ASIMOV Isaac

A voté - Traverser la ville

Les dyschroniques des Éditions « Le passager clandestin » poursuivent leurs parutions de nouvelles américaines exemplaires, de l'Âge d'or ou non. Celle d'Asimov, A voté, en ressort, bien sûr (1955). C'est le temps de Multivac, qui vote pour vous. En fait, cet ordinateur « réussit à estimer, d'après un nombre de votes de plus en plus restreint, quel serait le résultat de l'élection ». Asimov conduit l'idée jusqu'à l'extrême, ce qui constitue une des caractéristiques de la pensée SF. Un petit bijou d'humour féroce.

Type: 

A voté

Cette assez courte nouvelle d’Isaac Asimov est déjà parue ici ou là dans des anthologies, et tous les amateurs de SF en ont entendu parler. La relire oblige à s’interroger sur son sens.

Type: 

Fin de l’éternité (La)

Le thème d’une histoire modifiable, dont une institution veillerait à empêcher (La Patrouille du Temps, de Poul Anderson) ou à orienter (L’éternité, ici présentée) les changements (sans oublier la guerre entre deux groupes, dans Guerre dans le temps, de Fritz Leiber) est un thème devenu classique, avec au moins ces trois titres incontournables. Mais Asimov introduit ici une autre idée, originale et développée dans la fin du roman, comme quoi le voyage temporel présenterait une incompatibilité avec le voyage spatial.

Type: 

Quand les ténèbres viendront

Isaac Asimov fait partie de ces auteurs qui ont façonné ma vision de la science-fiction lorsque j’étais adolescent. Au même titre que Heinlein, Bradbury, Clarke, Williamson, E.E. Smith, Hamilton, Vance et Herbert, il m’a fait découvrir de nouveaux horizons, là où personne n’avait été avant (sauf l’Enterprise). C’est dans la collection Denoël Présence du futur que j’ai d’abord découvert les nouvelles de l’auteur, puis son cycle Fondation qui m’a marqué.

Type: 

Quand les ténèbres viendront (Intégrale)

Parue en 1941, élue en 1975 « Meilleure Nouvelle de SF de tous les temps », la nouvelle qui donne son titre à ce recueil est un incontournable pour le lecteur de SF et sa reparution mériterait d'être saluée même si elle n'était pas accompagnée d'un certain nombre d'autres nouvelles importantes pour l'histoire de la SF, pour la présentation d'idées originales et de chutes dignes des meilleurs humoristes. Je citerai, par exemple, « L’amour, vous connaissez ? », « La machine qui gagna la guerre », ou « Les mouches », mais le sommaire entier du volume mériterait sans doute cette appréciation.

Type: 

Cycle de Fondation en 5 volumes (Le)

Vous êtes à la tête d’une armada d’experts (Ouh, houa.. Who are you ?)Hum …Désolé.

Type: 

Fondation, Fondation Foudroyée, Vers Fondation

Né en 1920 en Russie, Isaac Asimov émigra avec sa famille aux Etats-Unis en 1923. Très tôt, le petit Isaac s’intéressa à beaucoup de choses et notamment à la littérature de science-fiction. Il commença à écrire assez vite et devint « professionnel » de l’écriture avant ses 20 ans.

Type: 
S'abonner à RSS - ASIMOV Isaac