Le site

Titre Date uid de l'auteur
Les liens

Vous pouvez trouver ici une sélection de liens de la rédaction. Cette liste n’est pas exhaustive et devrait grandir au fur et à mesure du temps ! Les membres (passés et actuels) de la rédaction sur le web Bienvenue dans le monde de Miss Mopi : Le site web de la webmestre  http://www.missmopi.net/

02/12/2014 14
Illustrateurs !

Phénix recherche des illustrateurs bénévoles pour publication dans les revues Phénix Spécial Nouvelles. Il s’agit d’illustrer des nouvelles écrites sur les thèmes de la Fantasy ou la Science-fiction. Envoyez vos propositions ici...

25/01/2011 14
Mentions légales

Informations Phénixweb/Phénix Mag est une association de fait, non commerciale dont le siège est sis à 4300 Waremme, Belgique. Propriété intellectuelle Les œuvres sont propriété de leurs auteurs et les photos/illustrations restent la propriété des ayants droit. Les marques sous copyright sont citées à titre de promotion et/ou d’illustration des articles, sans but commercial.

10/04/2009 18
Quelques modifications

La dernière interview est affichée en page d’accueil. Sachez que la publication des interviews se fait en simultané avec des critiques de livres (ou autres) liées à l’interviewé. Une nouvelle zone a fait son apparition en page d’accueil : les 10 derniers commentaires dans la colonne de gauche. Il est possible qu’on continue d’ajuster régulièrement la page d’accueil !

04/01/2009 15
Présentation du site et du webzine

Été 2014 Voilà déjà 8 ans que Phénix Mag a pris un tournant numérique. Les choses ont encore évolué, les versions papier ou PDF sont devenues moins courantes – prenant un caractère exceptionnel –, le tout pour s’adapter à une actualité sans cesse dominante. A l’ère où les amateurs téléchargent leurs séries préférées à peine 24h après la diffusion américaine, où le Web mobile est devenu le quotidien de nombreuses personnes, Phénixweb débarque sous un nouveau look.

02/10/2008 18
Bannières

N’hésitez pas à utiliser les bannières présentes ici pour lier le site :-) Adresse à lier : http://www.phenixweb.net/ Pour la bannière, vous pouvez lier l’image à partir du site, ou la télécharger sur votre site en l’adaptant à la bonne taille par exemple ! Adresse :http://www.phenixweb.net//sites/default/files/logo-phenixmag-175.png Adresse :http://www.phenixweb.net//sites/default/files/logo-phenixmag-300.png Adresse :http://www.phenixweb.net//sites/default/files/logo-phenixmag-500.png

08/11/2007 15
Participez !

Vous voulez collaborer à un merveilleux site web connu dans l’univers entier, fréquenté par toutes les stars du moment ? Alors, rejoignez-nous, vous ne serez pas déçus ! Vous voulez écrire des critiques, faire des articles de fond, des interviews ? Laissez-nous vos coordonnées, nous vous répondrons très vite. Vous écrivez des nouvelles, vous dessinez, rejoignez la fabuleuse équipe de Phénix Mag « Nouvelles ». Nous écrire : bailly.phenix[at]skynet.be A bientôt, nous en sommes certains ! Marc Bailly

29/05/2006 14
Neuvième période ou la fin de l'historique tel qu'il fut vécu par une troupe de mercenaires jetée dans la tempête…

La fin de la période Lefrancq signifie de nouvelles remises en question pour Phénix et son équipe. Lorsqu’une aventure se termine sur un échec financier et non « artistique » trop de questions restent en suspens. Trop de « Et si... ». Mais, si certains regardent parfois l’avenir avec effroi, Marc Bailly a cette force intérieure pour lui. Il ne renonce pas. Il avance, furète, cherche, déniche... Et toutes ces expériences, tous ces contacts qu’il a forgés avec les éditions Lefrancq, il les emporte avec lui vers le sud.

14/05/2006 14
Vos impressions !

Nous vous invitons vivement à nous ce que vous pensez du site, ce que vous aimez, ou n’aimez pas. Il n’est pas encore totalement fini et doit être encore affiné, n’hésitez pas à vous exprimer !

10/05/2006 18
Huitième période ou l'oiseau meurt et renaît d'un seul coup d'aile

Au moment où j’écris ces lignes, notre Phénix aura, une fois de plus, bien mérité son nom : pour la deuxième fois dans notre longue histoire, nous avons décidé de mourir pour mieux renaître.Les raisons en sont fort simples et Marc Bailly vous en fait part, non sans quelque diplomatie, dans l’éditorial, évitant pudiquement d’y expliquer sa part de sacrifices personnels, de difficultés financières et de combats quotidiens.Je n’y reviendrai donc pas, sauf pour dire que si lui, et d’autres, ont tant donné aux littératures de l’imaginaire, c’est qu’à leurs yeux, celles-ci ne constituent pas un simp

23/04/2006 14

Pages