BARCLAY Linwood

Vraie folie

Avec Vraie folie, Linwood Barclay semble achever sa trilogie centrée sur l’inspecteur Barry Duckworth, Promise Falls et le meurtrier du nombre 23. Je dis « semble » puisqu’un nouvel opus consacré à sa petite ville fétiche est paru depuis. L’histoire de ce roman commence donc un 23, du mois de mai pour être précis, où les habitants de la cité se lèvent pour vaquer à leur occupation… et tombent brutalement malades, les uns derrière les autres. Une épidémie dont le point de départ est l’eau du robinet, contaminée par un élément inconnu.

Type: 

Faux amis

Promise Falls : lors de la dernière séance d’un cinéma de plein air avant sa fermeture, l’écran s’effondre, causant la mort de quatre personnes. L’heure du drame : vingt-trois heures vingt-trois. Pour Barry Duckworth, l’inspecteur de police à l’embonpoint certain, la coïncidence est de trop : cela fait un moment qu’il cherche à résoudre plusieurs affaires liées à ce nombre 23. En parallèle, Cal Weaver, détective privé, enquête à la demande de la fille d’une des victimes du cinéma : la maison de son père a été fouillée… Les deux affaires sont peut-être liées.  

Type: 

Faux amis

Un drame est survenu à Promise Falls. Lors de la dernière projection, l’écran du drive-in s’est effondré sur les spectateurs dans une terrifiante explosion. Bilan : quatre morts. Attentat ? Acte de malveillance ? L’inspecteur Barry Duckworth enquête. Et un détail le chiffonne : l’heure de l’explosion, vingt-trois heures et vingt-trois minutes. Un indice qui rappelle étrangement d’autres affaires que l’inspecteur cherche encore à résoudre…Phénomènes étranges autour de la grande roue, agressions sur le campus, meurtres inexplicables.

Type: 

Fausses promesses

Promise Falls, petite bourgade de 36 000 âmes, soumise au marasme économique ambiant. Les magasins ferment, le journal local met la clé sous la porte, le parc d’attractions a fait faillite.

Type: 
S'abonner à RSS - BARCLAY Linwood