Littérature de l’Imaginaire

Titretrier par ordre décroissant Date uid de l'auteur
Victimes et bourreaux

La fort belle couverture de Julien Delval est certainement la partie du livre la plus conforme au titre : encore qu’il y manque un bourreau et que si le mot victimes s’applique souvent aux personnages des récits, les véritables bourreaux y soient rares.

COLLECTIF
09/08/2011 18
Victoire des aigles, Téméraire T5 (La)

Notre dragon se meurt d’ennui sur un terrain de reproduction pendant que son capitaine est aux fers dans la cale d’un navire. Rapide rappel : ils ont trahi l’Angleterre en offrant aux Français le champignon qui peut sauver les dragons de la curieuse maladie qui menaçait de les décimer. Téméraire est même persuadé de la mort de Laurence. Aussi quand Bonaparte envahit l’Angleterre, il convainc les dragons paresseux du terrain de reproduction et se lance avec eux à l’attaque des groupes armés français.

NOVIK Naomi
02/01/2011 17
Vie en temps de guerre (La)

  La jungle du Guatemala, dans un futur proche. Depuis plusieurs années, une guerre sanglante oppose les forces américaines aux résistants locaux. Indécis, l’affrontement apporte chaque jour son lot d’horreurs et provoque des centaines de morts. Trois Américains, Mingolla, Baylor et Gilbey, sont des survivants de la récente attaque contre leur base, la Fourmilière. C’est donc avec soulagement qu’ils partent à San Francisco de Juticlan pour une semaine de permission.

SHEPARD Lucius
15/11/2010 5
Vieil homme et la guerre (Le)

Le titre est déjà parfait, bien meilleur que la version originale (Old Man’s War - littéralement, La Guerre du Vieil Homme) et le reste est de très bonne facture. Il y a de l’Hemingway dans ce récit de John Scalzi et c’est bien pour ses réelles qualités de conteur qu’il a obtenu le prix Hugo et le prix Campbell du meilleur nouvel auteur de SF.

SCALZI John
30/06/2007 18
Vieil homme et la guerre (Le), Brigades fantômes (Les), Dernière colonie (La) et Zoé

Quatre romans de John Scalzi : Le vieil homme et la guerre, Les brigades fantômes, La dernière colonie et Zoé. Ce n’est pas une tétralogie à proprement parler : chaque roman peut être lu indépendamment. Toutefois, comme les trois premiers se suivent dans le temps et que certains personnages reviennent, il vaut mieux commencer par le premier, qui est aussi le meilleur. Le vieil homme et la guerre La première phrase accroche immédiatement le lecteur : « J’ai fait deux choses le jour de mes soixante-quinze ans : je suis allé sur la tombe de ma femme. Puis je me suis engagé ».

SCALZI John
18/04/2010 18
Vieille Anglaise et le continent (La)

Ann Kelvin est une vieille Lady dont la vie se termine tristement. Refusant les récents traitements de transfert de corps, elle n’a plus d’espoir de vaincre la maladie qui la ronge. Lorsque Marc Sénac (son ancien étudiant et amant) vient la trouver, Ann ne parvient à croire à l’offre qu’il lui fait. Marc lui propose en effet de transférer son esprit dans le corps d’un cachalot, non pas pour lui assurer de survivre longtemps, mais pour réaliser son rêve de sauvegarder les grands mammifères marins.

DEBATS Jeanne-A
25/08/2008 5
Vieille Anglaise et le continent (La)

C’est en me rendant à Trolls & Légendes que j’ai pu enfin rencontrer Jeanne-A Debats que je connais mieux sous le pseudonyme de Dracosolis. Après un grand nombre de discussions passionnées sur les forums SF et fantasy, j’étais content de la retrouver à Mons. C’était aussi pour moi l’occasion de la lire à travers ses propres textes, en l’occurrence La vieille Anglaise et le continent édité chez Griffe d’encre. Par définition, les livres qui parlent de la mer et de ce qui s’y trouve ne m’ont jamais emballé.

DEBATS Jeanne-A
11/05/2009 3
Vieille Anglaise et le continent et autres (La)

Ce volume regroupe avec la novella éponyme qui a obtenu plusieurs prix un certain nombre de nouvelles parues dans le recueil Stratégies du désenchantement. Nouvelles dont certaines seront classées plus fantastiques que science-fictives, mais me paraissent écrites avec la même « plume », la même construction de l’univers et quasiment les mêmes ressorts imaginatifs. Des univers ou des situations insupportables et la réaction d’un personnage central qui veut dénouer un nœud gordien et qui, souvent, adopte la solution d’Alexandre. Parfois au prix le plus fort...

DEBATS Jeanne-A
03/05/2012 18
Village (Le)

La petite ville d’Arcames a tout pour plaire. La quiétude règne sur cette ville hors du temps. Seulement, une ombre plane. Spécialisée dans la lutte contre les sectes, une unité de police s’est penchée sur cette ville trop parfaite à leur goût. Charles Dyer, déguisé en photographe, sillonne la ville en quête d’indices. Il découvre avec stupéfaction le pot aux roses. Mal lui en prend. Ce premier tome offert par Bragelonne est à la hauteur de mes espérances. Une montée en crescendo et une ambiance glauque m’ont donné envie d’avoir la suite dans les mains.

FORREST David
09/11/2016 11
Village aux sept cercueils (Le)

  La Hammer film, cela vous dis quelque chose ? Pour les amateurs de frisson, cette maison de production qui connu son heure de gloire en Angleterre dans les années 60-70, est un véritable mythe. Dracula, Frankenstein, Sherlock Holmes, La Momie… Des monstres classiques et des personnages romanesques adaptés dans les années 30 par la Universal aux USA et réinventés avec brio par la Hammer alors que le cinéma américain s’écroulait sous le poids du système des Studios !

LAMBERT Christophe, ESPINOSA Michael
10/08/2007 7

Pages