Présences d’esprits

Présences d’esprits n° 91

Il faut d’abord s’arrêter sur l’intéressant éditorial du rédac’ chef, François Manson, qui s’interroge sur le succès de la fantasy, puis du steampunk, au détriment de la science-fiction : s’agirait-il de tourner le dos à notre réalité, et à ses difficultés ? Heureusement, certains auteurs de SF empruntent une voie plus optimiste, tels Alastair Reynolds ou... David Brin.

Type: 

Présences d’esprits n° 86

La couverture annonce fièrement un dossier consacré à Michael Moorcock. En fait de dossier, Laurent ‘1661’ Pendarias approche l’œuvre du père d’Elric par le biais de la philosophie. Il démarre fort : « Moorcock, c’est le Tolkien français ». On peut ne pas être d’accord. Il analyse les héros moorcockiens à la lumière de Camus ou de Sartre, en remontant jusqu’à Sojan the swordman, roman d’extrême jeunesse. Viendra quand même le tour d’Elric, d’Hawkmoon ou de Jerry Cornelius, même du comte Aubec : on n’échappe pas au Multivers. Une petite allusion à l’uchronie conclut ce texte un peu hâtif.

Type: 

Présences d'esprits n° 85

Après le brillant n° 84 sur la dystopie, très théorique, voici un n° 85 plus concret, axé sur la saga de Star Trek, dossier coordonné par Christophe Colin. Les « trekkies » y trouveront de quoi assouvir leur soif. Et tout d'abord, un article de Philippe Hils sur les séries et les films, depuis l'épisode pilote La Cage de 1964, jusqu'aux récentes versions alternatives (Star Trek Into Darkness de 2013).

Type: 

Présences d’esprits n° 84

Un numéro à conserver précieusement pour tous les amateurs d’utopies et de dystopies. Il contient en effet un dossier coordonné par François Manson, d’une richesse et d’une densité remarquables, dès l’introduction, écrite avec Georges Bormand. Le ton est donné d’emblée, par ces définitions : « Les sociétés utopiques, comme celle de Thomas More, sont “parfaites” parce que voulues comme telles par leur créateur humain.

Type: 

Présences d'esprit n° 82

Ce dernier numéro s'ouvre par un  hommage à Michel Jeury, décédé le 9 janvier dernier. De son roman-phare Le temps incertain (1974), jusqu'à l'opus ultime May le monde (2010), l’écrivain aura laissé une marque profonde dans le monde de la SF française.  

Type: 

Présences d'esprits n°76

Après une interview de l’illustrateur de couverture Yohan Vasse, suit un hommage aux grands morts récents : Jack Vance, Iain Banks, Richard Matheson mais aussi Andrew M. Greeley, prêtre américain auteur de quatre romans de SF à connotation théologique.

Type: 

Présences d'esprits n°75

Numéro intéressant, consacré entre autres à deux écrivains que je ne connaissais pas du tout.

Type: 

Présences d'esprits n°73 et n°74

Voici deux numéros superbes, et au contenu très solide. Le premier est dédié avec passion à la figure de Theodore Sturgeon (1918-1985). Icône de l’âge d’or de la SF aux côtés d’Heinlein ou de Van Vogt, Sturgeon a marqué tous les amateurs par une sensibilité très nouvelle au sein du monde SF, en particulier dans ses deux romans Cristal qui songe et Les plus qu’humains, mais aussi par de très nombreuses nouvelles telles Parcelle brillante ou Sculpture lente. Sans oublier son travail pour des épisodes de Star Trek.

Type: 

Présences d'esprits n°67

Ce fanzine est une publication trimestrielle du club Présences d’esprits, association créée en 1992, fort active dans le milieu – elle organise des rencontres, des ateliers d’écriture, etc.

Type: 

Présences d'esprits n°60

Ce fanzine est l’émanation du « Club Présences d’esprits », association ’qui se consacre à la promotion des mondes de l’Imaginaire sous toutes ses formes depuis 1992’, selon ses propres dires. Je viens d’en recevoir le dernier numéro, y ayant participé. La présentation est très belle, très soignée, dès la couverture fantasy d’Eldarr. Le sommaire est copieux et intéressant. Un premier dossier est consacré par Frédérique Mounier et François Manson à Simon R.Green, l’auteur, entre autres, des cycles de Hawk Fisher (Bragelonne) et Traquemort (L’Atalante).

Type: 
S'abonner à RSS - Présences d’esprits