BURY Florence

Migration, La guerre sans fin T2

De l’espace, des vaisseaux, des ennemis impitoyables et des trahisons, un roman typique de Jamie Sawyer.

Type: 

Plaies d'honneur

Trop long, trop de personnages et trop lent. Voilà ce que je reprocherais à ce dixième opus de Honor Harrington. Bien que j’adore ce cycle, je dois constater que David Weber n’a pas pensé à ses lecteurs en écrivant ce livre. Il aurait pu faire 300 pages de moins sans nuire à l’histoire. Non, malheureusement il faut lire plus de 1200 pages pour se rendre compte que c’est reparti pour un tour.

Type: 

Cendres de la victoire (Les)

Sortie en deux tomes chez L’Atalante poche, cette aventure d’Honor Harrington fait 900 pages. Il s’agit du neuvième livre du cycle écrit par David Weber. Le livre précédent La disparue de l’enfer nous avait appris que Honor Harrington s’était évadée de la planète prison située dans le système Cerbère, au cœur de la république de Havre. Elle s’est échappée, emmenant avec elle plus de quatre cent mille personnes.

Type: 

Revenant (Le), Lazare en guerre T3

Il s’appelle Conrad, mais il aurait pu s’appeler Rambo ou Cap’tain America. Le dernier volume d’une trilogie d’action.

Type: 

Légion (La), Lazare en guerre T2

De l’action, du combat, mais il y a un peu plus dans ce deuxième volume qui laisse une bonne impression.

Type: 

En mission T1 et T2

Voici le douzième tome du cycle Honor Harrington. Celui-ci suit… L’ennemi dans l’ombre ! Et c’est bien dans cet ordre qu’il faut les lire. David Weber nous avait laissés en compagnie de Michelle Henke dans l’amas de Talbot. Voilà que nous la retrouvons toujours face au danger. La ligue solarienne a envoyé l’amiral Byng, qui n’a pas mieux fait que de détruire trois contre-torpilleurs manticoriens en orbite. La riposte de Michelle Henke n’a pas tardé.

Type: 

Ender : l'exil

La guerre contre les doryphores a été gagnée par des enfants, de petits génies dirigés par Andrew Wiggin, surnommé Ender, jeune garçon d’une douzaine d’années. Mais à la joie de l’humanité d’avoir survécu ne cède pas l’euphorie inconsciente. Tout l’effort de la planète a été porté sur la guerre et maintenant que la menace est éloignée chaque pays s’empare d’un génie pour le diriger, le protéger voire conquérir ! Alors que faire de celui qui les a tous dirigés, celui qui a remporté la victoire, Ender lui-même ?

Type: 

Coûte que coûte

Onzième tome du cycle Honor Harrington, « Coûte que coûte » se présente sous la forme de deux pavés de 574 et 554 pages, édités par L’Atalante. Evidemment ce livre s’adresse aux inconditionnels du cycle Honor Harrington. Et pour la petite histoire, il faut savoir que ce livre trouve sont pendant dans « L’ombre de Saganami » également édité par l’Atalante. J’y reviendrai un peu plus loin.

Type: 

Trahison

Sur la planète Trahison, sont exilées différentes nations issues des traitres de la république. Lanik Mueller fait partie de l’une de ces nations, celles où la plus grande crainte de ces hommes est de devenir régénérant radical. Ils sont capables de régénérer un membre coupé mais certains ne peuvent empêcher que des membres surnuméraires poussent et repoussent encore.

Type: 
S'abonner à RSS - BURY Florence