DANCHIN Sébastien

Nuit sans fin

Une nuit à New York, deux gamins qui viennent de faire une farce à un individu peu aimable, découvrent dans un entrepôt désaffecté le corps d’une jeune femme décapitée. Elle est bientôt identifiée comme étant la fille unique d’un milliardaire sans scrupule qui a fait fortune dans l’informatique. Peu de temps après, c’est au tour d’un ancien avocat véreux vendu à une famille mafieuse, cloîtré dans sa maison bardée de système électronique, de se faire couper la tête, tête qui là encore disparait. Puis celui d’un oligarque russe malgré ses nombreux gardes du corps.

Type: 

Danse de mort

  Après Le Violon du Diable, voici donc venir le deuxième volume de la trilogie que Preston et Child consacre à la lutte à mort entre Aloysius Pendergast, génial agent du FBI et son frère Diogene, génial agent… du mal ! Cette fois, les choses prennent une toute autre dimension lorsque le lieutenant D’Agosta reçoit un courrier d’entre les morts. L’agent du FBI aurait-il passé l’arme à gauche, laissant le champ libre à son frère pour mettre New York sans dessus-dessous ? C’est évidemment bien mal connaître Pendergast, croisement improbable entre Sherlock Holmes, Bruce Lee et Fox Mulder !

Type: 

Croisière maudite (La)

Très sale boulot (Un) et Abandon sans scupule

Je crois avoir déjà développé l’argument quelque part – avec le temps, je me répète, je le sais… - mais dans la vie, il est tout de même bon, de temps à autre, de se rouler une petite fois dans la fange ! De laisser tomber les mets fins pour une bon « boulets-frites-mayo » sans le moindre scrupules diététique, de s’envoyer une bière fraîche en lieu et place d’un petit rouge capiteux, de mettre son cerveau entre parenthèses pour vivre pleinement une expérience certes basique, mais roborative !

Type: 

Livre des trépassés (Le)

  Le feu d’artifices ! Ze bouquet final ! Le troisième volume de la Trilogie de Pendergast débarque en librairie… et les amateurs vont adorer !

Type: 
S'abonner à RSS - DANCHIN Sébastien