Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre croissant Date uid de l'auteur
Moorcock chez Filigranes et Elric en BD

Ce vendredi 24 mai, Michael Moorcock était présent à Bruxelles chez Filigranes pour la sortie de la bande dessinée Elric, tirée de son cycle sur le champion éternel. C’était l’occasion pour l’auteur anglais de rencontrer son public francophone lors de la sortie de la BD et de la réédition d’Elric en intégrale chez Pocket. Entouré par les quatre auteurs de la version BD (Julien Blondel, Didier Poli, Robin Recht, Jean Bastide), Michael Moorcock s’est gentiment prêté à une séance de dédicace pendant laquelle chacun pouvait directement lui poser des questions.

29/05/2013 3
MONGET Yannick 01

Dites-nous quelques mots à votre sujet ? Qui êtes-vous, comment en être venu à l’écriture ?

MONGET Yannick
03/09/2012 5
MONDOLONI Jacques 01

Dis-nous quelque chose à ton propos ? Qui es-tu ? Je suis un écrivain de langue française, ma langue maternelle, attaché à cette langue par ses instruments sonores (poésie, théâtre, cinéma…) et sa littérature écrite. Physiquement je suis un homme qui commence à sentir les petits tourments de l’âge (j’ai dépassé la soixantaine). Intellectuellement, je fais partie du club des écrivains pessimistes qui s’adonnent à la gaieté pour apparaître présentable en société. A quel âge as-tu commencé à écrire ?

MONDOLONI Jacques
22/04/2008 14
MOLOCH 01

Bonjour Moloch. Bonjour, Monsieur Gérard... Ainsi, avant de te lancer dans cette aventure littéraire, tu as longtemps bossé pour la bande dessinée et le dessin animé. Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ? Oui, mais ça risque de prendre du temps... et des pages ! Le plus simple, c’est encore de lire mon journal de bord dont je te file une copie volontiers (extrait en dessous de l’article) et de laisser le soin à tout un chacun d’en extirper la substantifique moelle (grand sourire de jésuite surentraîné)... "enjoy", comme disent nos amis anglais !

MOLOCH
30/01/2008 18
MASTERTON Graham 02

Dites-nous quelque chose à votre propos ? Qui êtes-vous ? Je m’appelle Graham Masterton, je suis l’auteur de nombreux romans d’horreur et de thriller. Les lecteurs connaissent souvent mes centres d’intérêt. Cela fait des années que j’écris depuis ma collaboration avec les assassins, association qui s’est avérée très pratique. A quel âge avez-vous commencé à écrire ? J’avais environ 7 ou 8 ans. A 10 ans, j’ai commence à écrire des courtes histoires d’horreur pour faire peur à mes camarades. Je les leur lisais les soirs après avoir fini mes devoirs. C’étaient des moments très sympathiques.

MASTERTON Graham
02/05/2008 14
MASTERTON Graham 01

Où avez-vous puisé votre inspiration pour Le Diable en Gris ? J’ai toujours été intéressé par la Guerre de Sécession et la bataille de Wilderness en particulier, parce qu’il s’agit d’un baroud d’honneur, un dernier effort des Confédérés pour sauver leur capitale, Richmond. Ils n’avaient presque plus de munitions, de vivres, mais ils ont repoussé les armées du Nord, qui leur étaient supérieures en nombre. Mais cette bataille a aussi un côté apocalyptique, parce qu’elle s’est déroulée dans une forêt assez dense... qui a pris feu pendant les combats et de nombreux soldats ont été brûlés vifs.

MASTERTON Graham
21/11/2006 7
MARTIN Fréderique 01

Vous publiez aussi bien des romans que des nouvelles, ce n’est pas courant… Pourquoi cet amour pour les nouvelles ? J’adore les nouvelles, avec une prédilection pour les Anglo-saxons qui sont pour moi les maîtres du genre. J’en lis depuis toujours et, tout naturellement, j’ai débuté avec cette forme. J’écris aussi des poèmes, de la prose poétique, des textes jeunesse et même des chansons. Pourquoi se limiter à la seule forme romanesque quand l’écriture offre tant de possibles ?

07/03/2016 14
MARHIC Renaud 01

Dites-nous quelque chose à votre propos ? Qui êtes-vous ? A l’origine, je suis un journaliste qui a commencé, il y a bien des années, à écrire des romans, et qui, le jour où il a arrêté le journalisme, est entré de plein pied dans le monde de l’édition. Comment en êtes-vous venu à l’écriture ?

MARHIC Renaud
31/07/2009 17
MAGNIN Florence 01

Phenixweb : Bonjour Florence. Florence Magnin : Bonjour, La première fois que nous nous étions vus, c’était à Rennes, en 2003. L’aventure commencait tout juste pour Emilie. Aujourd’hui, le cinquième et dernier tome de la série vient de sortir. Pas trop dur de dire au revoir à celles et ceux qui ont bercé ton imaginaire pendant tant d’années ?

MAGNIN Florence
05/03/2009 18
LORUSSO Adriana 01

Dis-nous quelque chose à ton propos ? Qui es-tu ? Je suis une travailleuse migrante de luxe. J’ai étudié les langues en Italie, pour découvrir qu’il n’y avait pas de débouchés, à part les travaux saisonniers : trois mois ici, deux mois là. J’ai envoyé des C.V. partout et, bizarrement, la première réponse était celle de la Commission Européenne qui était à la recherche désespérée d’interprètes simultanés. C’était si difficile d’en trouver, à l’époque, qu’ils étaient disposés à les former. J’ai travaillé comme interprète simultanée pendant cinq ans.

LORUSSO Adriana
17/03/2009 14

Pages