Littérature blanche

Titre Datetrier par ordre croissant uid de l'auteur
Vie pratique (La)

La collection Espace Nord édite des auteurs belges qu’ils soient ou non contemporains. Son format poche est à un prix toujours sympa et on y retrouve des petites pépites oubliées comme Bruges-la-morte de Rodenbach – qui m’a subjuguée par sa poésie.

GANZ Otto
28/10/2018 17
Chasseurs dans la neige (Les)

Déjà, quand on nous a présenté le livre, j’ai été interpelée par la démarche. Partir d’un tableau hyperconnu et construire l’histoire de sa création, ça me plaisait beaucoup. Et je n’ai pas été déçue, j’ai littéralement dévoré ce récit court mais bien documenté. J’ai voyagé avec Bruegel et Maeke en 1565. J’ai lu le livre avec le tableau sous les yeux, m’y référant à chaque détail romancé. Parce qu’il s’agit bien d’un roman et pas d’une biographie, même si proche de ce que l’on sait de la vraie vie de Bruegel.

LAURICHESSE Jean-Yves
23/10/2018 17
Diamants de la mer Noire (Les)

Tania est une séduisante jeune femme moderne à qui tout sourit dans la vie. Talentueuse à l’école, étudiante studieuse, carrière prestigieuse et situation plus que confortable, c’est comme si sa bonne étoile avait gagné à la loterie. Pourtant, lorsqu’une étrange lettre envoyée par une parente lointaine lui en donne la possibilité, elle n’hésite pas à tout abandonner. Cette lettre lui révèle l’existence d’un mystérieux héritage. Dans une ville balnéaire de la mer Noire, des bijoux, des toiles de grande valeur et de l’or l’attendraient.

LITVINOV Anna, LITVINOV Sergey
15/10/2018 7
Dernières nouvelles

Dernières nouvelles regroupe trois textes posthumes, publiés en poche aux éditions J'ai Lu, de l'auteur  Jim Harrison, qualifié par certains de légende de la littérature américaine. Il s'agissait pour moi d'une première incursion dans le monde du plus fameux borgne du Michigan, même si ses oeuvres, au moins leur adaptation, sont connues de tous - je citerai simplement Légendes d'automne, Vengeance et Wolf que tout le monde a vu au cinéma.

HARRISON Jim
09/10/2018 118
Ma ZAD

Camille Destroit, quadra, responsable des achats du rayon frais à l’hyper de Cassel, est interpellé lors de l’évacuation du site de Zavenghem, occupé par des activistes. A sa sortie de GAV, le hangar où il stockait des objets de récup destinés à ses potes zadistes n’est plus qu’un tas de ruines fumantes, son employeur le licencie, sa copine le quitte... et il se fait tabasser par des crânes rasés. Difficile d’avoir pire karma et de ne pas être tenté de se radicaliser !

POUY Jean-Bernard
08/10/2018 7
Une heure de jour en moins

,,Une heure de jour en moins regroupe une selection de poèmes, écrits entre 1965 et 2010, par l'auteur américain Jim Harrison. Plus connu pour ses romans dont les Légendes d'automne, mais aussi le Vieux saltimbaque, il nous offre une autre palette de son talent. Car il fut d'abord poète, avant de devenir novelliste et romancier : ses premiers écrits poétiques sont publiés en 1965, son premier roman en 1971 et ses nouvelles en 1979.

HARRISON Jim
05/10/2018 118
Derniers mots (Les)

Elevé dans un clan de voleurs et d’arnaqueurs, Terrier Rand a choisi de s’en éloigner après un massacre perpétré par son frère Collie, lors duquel huit personnes ont été tuées sans raison apparente. Cinq ans plus tard, à quelques jours de son exécution, Collie reprend pourtant contact avec Terry. Il jure qu’il n’est pas responsable de la mort d’une des victimes, et affirme que le véritable meurtrier court toujours. Doutant des déclarations de son frère, hanté par ses propres remords, Terry retrouve les siens et commence à enquêter sur ce qui est réellement arrivé le jour de la tuerie.

PICCIRILLI Tom
02/10/2018 7
Maison (La)

La maison où Patrick a passé toute sa jeunesse n’est pas une demeure comme les autres. Quinze ans plus tôt, elle a été le théâtre d’un drame inconcevable : toute une famille y a été retrouvée, massacrée. Cela n’empêche pas Patrick de conserver le souvenir de moments irremplaçables dans ces lieux, comme seule l’enfance sait en créer. Il décide de la racheter.

SAVAGE Vanessa
24/09/2018 7
Coupure (La)

Il aura suffi de la découverte d’un squelette de nourrisson, sur un chantier de Londres, pour que l’existence de trois femmes s’en trouve bouleversée. Parce que toutes les trois ont une raison de s’intéresser à ce petit corps : Angela ne s’est jamais remise de la disparition de son dernier enfant, une petite fille, dérobée à la maternité. Kate, journaliste un peu vieillissante et dépassée par le « nouveau journalisme », y voit l’occasion unique de prouver qu’elle est toujours au top en s’offrant un reportage de première ligne.

BARTON Fiona
21/09/2018 118
Plume

Second opus de l’auteur dans la collection Livres libres qui publie des auteurs belges, nous voici emportés – comme dans "Superflus" – direction la Colombie.

POLIART Hugo
20/09/2018 17

Pages