisième volume de la Trilogie de Pendergast débarque en librairie… et les amateurs vont adorer !

PRESTON Douglas, LINCOLN Child
30/08/2008 7
Je reviens te chercher

Guillaume Musso est déjà presque une légende. Après seulement cinq livres, il s’est bâti une sérieuse réputation et ses livres se vendent à merveille. J’ai voulu me rendre compte par moi-même. Et bien j’ai eu une surprise, et une belle surprise. Ce livre m’a littéralement enchanté, happé au point de ne presque pas pouvoir m’en détacher.

MUSSO Guillaume
20/08/2008 14

Pages