ZARIEL

Etoffe dont sont tissés les vents (L’)

Autour de La horde du contrevent, avec deux nouvelles d’Alain Damasio et de Mélanie Fievet, ce livre est une étude philosophique appuyée de divers textes complémentaires sur les références philosophiques et idéologiques non seulement du texte de la Horde, mais aussi des œuvres qui s’y sont ajoutées (musiques, BD, analyses).  

Type: 

Entrevue choc avec un vampire

Dans un salon illuminé de chandeliers, un vampire super bien coiffé force le journaliste d'une radio locale à écouter l'interminable récit de sa vie. Comment deux siècles plus tôt, il fut séduit par un inconnu d’une beauté très supérieure à la moyenne, et emporté dans un tourbillon ébouriffant de mort et de passion. De La Nouvelle- Orléans aux Carpates : plongez dans un périple parsemé de personnalités toxiques, de multiples contrariétés et de lamentations métaphysiques hyper profondes, sur les traces mythiques de Ceux Qui Peuvent Bronzer !  

Type: 

Lumière lointaine des étoiles (La)

Dans un futur assez proche, la Terre est au bord de l’effondrement à cause de l’épuisement des ressources et des dérèglements climatiques qui obligent au port de masques respiratoires et de protections solaires pour toute sortie hors des bâtiments climatisés. S’y ajoute la pression croissante des « conservateurs » qui veulent éliminer les femmes de tout domaine de pouvoir, en particulier de la NASA, où l’héroïne, Naomi, a difficilement obtenu une place, dernier représentant de son sexe.

Type: 

Du roi je serai l’assassin

C’est l’histoire de Sinan, né à Grenade en 1540, morisque, c’est-à-dire musulman, qui feint s’être converti. Il nous raconte son enfance, auprès d’un père brutal, d’une sœur jumelle, Rufaida, qui se veut, toujours, plus douée que lui dans toutes leurs entreprises et d’une sœur plus jeune, Sahar, qui meurt de la brutalité de leur père. Puis Sinan devient en 1561 Simon pour aller avec sa sœur étudier la médecine à Montpellier où ils seront entraînés dans le début des Guerres de religion et où, en même temps, ils cherchent une pierre magique.

Type: 

Vampirologie

Les vampires hantent toujours aujourd'hui nos cauchemars. Depuis leurs débuts, ils ont essaimé dans la littérature, le cinéma, le théâtre, les séries, la BD, le jeu de rôle, la musique... aucun média n'a échappé à la fascination qu'ils exercent sur nous, pauvres mortels.

Type: 

Livre de Phenix (Le)

Ce livre est une préquelle de Qui a peur de la mort ? c’est-à-dire que, bien que son action soit de très loin antérieure, au point que l’histoire racontée explique comment a pu apparaître le monde d’Onyesonwu à partir d’un futur rapproché du nôtre, en particulier comment, à partir des Mémoires de Phenix Okore, aura été écrit le Grand Livre contre lequel se battra, dans de nombreux siècles, Onyesonwu, les deux histoires sont profondément différentes tout n étant semblables. Quel effet cela peut-il faire au lecteur de les lire dans l’ordre « chronologique », de lire d’abord Le livre de Phenix ?

Type: 

Thomas le Rimeur

La légende de Thomas le Rimeur, le poète qui aurait vécu sept ans au Pays des Elfes et des Fées, sert de base à ce curieux roman d’Ellen Kushner ni nous raconte quatre points de vue différents sur la vie, ou faut-il dire les vies, de Thomas, car il y a trois histoires distinctes, trois aventures différentes de Thomas, sa vie d’aventurier, de vagabond et de coureur de jupons avant son enlèvement, sa vie chez les Elfes, et sa vie ultérieure, son « embourgeoisement » qui ne peut effacer les conséquences de ses vies antérieures.  

Type: 

Eschatologie du vampire

C’est un recueil de nouvelles qui s’ajoute à la série du Testament d’un vampire, mais qui peut, heureusement pour moi, être lu indépendamment, pourvu qu’on connaisse les personnages centraux de la série, Navarre et Gilles de Rais, qui interviennent dans plusieurs nouvelles, du dix-neuvième siècle à une nouvelle post-apo.  

Type: 

Nos futurs solidaires

Dans ce livre, issu d’œuvres et de débats proposés par le Laboratoire des Solidarités, 14 nouvelles dont la plupart sont déjà parues dans la revue Valeurs solidaires, dues à quatorze auteurs différents, et quatre débats entre plusieurs de ces auteurs et Ariel Kyrou, responsable de l’anthologie, Blaise Mao, rédacteur en chef de la revue Usbek & Rica, Stéphanie Nicot, responsable du festival Les Imaginales, Giorgia Ceriani Sebregondi et Jean-Luc Fidel, directrice du Laboratoire des solidarités de la Fondation Cognacq-Jay et directeur de la Fondation.  

Type: 

Game of Thrones : actes du colloque des Imaginales 2020

C’est peu banal de critiquer les actes d’un colloque. Il s’agit de ce qu’on appelle de la littérature comparée, c’est-à-dire, une approche d’une œuvre littéraire et de sa déclinaison dans un autre art, à savoir dans ce cas, la série télé du même nom. Les intervenants avaient un but : étudier l’influence des romans de Georges Martin sur la perception de la fantasy. Il va sans dire que l’idéal est d’avoir lu la saga et vu la série, même si dans mon cas, je me suis contentée des 5 premières saisons de la version télé. Je ne me suis pas trop sentie perdue pour autant.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - ZARIEL