LERAF

Exodes

Le réchauffement climatique s’est accéléré et les ressources naturelles se sont épuisées ; la civilisation s’effondre et chacun s’efforce de survivre comme il peut dans les villes en ruines, les campagnes désertiques, les îles de plus en plus isolées. Quelques enclaves riches s’efforcent de maintenir un niveau de vie décent, comme Davos, isolée sous son dôme. Ailleurs, des communautés conservent un reste de solidarité, malgré les attaques de Boutefeux destructeurs et celles des Mangemorts (litote pour désigner ceux qui tuent pour manger de la chair humaine).

Type: 

Au réveil il était midi

Il s’agit d’un recueil de nouvelles qui se passent dans un monde qui est à peine différent du monde actuel, avec juste un peu plus de sarkozysme, autrement dit ce mélange d’égoïsme, d’individualisme, de haine des autres (proches ou lointains, étrangers ou voisins), de culpabilisation et d’insécurité générale et d’escalade dans la paranoïa et la misanthropie généralisée que développe à plaisir le système actuel. D’appauvrissement généralisé des non-possédants, de multiplication des systèmes mécaniques et électroniques, de deshumanisation que nous voyons s’installer sans réagir.

Type: 

Train de la réalité ou les différentes morts du Général (Le)

Ce livre est un complément assez intéressant à Rêves de Gloire, sans la lecture préalable duquel il sera, sans doute, à peu près incompréhensible pour la plupart des lecteurs. Ou plutôt la somme de plusieurs compléments qui explorent différentes pistes que Rêves de Gloire n’avait pas épuisées, les laissant d’ailleurs ouvertes pour une exploration plus poussée. L’idée d’inclure plusieurs récits différents de l’attentat de la Croix de Berny est une de ces pistes qui aboutira à une réflexion amusante sur des univers non pas divergents mais convergents.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - LERAF