WELLENSTEIN Aurélie

Mers mortes

Dans ce roman de fiction parascientifique (il est difficile de le classer autrement), après l’évaporation des mers, les rares survivants de l’humanité (qu’il y en ait quand presque toute l’eau du globe a disparu sans laisser de trace demande une forte suspension d’incrédulité) sont assiégés par les « marées », le retour de mers et d’animaux fantômes qui volent les âmes des humains. Quelques rares exorcistes, dont le héros, Oural, aidé par le fantôme d’un dauphin femelle, Treilla, peuvent les détruire et défendre les derniers bastions de l’humanité.

Type: 

Mort du temps (La)

Quand elle se réveille dans ce qu’elle croit être un hôpital et que son père lui dit de s’enfuir, Callista découvre un monde bouleversé. Avant d’être tué par les vagues de tremblement de temps qui mélangent bâtiments, animaux et gens d’époques variées, son père lui a raconté qu’elle avait survécu à un accident de voiture qui a rendu infirme son amie Emma.

Type: 

Roi des fauves (Le)

Dans un monde de type médiéval-fantastique, où le Haut Roi dirige une armée de Valkyries et où roi et seigneurs emploient des bersekirs, sorte de zombies mélangeant part animale et reste ténu de part humaine, les paysans meurent de faim. Pour survivre et aider leurs familles, trois jeunes paysans, Ivar, Kaya et Oswald, sont allé braconner sur les terres du Jarl. Surpris, ils ont failli le tuer dans la bagarre qui s’en est ensuivi. Mais il a survécu, avec les deux jambes cassées, et les fait arrêter et condamner à devenir bersekirs.

Type: 

Loups chantants (Les)

Voila un livre qui, à mon avis, repose la question des limites exactes qui séparent la fantasy du fantastique.

Type: 
S'abonner à RSS - WELLENSTEIN Aurélie