PAGEL Michel

Équarrisseur (L')

Angelica Henley, inspectrice à Londres, n’a pas oublié Peter Olivier, surnommé l’équarrisseur, et ses nombreux meurtres particulièrement horribles. Elle a d’ailleurs failli en être la victime lors de l’arrestation de ce dernier. Mais aujourd’hui, Olivier croupit en prison de Haute Sécurité. Tout irait donc pour le mieux, si plusieurs corps ne venaient à être découverts, mis en pièces, portant la signature du tueur en série. Henley est désemparée : a-t-elle affaire à un copycat, un autre meurtrier bien décidé à se faire un nom en imitant Olivier ?

Type: 

Citadelle de la peur (La)

Il s’agit du deuxième des trois romans majeurs de son auteur, paru en 1918, mais encore connu comme un classique de la fantasy américaine, que Marie Barbier permet enfin aux lecteurs français de découvrir. À ceux qui ne l’avaient pas encore lu en version originale, car il a été plusieurs fois réédité aux USA...

Type: 

Coffret des abîmes (Le)

Francis Stevens, de son vrai nom Gertrude Barrows, est un des oublis les plus criants de l’édition française, puisqu’elle a été qualifiée de meilleur écrivain féminin de fantasy (au sens anglais qui inclut fantastique, fantasy et science-fiction) entre Mary Shelley et Catherine Lucile Moore. Elle a d’ailleurs, dans sa courte carrière qui s’étend de 1917 à 1923, brillé dans les trois branches, mais particulièrement le fantastique. Elle aurait été reconnue par Lovecraft, dont d’ailleurs le présent roman présage certaines œuvres.

Type: 

Coffret des abîmes (Le)

Francis Stevens, de son vrai nom Gertrude Barrows, est un des oublis les plus criants de l’édition française, puisqu’elle a été qualifiée de meilleur écrivain féminin de fantasy (au sens anglais qui inclut fantastique, fantasy et science-fiction) entre Mary Shelley et Catherine Lucile Moore. Elle a d’ailleurs, dans sa courte carrière qui s’étend de 1917 à 1923, brillé dans les trois branches, mais particulièrement le fantastique. Elle aurait été reconnue par Lovecraft, dont d’ailleurs le présent roman présage certaines œuvres.  

Type: 

Elevation

Scott Carey, concepteur de site Web, a un problème de santé : il perd du poids. Vite, et beaucoup. Mais, comme si cela ne suffisait pas, son aspect ne change pas, il reste ce solide gaillard assez enrobé. Pire, qu’il soit nu ou habillé, avec des poids dans les mains et des pièces plein les poches, le poids ne varie pas. Scott se confie à un de ses rares amis, le docteur Bob Ellis, médecin à la retraite, qui lui non plus n’a aucun explication au phénomène.

Type: 

Ombre de la victoire (L') T1 & T2

Avec L’ombre de la victoire en deux tomes, l’univers d’Honor Harrington de David Weber continue à se développer avec ce cycle annexe qui fait parfois intervenir les personnages principaux, mais qui se concentre sur les événements parallèles au cycle principal.

Type: 

Fée des dents (La)

En 2010, Bragelonne fêtait son dixième anniversaire. Le succès de l’opération 10 ans, 10 romans à 10€, les a incités à recommencer avec une nouvelle sélection de romans phares, dont La fée des dents. L’histoire est celle de Sam et de ses amis Clive et Terry. La petite bande grandit à Bridgewood, dans les environs de Coventry, dans ce qu’on devine être les années soixante, soixante-dix.

Type: 

Forêt de cristal (La)

Dans une Afrique coloniale et décadente, le Dr Sanders, directeur d’une léproserie à Libreville, se rend à Mont Royal pour y rejoindre un couple d’amis. Suzanne, la femme, a été jadis sa maîtresse. Le voyage, cependant, s’annonce compliqué. À l’estuaire du Matarre, la première ville où accoste sa chaloupe semble à moitié désertée par sa population. L’armée contrôle le passage vers l’amont, de merveilleuses sculptures de cristal et de lumière sont vendues sous le manteau… La jungle est en effet le lieu d’un mystérieux phénomène de cristallisation.

Type: 

Forêt de cristal (La)

Folio SF réédite La forêt de cristal de J. G. Ballard, grand romancier anglais, décédé en 2009 après une longue carrière dans la SF. Le présent ouvrage illustre la puissance de l’écrivain sans aborder directement ses thèmes chers – cruauté, modernité, perversion, société de consommation. Ici, le lecteur se trouve plongé dans un décor délibérément éloigné de la civilisation et de ses vices, avec quelque infidélité à la névrose urbaine où la hantise ballardienne rôde sans menace cette fois sur les quais d’un port africain ou dans les chambres ensoleillées d’un hôtel.

Type: 

American Gods

Au niveau basique, c'est l'histoire d'un individu qui se trouve impliqué sans savoir pourquoi dans un affrontement entre d’« Anciens Dieux » installés aux USA par les vagues d'immigration successives qui ont peuplé le continent américain et de « Nouveaux Dieux », nés des technologies modernes (cinéma, radio, télévision, comics, jeux vidéo)... Et qui vont se trouver entraînés dans une guerre plus ou moins artificiellement organisée par deux « tricheurs », Odin et Loki, lesquels doivent tirer profit des morts qui leur seront « dédiées ».  

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - PAGEL Michel