ECKEN Claude

Double ennemi

Voici un livre qui oblige à réfléchir sur l’aphorisme de Heinlein sur l’écriture de livres pour « juvéniles » : il y a plus que le seul fait que le héros soit adolescent, il y a dans la rédaction une adaptation à la perception du monde par les adolescents, que Heinlein lui-même a su gérer et que Claude Ecken adopte. Écrit pour des « adultes », ce roman serait assez différent, tant dans la manière de présenter les bases techniques et sociales du monde dans lequel l’histoire se passe que dans le ton général de l’histoire.

Type: 

Peste verte (La)

Ce court thriller initialement paru en 1987 au Fleuve Noir collection Gore nous présente une nouvelle épidémie à Marseille mais celle-ci a été provoquée par un mycologue fou qui répand des mycoses, certaines classiques, d’autres « améliorées ». Le dermatologue Jean Tallier, qui a recueilli une nuit une de ses victimes, va se trouver embarqué dans l’enquête que mènent la sœur de la victime et l’inspecteur Tabouriechan. Enquête qui le mènera, à travers des rencontres cauchemardesques, à une découverte stupéfiante...

Type: 

Au réveil il était midi

Il s’agit d’un recueil de nouvelles qui se passent dans un monde qui est à peine différent du monde actuel, avec juste un peu plus de sarkozysme, autrement dit ce mélange d’égoïsme, d’individualisme, de haine des autres (proches ou lointains, étrangers ou voisins), de culpabilisation et d’insécurité générale et d’escalade dans la paranoïa et la misanthropie généralisée que développe à plaisir le système actuel. D’appauvrissement généralisé des non-possédants, de multiplication des systèmes mécaniques et électroniques, de deshumanisation que nous voyons s’installer sans réagir.

Type: 

Mission Caladan, les tisseurs de rêves

  Roland m’avait prévenu : ce livre est « bien en deçà de ton niveau ». Autrement dit il ne s’agit pas d’une oeuvre à la Greg Egan, réservée aux amateurs passionnés qui disposent déjà de vingt ans d’habitude de la SF. Et elle se contente de proposer l’idée de base de la construction possible d’un « vaisseau générationnel » qui partirait pour un voyage de plusieurs siècles, idée qui va être discutée entre les protagonistes de ce roman d’aventure et d’espionnage, sans doute destiné à un public de « jeunes adultes » puisque le héros principal en est un.

Type: 
S'abonner à RSS - ECKEN Claude