GAIMAN Neil

Signal d’alerte

Il s’agit d’un recueil de nouvelles « courtes et dérangeantes », variées, fantastiques ou de science-fiction. Après une longue introduction qui avertit le lecteur de tous les pièges et de toutes les surprises que contiennent ces textes (il aurait mieux valu les disperser en préface de chaque nouvelle), le livre nous propose donc un certain nombre de variations, souvent à partir d’une idée déjà référencée ailleurs, ou dans une autre œuvre de Gaiman. La dernière nouvelle, en particulier, fait intervenir Ombre, le personnage central d’American Gods.  

Type: 

Signal d’alerte

Il y a eu J.R.R. Tolkien et Terry Pratchett. Il y a encore Neil Gaiman, fantastique créateur d’histoire et faiseur de monde. Voici un recueil « de fictions courtes et de dérangements » (sic).

Type: 

Stardust

Wall est un gentil village niché au cœur d’une calme forêt anglaise. Mais dans la forêt, il y a un mur, avec une porte qui sépare notre monde de celui de la Féérie, monde de fées, de sorciers et sorcières, licornes et princes sanguinaires. Tous les neuf ans, une Foire permet aux habitants de Wall de rencontrer ceux du monde de Féérie. Tristan Thorn, qui veut aller chercher dans le monde de Féérie l’étoile filante promise à sa bien-aimée, ne veut pas attendre, va franchir le mur et se lancer dans cette quête qui lui apportera bien des surprises.  

Type: 

Par bonheur, le lait

Ah ça, ce n’est pas un livre qu’on choisit pour son histoire, enfin pas en priorité (écrire la chronique avec une main, ce n’est pas facile*).   Neil Gaiman est un « personnage », dans tous les sens du terme : personnalité, charisme, et aussi ce « s’il n’existait pas, faudrait l’inventer ». Parce qu’il vous sert un récit pas follement original mais originalement fou.

Type: 

Océan au bout du chemin (L')

Neil Gaiman aime à écrire sur l'enfance, sa magie et ses terreurs. Des ouvrages tels que Coraline ou L'étrange vie de Nobody Owens ont déjà montré de la prédilection de Gaiman pour cette période de la vie où tout n'est que rêves et fantasmes. L'Océan au bout du chemin, paru au Diable Vauvert en octobre 2014 alors que l'auteur s'apprête à fêter son cinquante-quatrième anniversaire, est plus que tout un récit sur l'âge tendre. C'est un roman initiatique autant que fantastique.

Type: 

American Gods

Au niveau basique, c'est l'histoire d'un individu qui se trouve impliqué sans savoir pourquoi dans un affrontement entre d’« Anciens Dieux » installés aux USA par les vagues d'immigration successives qui ont peuplé le continent américain et de « Nouveaux Dieux », nés des technologies modernes (cinéma, radio, télévision, comics, jeux vidéo)... Et qui vont se trouver entraînés dans une guerre plus ou moins artificiellement organisée par deux « tricheurs », Odin et Loki, lesquels doivent tirer profit des morts qui leur seront « dédiées ».  

Type: 

Mes cheveux fous

Une petite fille, Bonnie, rencontre un homme à la chevelure folle. Il y héberge tout un monde mais quand Bonnie décide de le coiffer, elle se fait avaler par les cheveux. Livre de contes pour jeunes enfants, Neil Gaiman s’est déjà fait un nom dans le monde de la SF et de la fantasy (voir la BD signal/bruit), avec ou sans le dessinateur Dave McKean.

Sections: 
Type: 

Signal to noise/signal/bruit

  Au Diable Vauvert nous offre un ouvrage atypique par son concept et par son format. Il s’agit d’un texte de Neil Gaiman, illustré par Dave McKean. Personnellement, je suis partagée… entre une réelle admiration pour le dessin qui hésite entre premiers traits et précision chirurgicale, montages/collages, travail de photo(shop ?) et un texte qui me semble proche du surréalisme et de ses « cadavres exquis », ces textes entre poésie et hasard, aboutés de petits extraits, de portions volés dans d’autres écrits.

Sections: 
Type: 

Loups dans les murs (Des)

L’autre jour, je vais chez mon libraire préféré et nous bavardons, devinez quoi ? De bd, pour changer. Il me parle d’un ouvrage de Neil Gaiman, mélange de livre illustré et de bandes dessinées pour la jeunesse. « Des loups dans les murs » indique la couverture - superbement illustrée au passage. Je me procure l’objet et tranquillement vautré dans mon canapé, je parcours l’ouvrage.

Sections: 
Type: 

Choses fragiles (Des)

Neil Gaiman est un touche à tout génial qui propose avec ses Choses fragiles un recueil de nouvelles et de poèmes, et même un court roman situé dans l’univers d’American gods. Avec son imaginaire sans frontière, l’auteur exploite nombre de scènes qui semblent jaillir comme une pluie d’étincelles. S’il est impossible de relater les 31 récits du livre, certains peuvent être mis en avant. Comment parler aux filles pendants les fêtes relate les mésaventures de deux adolescents qui se retrouvent invités d’une soirée où les convives ont un étrange comportement.

Type: 

Pages

S'abonner à RSS - GAIMAN Neil