Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre croissant Date uid de l'auteur
JOMAIN Sophie 01

Bonjour Sophie. Pourrais-tu te présenter en quelques mots à nos lecteurs ? Bonjour ! Je suis donc une petite Française originaire de Calade, Villefranche-sur-Saône, précisément, la capitale du dieu Beaujolais (que je ne bois pas !). Comment en es-tu venue à prendre la plume ?

07/10/2013 18
JOB Armel 01

À propos d’Une femme que j’aimais, Robert Laffont, février 2018

JOB Armel
07/05/2018 114
Interview : L'ivre-Book

Bonjour Lilian. Tu es le fondateur des éditions L’ivre-Book. Pourrais-tu présenter en quelques mots la maison d’édition ? L’ivre-Book est une maison d’édition 100% numérique à compte d’éditeur, généraliste avec un fort penchant pour les littératures de l’imaginaire. Créée il y a un an et demi, elle compte à son actif environ 70 titres. Mon but à travers cette maison d’édition est de mélanger les nouveaux et les « anciens » auteurs. Ainsi, à côté de nouveaux romans ou nouvelles, on pourra trouver des œuvres des années 80, 90.

05/05/2014 18
HONAKER Michel 01

Dis-moi quelque chose à ton propos ? Qui es-tu ? Je suis écrivain de naissance. J’ai toujours écrit. Le jour que je vis aujourd’hui est semblable à tous ceux que j’ai déjà vécus, c’est-à-dire uniquement consacrés à l’écriture. Je vois ma vie comme ça. A quel âge as-tu commencé à écrire ?

HONAKER Michel
30/06/2009 14
HAUSMAN René 01

Né en 1936 à Verviers, René Hausman est assurément l’un de nos plus grands dessinateurs animaliers, et un représentant majeur de ce que, pour faire bref, on pourrait nommer un fantastique terrien, fait d’enracinement dans les légendes et d’un contact permanent avec les pulsions premières de l’être humain. C’est en 1957 que René Hausman entre au journal Spirou avec la bande dessinée « Saki et Zunie », avant de se tourner vers l’illustration d’ouvrages ayant les animaux pour thème, et de multiplier ses activités graphiques.

12/12/2006 18
HAUCHECORNE Anthelme 01

Fin 2014, tu confiais à l’équipe de Phénix tes projets pour l’année à venir, incluant l’écriture du Carnaval aux corbeaux. Un an et deux mois après, celui-ci est publié. Comment as-tu fait pour être aussi rapide ? Ce livre a dû bénéficier d’un gros travail d’affinage, ne fusse que pour la caractérisation des personnages au phrasé poétique. Est-ce une écriture spontanée ou as-tu eu des difficultés pour l’écrire ?

HAUCHECORNE Anthelme
29/02/2016 106
GWENN AEL 01

Bonjour Gwenn. Est-ce que vous pouvez vous présenter en quelques mots ? Bonjour ! Tout d’abord, je tenais à vous remercier d’avoir pris le temps de lire mon roman. Une présentation en quelques mots ? Je vous répondrai simplement que je suis une passionnée qui ne peut s’empêcher d’écrire à la première occasion donnée. J’ai commencé par des nouvelles (fantastiques) publiées dans des revues spécialisées en France et au Canada. Puis naturellement, je me suis lancée dans le roman. Il y a eu par exemple La brèche du diable et Souviens-toi.   Quel a été votre déclic pour commencer à écrire ?

GWENN AEL
02/05/2017 11
GUSO Isabelle 01 2/2

Première partie ici ! Vous avez tenu à mettre une postface pour justifier votre texte, l’éditeur ayant ajouté celle d’un avocat. Avez-vous eu des réactions très négatives, des attaques ?

GUSO Isabelle
07/11/2010 5
GUSO Isabelle 01 1/2

Tout d’abord, qui est Isabelle Guso ? C’est une question à laquelle il m’est difficile de répondre. Isabelle Guso, c’est moi, et il est toujours très difficile de parler de soi. Je dirais une auteur en chrysalide, peut-être une écrivain un jour. Tout dépendra de ce qui sort du cocon. Votre dernière parution, Présumé coupable, est un texte fort, dérangeant, de très grande qualité. Comment s’est passé sa genèse  ? Merci.

GUSO Isabelle
07/11/2010 5
GUNZIG Thomas 02

Ton roman peut s’apparenter à une critique de la société. L’écrivain ou l’homme que tu es, est-il choqué par le monde ? Oui, bien entendu... Comment ne pas être choqué au quotidien par le monde. Il contient plein de choses merveilleuses, mais il est aussi terriblement brutal et cruel... Tu as un regard critique concernant notre société de consommation. N’es-tu pas un « homo consommateur » ?

GUNZIG Thomas
26/08/2013 14

Pages