Littérature

Titre Datetrier par ordre croissant uid de l'auteur
Jour où la terre trembla (Le)

Amoureux des « mondes perdus », des peuples oubliés, de l’Atlantide et autres pays légendaires, réjouissez-vous : ce roman est pour vous ! Bien sûr, l’on reconnaît en Sir Henry Rider Haggard (1856-1925) un pionnier et un maître du genre, avec des chefs-d’œuvre tels She (1888) ou Le Peuple du brouillard (1894). She fera l’objet d’un cycle, rejoignant celui d’Allan Quatermain (celui des célèbres Mines du Roi Salomon, qui inspirera la figure d’Indiana Jones), un peu à l’instar de Tarzan apparaissant dans l’univers de Pellucidar d’E.R. Burroughs, auteur fort influencé par Haggard.

RIDER HAGGARD Henry, Sir
26/08/2007 4
Lune de miel en enfer

Les vingt-et-une nouvelles qui constituent ce recueil de Fredric Brown ne détonnent pas dans son œuvre au ton si caractéristique, marquée par un sens abouti de la chute - relisez, pour vous en convaincre, l’excellent « Fantômes et Farfafouilles ». L’humour quasi-permanent dont il fait montre, comme à l’accoutumé, ne l’empêche pas néanmoins d’aborder toute une série de thèmes on ne peut plus graves. A commencer par la propension qu’a l’humanité à vouloir s’autodétruire.

BROWN Fredric
24/08/2007 2
Petites lectures de vacances

Sous le chaud soleil tunisien, et profitant d’une quinzaine de jours de repos bien mérités, je lus quelque peu et vous livre ici une petite chronique improvisée. Oh ce ne sont pas là critiques officielles mais de simples impressions de lectures qui m’ont fait passer un temps agréable. *

SILVERBERG Robert, FARGETTON Manon, ZELAZNY Roger, SHECKLEY Robert, BERTHELOT Francis
22/08/2007 4
Archives du futur (Les)

10 périodes pour nous initier aux textes de science-fiction. H.G. Wells (Le nouvel accélérateur), Conan Doyle (L’horreur en plein ciel), Lovecraft (Celui d’autre part), Van Vogt (Le village enchanté), Bradburry (Celui qui attend), P.K. Dick (Le père truqué), Ballard (Le plus grand spectacle de télévision au monde), Jeury (Machine donne !), Sterling & Shiner (Mozart en verres miroirs), Bordage (La voix du matin -une nouvelle écrite pour le recueil) et deux auteurs de nos jours, spécialisés en jeunesse, Christian Grenier (Lamba Kipü) et Danielle Martinigol (A fleur de peau).

GROUSSET Alain
22/08/2007 17
Vampire ordinaire (Un)

Le titre original de ce roman - « The Vampire Tapestry » - constitue une bien meilleure trouvaille que la traduction qui en a été faite pour sa version française. Certes, le personnage central du récit – Edward Weyland, professeur d’anthropologie dans une université de Nouvelle Angleterre - est un vampire qui désire passer incognito parmi nous les humains, son cheptel. Ceci afin d’échapper à ceux qu’il appelle « les paysans avec une torche » - les enragés toujours prêts à l’immoler par le feu. A lui faire chèrement payer sa position sacrilège au sommet de la chaîne alimentaire.

McKEE CHARNAS Suzy
20/08/2007 2
Guérisseur de cathédrales (Le)

Sur Terre, Joe Fernwright, héros du livre, passe son temps à chercher des jeux de mots dans les titres des journaux ou de films, en attendant que l’on fasse appel à lui puisqu’il exerce le beau métier de guérisseur de poteries. Ces temps-ci, le travail se fait rare et il s’ennuie au point de remettre toute sa vie en cause. Sa vie personnelle est désastreuse et il ne peut s’empêcher de demander de l’aide à son ex-femme.

DICK Philip K.
18/08/2007 18
Bêtes (Les)

Si la grande majorité des romanciers, d’hier ou d’aujourd’hui, officie clairement sous l’influence d’Apolon, privilégiant les forces de l’ordre sur celles du chaos, ce n’est certainement pas le cas de Serge Brussolo. L’ensemble de son œuvre, on ne peut plus boulimique, est placée sous le signe de Dionysos, le Dieu de l’excès et de l’ivresse. Boursouflures, dérèglements, mutations et chaos l’emportent de loin sous sa plume sur toute espèce de contenance, de modération bienséante. La majorité des auteurs écrivent avec leur « moi », voire avec leur « surmoi ».

BRUSSOLO Serge
16/08/2007 2
Kafka sur le rivage

Haruki Murakami est le plus singulier des écrivains japonais. Essentiellement, parce qu’il est libre et épris de liberté. Il suffit pour le comprendre de considérer ses influences littéraires : Raymond Chandler, Kurt Vonnegut, Richard Brautigan, les auteurs les plus affranchis qui soient de toute la littérature américaine, des créateurs qui ont ouvert la voie à de nouveaux genres. Murakami révère ces auteurs, tout en leur reconnaissant une certaine facilité : ils ont développé leur style dans un espace culturel, les Etats-Unis, qui accepte les choix personnels, voire qui les promeut.

MURAKAMI Haruki
14/08/2007 18
Porteurs d'âmes

Chaque fois que je sors de la lecture d’un Pierre Bordage, je me sens plus forte en résistance subversive. Plus forte en humanité. Là, dans Porteurs d’âmes, il utilise la trame narrative du polar, de la science-fiction et du récit psychologique. Les livres de Pierre Bordage ne sont pas seulement des livres, ils sont des engagements. Je n’imagine pas qu’on puisse lire un livre de cet auteur sans s’impliquer.

BORDAGE Pierre
12/08/2007 6
LAMBERT Christophe et ESPINOSA Michael 01

Quelles sont les origines du roman ? Christophe Lambert (C.L.) : J’avais dans ma besace une histoire de ville-fantôme se déroulant au far-west, avec le même « coup de théâtre » final, mais ayant déjà écrit précédemment un western fantastique avec « Rio Diablo », j’hésitais à développer cette idée, par crainte de radoter…  

LAMBERT Christophe, ESPINOSA Michael
10/08/2007 7

Pages