Interviews

TERENCE Mathieu 01

L’auteur de Technosmose nous parle de son livre. C’est ici ! Article ici !

Type: 

GELUCK Philippe 01

Philippe Geluck enverra-t-il un jour son "Chat" dans l’espace ? C’est peu probable à la lecture de la rencontre qui suit… Depuis 1978, il a les honneurs du petit écran ("Lollipop", "Le jeu des dictionnaires", "Un peu de tout" qui remporte le prix de l’émission la plus drôle à la "Rose d’Or de Montreux"…). Il dessine et expose. En radio, il invente le "Docteur G. répond à vos questions", qui devient un livre. Il rejoint les albums du "Chat". Ce personnage qui fait sa première apparition dans le quotidien "Le Soir" en 1983.

Sections: 
Type: 

CHENU Lucie 01

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Alors… cette première question, je l’ai gardée pour la fin ; je ne sais jamais trop quoi raconter (rires). J’ai suivi un parcours assez chaotique : les Beaux-Arts du Havre, puis j’ai repris des études scientifiques, pour finir par un doctorat de génétique microbienne, à Toulouse. Le titre de ma thèse était : « Rôle de la Protéine de Liaison à la Pénicilline 3 dans la résistance aux beta-lactamines de Streptococcus pneumoniae ». Quelque chose comme ça (rires).

Type: 

LAMBERT Christophe et ESPINOSA Michael 01

Quelles sont les origines du roman ? Christophe Lambert (C.L.) : J’avais dans ma besace une histoire de ville-fantôme se déroulant au far-west, avec le même « coup de théâtre » final, mais ayant déjà écrit précédemment un western fantastique avec « Rio Diablo », j’hésitais à développer cette idée, par crainte de radoter…  

Type: 

BRIN David 01

Vous qui avez abordé de nombreux problèmes dans vos romans précédents (la vie extraterrestre dans « Infinity’s Shore » ; la couche d’ozone dans « Earth » ; le nucléaire dans « The Postman » ; les voyages dans l’espace dans « Heaven’s Reach » ; le clonage dans « Glory Season »), qu’avez-vous voulu dénoncer dans « Kiln People » ?

Type: 

FETJAINE Jean-Louis 01

Quel a été votre parcours littéraire ? Comment êtes-vous entré en contact avec le monde de l’édition ? J’ai été journaliste, puis traducteur, rewriter et “nègre” aux Presses de la Cité. En 91, j’y ai créé la collection “Hors collection”, qui est devenue quelques années plus tard une maison d’édition à part entière. Plus tard, on m’a confié le Pré aux Clercs. Pourquoi vous être ensuite tourné vers la fantasy ? Votre diplôme en histoire médiévale vous y a-t-il prédisposé ?

Type: 

HOSSEIN Robert 01

Je devais m’en douter. Une rencontre avec un monstre sacré comme Robert Hossein ne pouvait manquer de constituer une expérience surprenante. Je m’attendais à découvrir un héros ténébreux, taciturne, revenu de beaucoup de choses, et voilà que j’ai fait la connaissance d’un homme d’une grande simplicité, qui se refuse à se prendre au sérieux (j’ai d’ailleurs scandaleusement coupé toutes les interjections où il se maltraite !), d’un humaniste qui pose sur le monde le regard pénétrant d’un rêveur éveillé.

Sections: 
Type: 

Interview autour d'une "Frontière"

A la sortie du tome 2 de « Frontière », aux éditions Le Lombard, nous avons choisi de rencontrer ses deux auteurs, Rodolphe au scénario et Bertrand Marchal au dessin. Un troisième PDF collector... le début d’une riche collection. Pdf est un format géré par Adode et téléchargeable gratuitement dans sa version lecteur sur le site de Adobe

Sections: 
Type: 

HAUSMAN René 01

Né en 1936 à Verviers, René Hausman est assurément l’un de nos plus grands dessinateurs animaliers, et un représentant majeur de ce que, pour faire bref, on pourrait nommer un fantastique terrien, fait d’enracinement dans les légendes et d’un contact permanent avec les pulsions premières de l’être humain. C’est en 1957 que René Hausman entre au journal Spirou avec la bande dessinée « Saki et Zunie », avant de se tourner vers l’illustration d’ouvrages ayant les animaux pour thème, et de multiplier ses activités graphiques.

Type: 

Robert Englund

Bon, soyons clairs, si vous êtes amateur de fantastique, de tous les fantastiques, et que vous n’avez pas vécu les années quatre-vingts sous une pierre ou par mille mètres de fond, vous ne pouvez pas être passé à côté de Robert Englund. Même si son nom ne signifie pas automatiquement quelque chose pour vous, celui du personnage qui l’a rendu célèbre ne pourra pas vous échapper : Freddy Krueger. Yes ! Le croque-mitaine d’Elm Street avec son pull crasseux à rayures, son chapeau mou et son extraordinaire gant de cuir rehaussé de griffes d’acier trempé.

Sections: 
Type: 

Pages

S'abonner à RSS - Interviews