Littérature blanche

Titretrier par ordre croissant Date uid de l'auteur
Vindicta

Non, je ne veux pas résumer moi-même, j’ai trop peur d’en dire de trop, de spoiler un bouquin de fou, tant pour les personnages que pour l’auteur. Un braquage sous haute tension « On entre, on prend le fric, on ressort. Personne ne sera blessé ». Leur plan est sans risque. Le bijoutier ne portera pas plainte pour le vol car son argent est d'origine illégale. Damien, Élie, Audrey et Driss s'imaginent avoir trouvé la réponse miracle à tous leurs problèmes. Un flic en chute libre

SIRE Cédric
11/06/2019 17
Vieille qui voulait tuer le Bon Dieu (La)

Mémé Cornemuse, fan d’Annie Cordy et de Jean-Claude Van Damme, est une vieille bique, entre Ma Dalton et Carmen Cru, à la sauce belge. Elle a trouvé un emploi de concierge dans un immeuble foutraque… où son arrivée va déclencher des horreurs rocambolesques.

MONFILS Nadine
10/05/2013 14
Vie sauvage (La)

Cela faisait bien longtemps que j’avais envie de lire un « Gunzig »...   Le titre, et la 4e de couverture,  annonce comme un nouveau Tarzan, un bébé perdu dans un accident en Afrique qu’on retrouve et ramène dans sa famille génétique. On part donc dans la lecture avec un gros à priori de sympathie pour ce jeune homme.  

GUNZIG Thomas
09/09/2017 17
Vie pratique (La)

La collection Espace Nord édite des auteurs belges qu’ils soient ou non contemporains. Son format poche est à un prix toujours sympa et on y retrouve des petites pépites oubliées comme Bruges-la-morte de Rodenbach – qui m’a subjuguée par sa poésie.

GANZ Otto
28/10/2018 17
Vie en rose (La)

Ses parents partis parcourir la Polynésie, Rose – qui s’est installée avec le lieutenant Personne – se retrouve seule pour s’occuper de ses frères et sœurs. Coup sur coup, elle est confrontée au cambriolage de Popul’Hair – le salon de coiffure où elle fait la lecture –, à la découverte inopinée de sa grossesse et au meurtre de l’ex-petit ami de sa sœur. Bientôt, c’est le meilleur ami de Camille que Rose découvre poignardé.

LEDUN Marin
10/07/2019 7
Victor Kessler n'a pas tout dit

Un thriller plein de poésie et de douceur, atténuant la noirceur implacable de l'histoire.

BONIDAN Cathy
23/06/2020 123
Vian et la pataphysique

Pataphysiciens eux-mêmes, les auteurs nous présentent l’histoire et un certain nombre de textes de Boris Vian liés à la pataphysique, parus dans les revues du Collège de Pataphysique ou présentés à la radio au nom de celui-ci, et comment le Collège a perpétué le souvenir de Boris Vian.  

FOULC Thieri, GAYOT Paul
20/06/2018 48
Veuve (La)

Thriller noir et psychologique, mené avec une maîtrise du genre. On entre, mine de rien, dans l'intimité psychique d'une femme dont le mari a été accusé de kidnapping d'enfant. Cette anti-héroïne, qui se demande bien ce qui lui tombe dessus quand la police vient inculper son Glen, la crème des hommes, ne sait de la vie que ce qu'on en dit au salon de coiffure où elle travaille.

BARTON Fiona
14/04/2017 105
Veuve (La)

La vie de Jane Taylor a toujours été ordinaire. Un travail sans histoire, une jolie maison, un mari attentionné, en somme tout ce dont elle pouvait rêver, ou presque. Jusqu’au jour où une petite fille disparaît et que les médias désignent Glen, son époux, comme LE suspect principal de ce crime. Depuis ce jour, plus rien n’a été pareil. Jane devient la femme d’un monstre aux yeux de tous.

BARTON Fiona
15/02/2017 7
VALMONT Maxence 01

Bonjour Maxence Valmont. Je vous remercie de bien vouloir vous prêter à ce petit jeu de questions et réponses. Et pour commencer, une petite présentation : qui êtes-vous, Maxence Valmont ? Je suis né en novembre 1954 à Bruxelles et j’appartiens au signe zodiacal du scorpion ascendant scorpion. Si mon pseudonyme est Maxence Valmont, ma véritable identité est celle-ci : Philippe Dumont. Ce choix résulte du fait que l’on s’est aperçu lors du « Boulevard du polar » de Lille que trois autres auteurs, dans le même registre littéraire, portaient un nom identique.

VALMONT Maxence
04/06/2018 114

Pages