ZARIEL

Héritiers (Les)

Paris, 1899. Les fées sont parmi nous.  Cachées.  On les appelle des Faux-Semblants.   

Type: 

Fille aux mains magiques (La)

Le conte de Nnedi Okorafor sue la petite fille qui transforme son monde grâce à ses dessins demandait bien sûr l’accompagnement des dessins que Zariel lui a donné. Voilà pourquoi il est indiqué comme co-auteur de ce texte (ou, au moins, de sa version française ?).  

Type: 

À la pointe de l’épée

Si j’avais encore besoin d’une preuve que la fantasy est une branche de la littérature mainstream, ce roman picaresque, plus proche de Walter Scott ou d’Alexandre Dumas que de Tolkien, de Dunsany ou du Howard de Conan, avec une part de critique de la société britannique du dix-huitième siècle à la manière de Jane Austen, et du camouflage d’un pays imaginaire digne du Prisonnier de Zenda, toutes œuvres « reconnues » comme « littéraires », me confirmerait dans ma perception du gouffre entre le bloc « littéraire » mainstream-fantasy et le bloc spéculatif SF-fantastique.  

Type: 

Ex Dei

Ne pas avoir lu d’abord La stratégie des as m’a certainement fait perdre énormément sur la construction de l’univers d’« urban fantasy » dans lequel se déroule cette histoire. Les explications partielles de ce second volume sont insuffisantes pour donner l’impression d’un univers cohérent et aboutissent à une impression que j’espère fausse d’un décor de théâtre plus ou moins complété au fur et à mesure des besoins d’une histoire qui se complique sans cesse.  

Type: 

Binti 2

Dans ce troisième épisode, suivi d’un entretien avec Christian A Coleman réalisé, semble-t-il, avant la sortie de ce troisième épisode, mais après son écriture, c’est essentiellement le destin de l’héroïne, l’achèvement de sa formation, alors même que sa tentative de réconcilier Méduses et Khoush échoue, que nous raconte Nnedi Okorafor.

Type: 

Machine (La)

Nés dans le confort de la famille noble des Cabayol, Vian et Andrès sont deux frères inséparables. Mais dans un pays où la révolution gronde et où les anciens royalistes fourbissent leurs armes pour renverser la toute jeune République, ils vont devoir choisir leur camp   Le titre La machine est une métaphore pour une civilisation avancée qui devrait valoriser ses éléments pour mieux fonctionner et répartir devoirs comme droits. Mais parfois, la Machine broie ses éléments…

Type: 

Ex dei

Nous sommes dans une œuvre de steampunk, avec des calèches à vapeur sur rails, des mages, des trolls, des elfes et.. des humains. Nous suivons James, un elfe, et Mila, deux voleurs qui auront le tort de chaparder deux livres à la puissante guilde des mages et devront fuir les chasseurs. James est lié à Marion, une humaine. Ils partagent de tendres sentiments qui ne peuvent aboutir pour toutes sortes de raisons, incluant aussi leur différence d’espèces.

Type: 

Dans les imaginaires du futur

Contrairement à ce qu’on peut penser à la lecture des premiers chapitres, il ne s’agit pas d’une étude universitaire sur le fonctionnement de la science-fiction, étude qui paraîtrait vouloir démontrer une thèse en choisissant les références qui vont dans le sens de cette thèse. Même si les premiers chapitres en donnent l’impression à un lecteur qui vient de lire une telle thèse orientée ailleurs (critique publiée dans une autre revue)...

Type: 

Binti T1

  Ce volume contient les deux premières novellas d’une trilogie qui raconte l’histoire de Binti. Il s’achève malheureusement, comme cela arrive trop souvent dans les trilogies, par un suspense, alors même que l’essentiel du deuxième épisode était consacré à la recherche par l’héroïne d’un équilibre entre ses différentes aspirations.

Kisasi

Un récit fort, difficile, prenant

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - ZARIEL